layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Un chien guide d’aveugle expulsé d’un magasin

Un chien guide d’aveugle expulsé d’un magasin

Article publié le : 15/10/2018

Arthur, 25ans, et son chien guide Loya ont été expulsés manu militari du magasin Monoprix de la Blancarde, à Marseille (13). Le directeur du magasin et un agent de sécurité, ignorants la loi ont violement réagit. Il a témoigné sur le Net afin de faire part de cette discrimination injustifiée contre laquelle il entend bien porter plainte dont sont victimes chaque année les aveugles et malvoyants.

Selon l'article 88 de la loi 87-588, il  doit y avoir libre accès aux chiens-guides d'aveugle ou d'assistance dans tous les lieux ouverts au public et transports. Cela est loin d’être le cas.

« Malgré cette loi, je suis quotidiennement dévisagé, contrôlé et parfois on me refuse l'accès, spécifiquement dans les taxis, VTC, et commerces alimentaires», témogne Arthur.

Certes, on ne jurerait pas que Arthur est malvoyant. Il a un look d’ailleurs même qualifié de « beau garçon» et rien ne peut laisser penser qu’il est malvoyant, ce qui est malheureusement le cas.

Le 21 Septembre dernier, à 20h, tout juste arrivé sur Marseille, « cette discrimination malheureusement habituelle a basculé dans la violence. J'ai été violemment viré par le directeur du magasin et un agent de sécurité, ignorants complètement la loi », explique-t-il encore après les faits. Une vidéo filmée par un ami l’accompagnant et diffusée sur le Net (voir ci-dessous) a indigné les Internautes.

Ce qu’il entend, ainsi que de nombreux autres mal voyants, personnes déficientes visuelles et aveugles circulant avec leur chien guide, est que cesse cette forme de discrimination. « Malheureusement, encore aujourd'hui, ce type d'incident n'est pas un cas isolé. »

« Loya, mon chien guide, m'aide dans tous mes déplacements, en train, en avion, à l'hôpital, pour aller travailler, ou simplement pour aller faire des courses(…) Loya me donne tellement de joie et d'autonomie, que jamais je ne changerais pour une canne blanche. Ensemble, faisons plutôt en sorte que ces comportements changent. »

Stop à la discrimination !

« Aidez-nous à faire connaître la loi» : tel est son appel. Arthur compte de ce fait « porter plainte pour refus d'accessibilité et violence volontaire sur personne vulnérable ». Il entend associer en tant que parties civiles l'Association nationale des maîtres de chiens guides d'aveugles, la Fédération française des associations de chiens guides et l'école de chiens guides de Paris qui a formé Loya*.

88 cas de refus d'accès constatés en 2017

Selon la FFAC (Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles), 88 cas de refus d'accès à une personne accompagnée d'un chien guide - chien remis gratuitement après avoir séjourné dans une famille d'accueil et suivi une formation dans une école de chiens guides - ont été constatés en 2017. Jusque-là selon l'association aucune plainte n'a jamais abouti en justice, malgré l'amende de 450 euros prévue par la loi.

Pour l’heure, Monoprix a « présenté ses excuses pour ces faits, que [l'entreprise] condamne fermement.(…) Si pour des raisons sanitaires, les animaux ne sont pas acceptés dans nos magasins, les guides d’aveugles font évidemment exception ».

*source: Francetvinfo

 

 

SantéVet

Assurer son animal, c’est pas bête !

Photo : Arthur Aumoite/Facebook

Chien d’assistance
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back