layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Furet

Rencontre avec le furet

Rencontre avec le furet

Article publié le : 28/11/2018

D’où vient le furet, à quoi ressemble-t-il… Brève rencontre avec ce digne représentant des NAC (nouveaux animaux de compagnie), qui séduit de plus en plus les foyers français. 

Le furet est cousin avec le putois européen bien que les hypothèses sur ses origines soient sujettes à controverses pour certains zoologistes. 

Appartenant à la famille des mustélidés (et certainement la plus vieille famille vivante chez les carnivores), c’est un animal vertébré. La domestication du furet ne date pas d’hier ! Cela remonte à 2 000 ans voire 2 500 ans selon les sources. 

Les thèses sur les origines s’affrontent. Ainsi, le Dr. Freddie Hoffman écrit que la « domestication du furet européen précède celle du chat par plus de 500 ans [et que] l'utilisation par l'homme du furet, pour la chasse aux rongeurs et aux lapins, peut être retrouvée dés le IVe siècle avant J.-C. » (FDA Veterinarian, mai-juin 1991, vol. VI). 

Ses aptitudes pour chasser certains nuisibles comme le rat, mais aussi le lapin, ont été – et sont encore – appréciés. En fait, il incite le lapin à sortir de son terrier. Le furet a aussi été recherché dès le début des années 1900 pour la production de sa fourrure. 

Le furet et le putois européen ont été décrits pour la première fois par Linnaeus (un naturaliste suédois ayant jeté les bases du système moderne de la nomenclature binominale), en 1758.

Aujourd’hui devenu animal domestique et digne membre de la grande famille des NAC (nouveaux animaux de compagnie), il a fait son entrée par la grande porte des foyers qui l’accueillent. 

Le furet en quelques chiffres

Poids : de 800 g à 2,2 kg pour le mâle ; de 500 g à 1 kg pour la femelle. 

Taille : de 30 à 55 centimètres environ (sans prendre en compte la longueur de la queue). Différents types coexistent : longiligne ou compact. Dans ce second type, on trouve deux catégories selon la longueur du poil : compact à poil court, et le compact angora. 

Fourrure : la fourrure du furet se compose de deux sortes de poils. L’un, le poil de jarre, long et dur, est généralement plus foncé que l’autre, le sous poil, fin, soyeux et court.  La tête, la queue et les extrémités des pattes sont sans sous poils et ont un poil de jarre plus court que le reste du corps. 

Dans le type compact angora, la texture du poil de jarre diffère ; il doit être plus soyeux, d’aspect légèrement laineux, sans toutefois que l’on observe de formation de boucles. La longueur du poil sera plus importante sur l’ensemble du corps. Un sous poil doit être présent.

Couleur : elle varie du blanc au marron clair jusqu’au noir. Il existe de nombreuses variétés définies par deux critères : la couleur et le patron (distribution des couleurs sur le corps et leur intensité). 

Espérance de vie : de 6 à 8 ans en moyenne. 

Temps de sommeil : 20 heures par jour en moyenne. 

Le standard officiel du furet est disponible sur le site du Club Français des Amateurs du Furet.  

 

A ne pas confondre avec le furet dit « américain »

Mustela nigripies (furet aux pieds noirs) : tel est le nom de celui que l’on appelle souvent « furet américain » et que l’on peut trouver en certains endroits à la vente. 

La loi n’autorise pas sa détention, cette espèce étant protégée. Malheureusement certaines animaleries mettent en avant des avantages tels que le fait notamment qu’on lui ait retiré ses glandes, une opération de convenance interdite en France (Convention européenne de la protection animale). 

Si des élevages existent à l’étranger (Belgique, par exemple) avec des conditions incertaines, rien ne permet de connaître en fait la provenance de ces furets pour lesquels il n’existe pas de traçabilité. 

Comme on le ferait pour un autre animal domestique (chien ou chat, entre autres), il est important d’être vigilant au moment de vouloir acquérir un furet digne de ce nom et de frapper aux bonnes portes. Des élevages et amateurs passionnés existent en France, produisant des sujets de qualité (voir également notre article « Où trouver son furet ».)



SantéVet, spécialiste de l'assurance santé chien et chat en France, propose aussi 5 formules destinées aux NAC remboursant les frais vétérinaires en cas d'accident ou de maladie. 



SantéVet 

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Partagez cet article