layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

Morsures : la mère apprend le contrôle à ses chiots

Morsures : la mère apprend le contrôle à ses chiots

Article publié le : 23/04/2019

Les nombreuses interventions de la mère vont permettre aux chiots d’apprendre à contrôler leurs morsures. Par ailleurs, la mère à un rôle apaisant essentiel. D'où l'importance que les chiots ne soient pas séparés trop tôt de leur fratrie. 


Lorsque les chiots commencent à jouer (vers 4 semaines), ils se mordillent. Comme leurs petites dents sont très pointues et qu’ils ne savent pas contrôler leur mâchoire, les petites morsures sont souvent très douloureuses.

Très vite le jeu dégénère en combat car les hurlements de douleur excitent le chiot mordeur qui mord plus fort. Quand la mère est présente, elle intervient aussitôt pour arrêter le combat, et cela très fermement (ce qui peut surprendre une personne non avertie) en menaçant ses chiots voire en les prenant dans sa gueule (comme si elle les mordait).

Ses nombreuses interventions vont permettre aux chiots d’apprendre à contrôler leur morsure, à jouer sans mordiller et en tout cas sans serrer. Évidemment, quand un chiot vient mordiller les oreilles de sa mère, elle menace quand la morsure est trop forte pour que le chiot cesse. Au fur et à mesure que le chiot grandit, la mère est de moins en moins indulgente et agresse (agression par irritation) de plus en plus tôt.

Par ailleurs, la mère à un rôle apaisant essentiel. Dès l’âge de 3 semaines, les chiots commencent à découvir le monde, ils explorent leur environnement et parfois sont surpris et ont peur d’un bruit, d’un objet …


Exploration du chiot en étoile


Le comportement de la mère va indiquer au chiot s’il convient d’avoir peur ou si au contraire il peut poursuivre son exploration.

Souvent le chiot revient vers sa mère pour se rassurer et repart de plus belle découvrir de nouvelles choses. On parle d’exploration en étoile.

On comprend bien que si la mère est absente ou incompétente (ou débordée), les chiots s’élèvent “ tous seuls ”, sans repère et sans contrôle. 

Valérie Dramard, vétérinaire comportementaliste


A retenir

Le syndrome Hs-Ha (Hypersensibilité-Hyperactivité), qui constitue un trouble du comportement, peut entre autres exister lorsque la chienne n’a eu qu’un seul chiot.

En effet, celui-ci ne pouvant jouer avec d’autres chiots, il a moins l’occasion de mordiller donc, sa mère a moins l’occasion de lui apprendre à se contrôler et à ne pas mordiller : son apprentissage est donc incomplet. 



SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : L. Dauvois - studiolanderie.com

Éducation chiot Morsure
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure