L'actu des animaux

Trucs & astuces des chiens

SantéVet à votre écoute, répond à toutes vos questions

SantéVet à votre écoute, répond à toutes vos questions

Article publié le : 07/10/2022

Une question concernant votre chien, chat ou NAC ? Chaque mois, retrouvez les réponses et tous nos conseils dans votre newsletter SantéVet Mag.

 

Question #1 – Nous avons l’intention d’acquérir un Berger Australien et prenons actuellement des contacts dans différents élevages. Quels sont les documents que l’on doit absolument nous remettre ?

Comme vous le préciser dans votre message en vue de l’acquisition de votre Berger Australien, il est important de prendre son temps avant d’adopter un chien afin d’être sûr de frapper à la bonne porte.

En matière de vente d’animaux de compagnie, les arnaques existent, malheureusement.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, le choix d’un chiot inscrit au LOF (Livre des origines français) est un gage de qualité.

Toute une série de documents doivent vous être remis lors de l’achat d’un chiot. Documents également obligatoires lors d’une cession à titre gratuit.

Les documents obligatoires sont les suivants :

- Le carnet de santé ou le passeport européen délivré par un vétérinaire.

- Un certificat de vente (ou une attestation de cession à titre gratuit), qui détermine la propriété de l’animal.

- Le certificat de naissance, généralement envoyé ultérieurement par le cédant.

- Un certificat vétérinaire. Il est obligatoire pour toute cession, y compris entre particuliers ou pour les animaux issus de refuges d’associations de protection animale, etc.

- Une carte d’identification dont l’I-CAD gère la tenue du fichier en France. Pensez à mettre vos coordonnées à jour en cas de changement.

- Un document d’informations sur les besoins de la race (alimentation, caractère, santé, éducation...), qui n’a rien de contractuel et peut donc se présenter sous différentes formes.

- Enfin, depuis le 1er octobre 2022, vous devrez signer au moins 7 jours avant l’acquisition de votre chien un certificat d’engagement et de connaissance.

Il résume les différents besoins du chien à respecter pour sa santé et son bien-être, mais également les dépenses à prévoir. Il est pour cela rappelé qu’une assurance santé pour chien permet d’être remboursé des frais vétérinaires dont les montants peuvent être rapidement élevés.

Question #2 – Mon chat est câlin. En revanche, il lui arrive parois alors qu’il vient chercher à se faire caresser de me mordre la main et de me donner des coups de pattes. Pour quelles raisons ? 

Tout d’abord, il faut savoir que le fait de mordre et de donner des coups de pattes est un comportement naturel chez le chat, dès son plus jeune âge.

Lorsqu’ils jouent ensemble, les chatons anticipent en fait et s’entraînent en quelque sorte à chasser ou à se défendre lorsqu’ils seront plus grands.

Il n’y a rien d’anormal à ce qu’un chat adulte continue d’adopter ces comportements. L’excitation peut le conduire à réagir ainsi. Vous remarquerez que le chat peut faire de même avec un jouet.

La position des oreilles, les mouvements de la queue, ses ronronnements, ses postures… sont autant de signes qui traduisent l’état d’esprit du chat. Il faut les observer.

S’il vous mordille sans vous faire mal ou bien si votre chat vous « patoune », il n’y a pas lieu de s’inquiéter non plus. Au contraire ! C’est qu’il est heureux et qu’il signifie ainsi son bien-être.

Toutefois, si les mordillements et/ou coups de pattes se répètent systématiquement ou trop souvent et qu’il se montre agressif, cela peut être dû à un manque de socialisation, comme lorsqu’un chaton est séparé trop tôt de sa mère et de sa fratrie.

Enfin, une douleur peut être à l’origine d’un chat qui se met à mordre et donner des coups de pattes alors qu’on le caresse. Si cela s’accompagne ou non de changements dans son comportement, il convient de consulter le vétérinaire. Peut-être a-t-il mal quelque part sans que cela soit visible à l’œil nu.

Si un trouble du comportement entraîne une pathologie, ce qui n’est pas à exclure, ou si votre compagnon souffre en silence, l’assurance santé du chat vous permettra d’être remboursé des frais vétérinaires : consultation, examen, traitements… Vous pourrez ainsi consulter sans vous poser de question et offrir à votre chat les meilleurs soins possibles. 

Question #3 – Nous vivons en appartement et allons dans 2 mois adopter un lapin. Nous nous posons la question de la propreté chez cet animal.

Le lapin est animal qui est  propre naturellement. Malgré tout, il n’est pas à exclure au début quelques « accidents » puis par la suite des marquages de territoire. Cela se remarque entre autres chez les animaux non stérilisés.

La propreté s’apprend chez le lapin. Il vous faudra faire preuve d’un peu de patience et surtout ne pas réprimander votre lapin qui est un animal sensible, à moins de le prendre vraiment sur le fait.

Il faudra lui installer un bac qui ne soit pas trop haut et qui devra être régulièrement entretenu. Dans le cas d’utilisation d’un désinfectant, un bon rinçage est nécessaire.

Une litière non irritante est celle qui convient le mieux, en évitant :

- les litières minérales pour chat, dangereuses en cas d’absorption,

- les litières à base de copeaux de bois,

- la paille.

À cela, préférez une litière végétale ou à base de coton. Il est également possible d’utiliser des granulés de chauffage même si le prix de ces derniers ont augmenté.

Au début, limitez l’espace de vie de votre lapin, comme dans un petit parc, sans pour autant exclure les sorties.

N’hésitez pas à féliciter votre lapin une fois qu’il aura fait ses besoins au bon endroit, accompagné de mots doux et de caresses, voire une friandise adaptée sans que cela devienne systématique pour cette dernière.

Une fois propre, et sous surveillance pour éviter toute bêtise comme le grignotage, votre lapin pourra avoir accès aux pièces de la maison auxquelles vous aurez choisi de lui laisser libre accès.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin à votre animal

Photos : 123RF

Lof Identification Comportement Griffe

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau

Claude Pacheteau

> Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure