layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

Grande Odyssée 2011 : 300 chiens dans la course

Grande Odyssée 2011 : 300 chiens dans la course

Article publié le : 05/07/2021

Le départ de la Grande Odyssée 2011 sera donné le 8 janvier, à Avoriaz. 1 000 km d’efforts et 25 000 mètres de dénivelé pour les 22 mushers d'exception et leurs chiens. Une grande épopée, l'histoire d'un rêve devenu réalité en 2005. 

La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc, c’est l’histoire d’un rêve. Celui d’une grande aventure imaginée par Nicolas Vanier et Henry Kam et qui est devenu une réalité en janvier 2005 lors de la 1ère édition de La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc. 

Au-delà de la compétition sportive, alors même que dans le Grand Nord les motos neige ont remplacé les traîneaux, La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc renoue avec l’aventure avec un grand A et prône une certaine vision du sport, de la nature et du respect de l’environnement. 

Le départ sera donné le 8 janvier 2011, à Avoriaz. 1 000 km d’efforts et 25 000 mètres de dénivelé (70 % de parcours en dehors des domaines skiables) pour les 22 mushers – c’est ainsi que l’on nomme les conducteurs de traîneaux à neige tirés par un attelage de chiens -  parmi les meilleurs du monde (provenant de  13 nations et  3 continents) et leurs chiens engagés dans cette course qui se coure sur deux semaines, en onze étapes. 

Chaque Musher dispose d’un « pool » de 14 chiens. Chacun des chiens est  repéré par une puce électronique injectée sous la peau et identifiable par un des 7 vétérinaires présents tout au long de la course. 

Le Musher dispose de son « pool » pour l’ensemble de La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc. Pour chacune des étapes, un nombre maximum de chiens autorisé au départ et un nombre minimum à l’arrivée peut être indiqué par la direction de course en fonction des difficultés de la piste. Par exemple, 10 chiens maximum au départ et 8 à l’arrivée.  

Le Musher a la possibilité de « dropper » (laisser), ses chiens fatigués à certains check points et il a l’obligation de transporter dans son traîneau un chien fatigué ou blessé s’il n’est pas sur un lieu où le « drop » est autorisé. Un chien droppé ou un chien dans un traîneau doit être examiné dans les plus brefs délais par un vétérinaire officiel. 

La santé des chiens est une préoccupation de tous les instants. Un vétérinaire a tous les pouvoirs pour sanctionner, voir exclure, un musher qui n’aurait pas pris soin de ses chiens. 


Des contrôles rigoureux


Des contrôles anti-dopage seront réalisés sur les chiens par les vétérinaires de la course et par les organisations habilitées. Le règlement décrit précisément la liste des produits autorisés et ceux qui ne le sont pas. 

Des contrôles sont également réalisés sur les mushers par prélèvement aléatoire d’urine. 

Le musher doit avoir dans son traîneau ou sur lui un certain nombre d’équipements obligatoires soit au regard de sa sécurité (Arva, balise GPS) soit à celle de sa survie (duvet basse température) soit celle de ses chiens (nourriture). Le Race Marshall (juge) et ses adjoints veillent tout au long de la course au bon respect du règlement et sanctionnent les contrevenants.

 

Le musher : un personnage à part 

Le musher est un personnage à part qui vit pleinement en harmonie avec la nature. Sa survie dépend de la relation intime qu’il crée et entretient avec ses chiens. Il pilote son attelage par la voix, il ne dispose ni de fouet, ni de rêne et il lui est interdit, sous peine d’élimination immédiate, d’infliger de mauvais traitements à ses chiens. 

La complicité entre le musher et ses chiens ne peut exister qu’après de longues années d’entraînement et de soins prodigués à ses chiens. La pratique du sport de traîneaux est respectueuse de la nature et de l’environnement. 

Cette activité est ancestrale, vieille de plus de 5 000 ans et probablement le plus vieux moyen de transport que l’homme ait imaginé. 

Pour toutes ces raisons, La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc est un évènement emblématique de ceux qui pensent que nous avons une responsabilité dans l’état de la planète que nous léguerons à nos enfants. 

Dans cet esprit des entreprises du secteur économique du « développement durable » soutiennent La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc. 

De nombreuses opérations « ludo- éducatives » sont réalisées autour de La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc avec, comme cible prioritaire, les jeunes. 

 

L’Arctic Alps Cup : un nouveau trophée

Les deux plus grandes courses européennes (la Finnmarksløpet en Norvège et la Grande Odyssée Savoie Mont Blanc) ont décidé de créer ensemble un championnat : l'Arctic Alps Cup. 

Le musher qui remportera ce Trophée sera celui qui aura obtenu le plus de points à l’issue des deux courses. Chaque course attribue au musher un nombre de points selon son classement par rapport aux autres mushers participants à l’Arctic Alps Cup. Pour être classé chaque musher devra terminer les deux courses dans leur intégralité la même année. Le vainqueur devra avoir prouvé ses qualités et celles de ses chiens et leur aptitude à affronter les paysages escarpés des Alpes mais aussi les solitudes glaciales du Grand Nord. 

Les trois meilleurs mushers se partageront 10 000 euros de primes de course la première année. Les deux courses se sont engagées à poursuivre ce challenge pour un minimum de trois années.

 

Pour en savoir plus sur cet événement : www.grandeodyssee.com




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos DR

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure