Fracture de bassin chez le chat

Les chats peuvent souffrir d'une fracture de bassin, la plupart du temps suite à un traumatisme. Selon le type de fracture, une chirurgie peut être nécessaire.

Quelle est l'anatomie du bassin chez le chat ?

L'anatomie du bassin chez le chat comprend plusieurs os et structures articulaires importantes, qui soutiennent et protègent les organes internes et permettent le mouvement des membres postérieurs. 

Os du bassin

  • Ilium : Le plus grand des os du bassin, situé à la partie supérieure. Il forme la partie supérieure et latérale de la cavité pelvienne. C'est l'os auquel se fixent de nombreux muscles qui jouent un rôle crucial dans la locomotion.
  • Ischium : Situé à la partie inférieure du bassin, c'est l'os sur lequel le chat s'assied. Il forme la partie inférieure et postérieure de la cavité pelvienne.
  • Pubis : Situé à l'avant du bassin, il forme la partie antérieure de la cavité pelvienne. Les deux os du pubis se rejoignent au niveau de la symphyse pubienne.
  • Le sacrum : C'est un os triangulaire situé à la base de la colonne vertébrale. Il se trouve entre les deux os iliaques et soutient la colonne vertébrale.

Articulations et ligaments

  • Symphyse pubienne : Une articulation cartilagineuse qui unit les deux os du pubis à l'avant du bassin.
  • Sacro-iliaque : L'articulation entre le sacrum (partie de la colonne vertébrale) et l'ilium. Elle est renforcée par de puissants ligaments.

Muscles et tissus conjonctifs

  • Muscles pelviens : Incluent des muscles comme le muscle obturateur interne et externe, les muscles gluteaux (grand, moyen et petit fessier), qui jouent un rôle important dans le mouvement des membres postérieurs et la stabilisation du bassin.
  • Ligaments : Ils incluent des ligaments comme le ligament sacro-iliaque, le ligament ilio-fémoral, et d'autres qui stabilisent les articulations et les os du bassin.

Fonction

Le bassin du chat remplit plusieurs fonctions essentielles :

  • Support : Il soutient le poids du corps et assure une base stable pour la locomotion.
  • Protection : Il protège les organes internes, tels que la vessie, une partie des intestins et, chez les femelles, les organes reproducteurs.
  • Locomotion : Les muscles attachés au bassin sont essentiels pour les mouvements des membres postérieurs, tels que la marche, la course et le saut.

Comment un chat peut-il se fracturer le bassin ?

Un chat peut se fracturer le bassin de plusieurs manières, généralement en raison de traumatismes physiques. Voici les causes les plus courantes :

  • Accidents de la voie publique : Les collisions avec des véhicules sont une cause fréquente de fractures du bassin chez les chats. L'impact peut exercer une force considérable sur le corps du chat, entraînant des fractures des os pelviens.

  • Chutes : Les chats peuvent se fracturer le bassin (ou les pattes) en tombant de hauteurs importantes, comme des balcons, des fenêtres ou des toits. Bien que les chats aient une capacité naturelle à atterrir sur leurs pattes, une chute de grande hauteur peut néanmoins causer des fractures.

  • Accidents domestiques : Les accidents à la maison, tels que la chute d'objets lourds sur le chat ou un écrasement accidentel par des portes, peuvent également entraîner des fractures du bassin.

  • Bagarres avec d'autres animaux : Les attaques d'autres animaux, en particulier les chiens, peuvent causer des blessures traumatiques graves, y compris des fractures pelviennes.

  • Maltraitance : Les actes de violence envers les animaux peuvent également causer des fractures du bassin. Il est important de signaler toute suspicion de maltraitance animale aux autorités compétentes.

  • Maladies osseuses : Bien que moins fréquentes, certaines maladies osseuses peuvent rendre les os plus fragiles et plus susceptibles de se fracturer, même avec un traumatisme mineur. Par exemple, l'ostéoporose chez les chats peut affaiblir les os et les rendre plus vulnérables aux fractures.

CHAT4

A quel âge un chat peut-il se fracturer le bassin ?

Un chat peut se fracturer le bassin à tout âge, bien que le risque et les causes puissent varier selon l'âge.

Les chatons et jeunes chats sont particulièrement vulnérables en raison de leur activité élevée, de leur curiosité et de leur ossature en développement, ce qui les expose à des chutes et à des accidents domestiques. Les jeunes chats peuvent se fracturer le bassin en tombant de hauteurs ou en étant impliqués dans des accidents de la route.

Les chats adultes, bien que plus robustes, sont également à risque de fractures pelviennes, souvent en raison de traumatismes sévères tels que des collisions avec des véhicules ou des bagarres avec d'autres animaux. Les adultes actifs qui passent du temps à l'extérieur sont particulièrement exposés, mais également les chats d'intérieur ayant accès à un balcon ou des fenêtres.

Les chats âgés ont une ossature plus fragile, notamment en cas d'arthrose, ce qui les rend plus susceptibles de subir des fractures même avec des traumatismes mineurs. Leur coordination et leur agilité réduites augmentent également le risque de chutes.

Quels sont les différents types de fracture du bassin chez le chat ?

Les différents types de fractures du bassin chez le chat peuvent être classés en fonction du nombre d'os fracturés et des os impliqués :

  1. Fracture simple :

    • Fracture iliaque : Affecte l'os iliaque (la partie supérieure et latérale du bassin).
    • Fracture ischiatique : Affecte l'ischium (la partie inférieure et postérieure du bassin).
    • Fracture pubienne : Affecte le pubis (la partie antérieure du bassin).
  2. Fracture multiple :

    • Fracture ilio-ischio-pubienne : Implique l'ilium, l'ischium et le pubis, rendant le bassin instable.
    • Fracture ilio-acétabulaire : Implique l'ilion et l'acétabulum (la cavité où la tête du fémur s'articule avec le bassin).
  3. Fracture comminutive :

    • Fracture comminutive de l'ilion ou de l'ischion : L'os est brisé en plusieurs fragments.
  4. Fracture associée à une luxation :

    • Fracture-luxation de l'acétabulum : Fracture de l'acétabulum accompagnée d'une dislocation de l'articulation de la hanche.

Ces classifications aident à déterminer la gravité de la fracture et les options de traitement envisageables.

Quelles sont les conséquences d'une fracture pelvienne chez le chat ?

Les conséquences d'une fracture pelvienne chez le chat peuvent varier en fonction de la gravité et de l'emplacement de la fracture. 

Conséquences à court terme

  • Douleur intense : Les fractures pelviennes sont extrêmement douloureuses.
  • Incapacité à se déplacer : Les fractures peuvent rendre la marche difficile ou impossible, et le chat peut refuser de se lever ou de bouger.
  • Boiterie : Si le chat essaie de marcher, il peut boiter sévèrement.
  • Enflure et ecchymoses : La zone autour de la fracture peut devenir enflée et présenter des bleus.

Conséquences à moyen terme

  • Dommages aux nerfs : Les fractures pelviennes peuvent endommager les nerfs environnants, comme le nerf sciatique, entraînant une douleur chronique ou une perte de fonction dans les membres postérieurs.
  • Incontinence : Les dommages aux nerfs ou aux structures entourant la vessie et l'anus peuvent entraîner une incontinence urinaire ou fécale.
  • Difficulté à utiliser la litière : En raison de la douleur et de la mobilité réduite, le chat peut avoir du mal à utiliser sa litière correctement.

Conséquences à long terme

  • Arthrose : Les fractures peuvent prédisposer le chat à développer de l'arthrose dans les articulations pelviennes à long terme, entraînant des douleurs chroniques et une diminution de la mobilité.
  • Boiterie persistante : Même après la guérison de la fracture, certains chats peuvent conserver une boiterie due à une mauvaise union des os ou des dommages aux muscles et aux ligaments.
  • Mobilité réduite : Les fractures sévères peuvent entraîner une réduction permanente de la mobilité, limitant les activités normales du chat comme sauter et grimper.

Quels sont les symptômes d'un bassin cassé ?

Les symptômes d'un bassin cassé chez un chat peuvent varier en fonction de la gravité de la fracture et de la présence d'autres blessures associées. Voici quelques signes évocateurs :

  • Boiterie : Un chat avec une fracture du bassin peut présenter une boiterie, au niveau des membres postérieurs.
  • Douleur : La douleur est un symptôme caractéristique d'une fracture du bassin. Le chat peut manifester des signes de douleur en miaulant, en gémissant, en se léchant excessivement la région blessée ou en adoptant des postures anormales pour éviter de mettre du poids sur son arrière train.
  • Difficulté à se déplacer : En raison de la douleur et de l'inconfort, le chat peut avoir du mal à se déplacer normalement.
  • Position anormale du bassin : Une fracture du bassin peut parfois entraîner une asymétrie ou une position anormale du bassin lorsque le chat est en position debout ou couchée. On peut avoir l'impression qu'il traîne ses pattes arrières ou qu'il est paralysé.
  • Léthargie : Les chats souffrant de douleur peuvent devenir léthargiques ou démontrer un comportement moins actif que d'habitude.
  • Etat de choc : Dans les cas de fractures graves ou de lésions internes associées, le chat peut présenter des signes de détresse tels que vomissements, diarrhée, une grande faiblesse, une respiration rapide.
  • Hématurie : Si la fracture du bassin est associée à des blessures aux organes internes, il peut y avoir du sang dans l'urine du chat.

Si vous observez l'un de ces symptômes chez votre chat, il est important de consulter immédiatement un vétérinaire.

Comment diagnostiquer une fracture de bassin chez le chat ?

Le diagnostic d'une fracture du bassin chez un chat se fait par un vétérinaire.

Il commencera par effectuer un examen physique complet du chat pour évaluer ses symptômes et rechercher des signes de douleur, de boiterie ou d'anomalies dans la région du bassin.

Les radiographies sont l'outil de diagnostic le plus couramment utilisé pour confirmer une fracture du bassin. Des radiographies de la région pelvienne seront prises sous différents angles pour visualiser les os du bassin et détecter toute fracture, fissure ou déplacement des fragments osseux. Les radiographies permettent également de déterminer combien d'os sont fracturés et lesquels, élément qui sera déterminant dans le choix du traitement et le pronostic. Dans certains cas, un chat peut être anesthésié pour permettre ces examens.

Dans les cas de fractures ouvertes ou de blessures graves, des analyses de sang peuvent être nécessaires pour évaluer les niveaux de certains paramètres. Cela peut aider à identifier d'éventuelles complications associées à la fracture, telles que des infections ou des problèmes de coagulation.

CHAT3

Comment soigner une fracture de bassin chez le chat ?

Déroulement de la chirurgie

La chirurgie est nécessaire pour certains types de fractures pelviennes, notamment les fractures multiples.

L'objectif de la chirurgie est de réaligner les fragments osseux, et de les fixer à l'aide de plaques, de vis, de broches ou de tiges, le tout sous anesthésie générale. Ce type de chirurgie est souvent réalisé dans une clinique spécialisée.

Prix

  • Coût de la chirurgie : Peut varier de 1000 à 1500 euros ou plus, en fonction de la complexité de la fracture, de la région géographique et de la clinique vétérinaire.
  • Frais supplémentaires : Examens préopératoires, médicaments, consultations de suivi et soins postopératoires peuvent ajouter 200 à 500 euros supplémentaires.

L'assurance santé pour chat peut prendre en charge les frais liés à une fracture de bassin.

Temps de récupération

Le temps de récupération après une chirurgie de fracture du bassin chez le chat peut varier selon la gravité de la fracture, la méthode chirurgicale utilisée et la réponse individuelle du chat. En général, la période de repos et de surveillance dure entre 6 et 12 semaines. Pendant cette période, le chat devra observer un repos strict pendant les premières semaines confiné pour limiter ses mouvements. Des radiographies de suivi seront nécessaires pour évaluer la guérison de la fracture. Une fois que le vétérinaire confirme une guérison satisfaisante, le chat pourra progressivement reprendre une activité normale, sous surveillance.

Comment guérir une fracture ischio-pubienne sans opération ?

Le traitement d'une fracture de bassin chez un chat sans intervention chirurgicale dépend de la gravité de la fracture.

Immobilisation

Dans de nombreux cas, notamment en cas de fracture simple, une fracture de bassin peut guérir avec une immobilisation. Le vétérinaire peut recommander l'utilisation d'une cage de confinement pour garder votre chat immobile pendant la période de guérison. 

Traitement médical

Votre vétérinaire peut prescrire des médicaments pour soulager la douleur et réduire l'inflammation, ce qui peut accélérer le processus de guérison. Assurez-vous de suivre attentivement les instructions du vétérinaire concernant l'administration des médicaments.

Soins de soutien et suivi

Assurez-vous de fournir à votre chat une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins nutritionnels pendant sa convalescence. En outre, assurez-vous de garder propre la zone de repos de votre chat pour prévenir les infections.

Il est important de suivre les recommandations de votre vétérinaire et de planifier des visites de suivi régulières pour surveiller la guérison de la fracture. Votre vétérinaire pourra ajuster le plan de traitement si nécessaire.

La guérison d'une fracture de bassin peut prendre du temps. Soyez patient et donnez à votre chat le temps nécessaire pour récupérer complètement. Assurez-vous également de lui fournir un environnement calme et sécurisé pendant sa convalescence.

CHAT2

Quelles sont les complications d'une fracture de bassin chez le chat ?

Les fractures du bassin chez les chats peuvent entraîner plusieurs complications, en particulier si elles ne sont pas correctement traitées ou si des blessures associées sont présentes :

  • Infections : Les fractures ouvertes, où la peau est rompue et l'os est exposé à l'extérieur, présentent un risque élevé d'infection. Les bactéries peuvent pénétrer dans la plaie et provoquer une infection de l'os (ostéomyélite) ou des tissus mous environnants. 
  • Troubles de la cicatrisation : Une mauvaise cicatrisation de la fracture peut entraîner des retards dans le processus de guérison ou la formation d'un cal osseux excessif. Cela peut entraîner une déformation de la région du bassin ou une réduction de la fonctionnalité des membres associés.
  • Troubles de la coagulation sanguine : Les fractures du bassin peuvent parfois endommager les vaisseaux sanguins adjacents, ce qui peut entraîner des problèmes de circulation sanguine ou des troubles de la coagulation. Cela peut augmenter le risque de formation de caillots sanguins ou d'hémorragie interne.
  • Lésions nerveuses : Les nerfs situés à proximité du bassin peuvent être endommagés lors d'une fracture, ce qui peut entraîner des troubles de la sensibilité, de la motricité ou des fonctions neurologiques dans les membres inférieurs. Cela peut se manifester par une faiblesse, une paralysie partielle ou une perte de sensation dans les pattes arrière.
  • Troubles urinaires et fécaux : Dans les cas de fractures graves, les dommages aux organes internes adjacents, tels que la vessie ou le rectum, peuvent survenir. Cela peut entraîner des difficultés à uriner ou à déféquer normalement, ainsi que des complications telles que des infections urinaires ou des obstructions intestinales.

Il est important de surveiller attentivement les chats atteints de fractures du bassin pour détecter tout signe de complication consulte rapidement en cas de besoin.

En conclusion, la fracture du bassin chez le chat arrive souvent suite à un traumatisme. C'est une affection très douloureuse qui nécessite une prise en charge rapide pour améliorer les chances de récupération de l'animal.

Santévet

Leader de l'assurance santé animale