layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Remboursement et prise en charge du diabète chez le chien et le chat

Remboursement et prise en charge du diabète chez le chien et le chat

Article publié le : 23/04/2019

Le 14 novembre est la Journée Mondiale du Diabète. Créée en 1991 afin de mieux faire connaître cette lourde pathologie et les moyens de la prévenir, elle concerne aussi les chiens et chats. L’assurance santé chien et l’assurance santé chat prend en charge cette maladie et permet le remboursement des frais vétérinaires. Elle impose un suivi et une bonne implication de la part des maîtres.

Le diabète* est une pathologie « lourde », qui concerne aussi les chiens et chats.

« Le diabète sucré est de plus en plus fréquent chez nos animaux domestiques du fait de l'augmentation de la prévalence de l'obésité », explique Caroline Wojcik, vétérinaire au service « indemnisation » de SantéVet. Le diabète sucré chez le chien et chez le chat occasionne un état d’hyperglycémie chronique lié à un trouble du métabolisme du glucose.

En dehors de l’obésité, le diabète peut aussi résulter de problèmes pancréatiques, voire de certaines maladies métaboliques : syndrome de Cushing, acromégalie, hyperthyroïdie....)

 

Chien et chat diabétique : une surveillance constante et des soins contraignants

 

« C'est une pathologie lourde qui demande une surveillance constante et une mise en place d'une thérapie contraignante », poursuit Caroline Wojcik.

Chez le chien, celle-ci consiste en 1 ou 2 injections quotidiennes d'Insuline porcine sous-cutanées, avec un repas coordonné et une gestion des déchets (aiguille/seringue). « L'animal doit de plus être coopératif ! »

Chez la chienne, la prise en charge d'un diabète s'accompagne d'une stérilisation obligatoire pour une gestion optimum de la glycémie.

« De plus, il faut surveiller quotidiennement la glycémie » d’un chien ou chat souffrant de diabète. « Soit par mesure directe - prélèvement d'une petite goutte de sang à l'oreille avec un appareil de mesure pris en charge par SantéVet - ou mesure indirecte par des tigettes urinaires. Un contrôle mensuel doit être fait. Celui-ci consiste en une prise de sang pour la mesure de la fructosamine et une courbe de glycémie pour ajuster le dosage d'administration de l'insuline si nécessaire », précise encore Caroline Wojcik.

Chez le chat, la pathologie est parfois ponctuelle, et réversible, la pathologie sous-jacente étant à traiter ! Chez le chien, certaines races sont prédisposées. Un diabète dit « sénile » résulte de la diminution de la sécrétion de l’insuline par le pancréas. Le diabète sucré dit « juvénile » peut quant à lui concerner, entre autres, le Golden Retriever, le Labrador, le Pinscher, le Dobermann, le Berger Allemand, les Westie, le Bobtail, le Manchester Terrier, le Springer, le Whippet, le Schnauzer. Ou encore le Beagle, le Chow-chow, le Malamute, le Schipperke, le Spitz, le Teckel, le Samoyède, le Cavalier King Charles, le Caniche, le Setter, l’Epagneul Breton et le Cocker…

Le diabète chez le chien et chat n’est pas véritablement comparable à celui que l’on rencontre en médecine humaine. Mais chez le chien comme chez le chat, cette maladie exige un suivi régulier chez le vétérinaire. Et une bonne implication de la part du maître.

 

Des coûts de traitement proportionnels à la taille de l’animal

 

« Les coûts de traitement sont proportionnels à la taille de l'animal », explique encore Caroline Wojcik. Cela représente a minima chez un chat un budget d’environ 40 euros par mois, beaucoup plus pour un gros chien. « Tout dépendra de la dose d'insuline administrée et s’il y a prescription d'aliment. Mais on peut monter à un budget conséquent du fait de la nécessité de 2 à 3 flacons d’insuline spécifique par mois. »

A cela, il convient d’ajouter les ‘’tigettes’’ (de l’ordre de 5 euros) ainsi que la prise de sang à effectuer de manière régulière, le matériel injectable, et l’aliment spécifique. Ce dernier peut être en partie financé grâce au forfait « alimentation thérapeutique » contenu dans la formule d’assurance pour chien Optimal et la formule d’assurance pour chat Optimal.

SantéVet, spécialiste de l'assurance santé animale, couvre entièrement les frais vétérinaires résultant du diabète chez le chien et le chat. Dès lors que la maladie n’est pas déclarée avant la souscription à un contrat ou avant l’expiration du délai de carence.

D’où l’intérêt d’assurer son animal le plus tôt possible.

 

*Selon l’OMS, 346 millions de personnes dans le monde et 500 000 en France sont touchées par cette maladie, dont 80 à 85% par un diabète de type II. Malgré une amélioration de la prise en charge, cette pathologie reste génératrice de complications graves et coûteuses.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photos : 123rf

Chien malade Pancréatite Obésité
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure