Claude Pacheteau

Assurer un animal quand on ne connaît pas son âge

Est-ce que sans connaître l’âge d’un animal il sera alors possible de souscrire une assurance santé animale ? Oui, l'attestation du vétérinaire fera foi.  

s maîtres font le choix d’adopter un animal. De nombreux chiens, chats et NAC sont dans l’attente d’un nouveau foyer dans les refuges. Le problème est que l’on ne connaît pas toujours avec certitude leur âge, même s’ils ont été par la suite identifiés. Il est en de même pour un animal trouvé. Est-ce que sans connaître l’âge d’un animal il sera alors possible de souscrire une assurance santé animale ? 

Assurance santé animale : âge minimum et maximum 

L’assurance santé animale pour chien, chat et NAC définit un âge minimum et un âge maximum pour pouvoir souscrire un contrat et ainsi permettre le remboursement des frais vétérinaires. L'âge minimum est fixé à 2 mois pour le chien et chat, à 3 mois pour le lapin, chinchilla, furet et cobaye ; l'âge maximum est fixé au cinquième anniversaire du chien ou du chat (huitième anniversaire du chat pour les formules Cat Indoor), avant les 3 ans pour le lapin, chinchilla et cobaye, avant les 2 ans pour le furet, et 10 ans pour le perroquet.  

SantéVet assure tous les chiens et chats, sans restriction de race ou de type. Pour ce qui est des NAC, SantéVet propose des formules pour les lapins de compagnie, les cobayes, les furets, les chinchillas et les perroquets. 

Toutes les formules de santé garantissent le remboursement, à hauteur de la formule choisie, en cas d’accident et de maladie.Certaines proposent par ailleurs un forfait prévention. 

Toutefois, lorsque l’on trouve un animal abandonné et qui n’est pas identifié (alors que cela est obligatoire normalement en France), sera-t-il possible de l’assurer ? Et pour un animal adopté dont l’âge n’est pas non plus certain ? En effet, comment déterminer son âge lorsque l’on ne dispose d’aucun document ? 


L’expertise du vétérinaire fait foi


C’est dans ce cas la déclaration d’un vétérinaire qui fait foi. 

Un jeune animal peut parfois être assez facilement « repérable ». Par exemple, pour un bébé chaton, bébé chien ou NAC, on peut être certain que l’animal ne dépasse pas la limite maximum !  

Ensuite, de par son expertise, le vétérinaire peut se fier à de nombreux points qui permettront de se faire une idée de l’âge de l’animal. 

Ce peut être les dents, en inspectant leur pousse. Incisives, canines (crocs), prémolaires, etc. sortent à un âge défini. Par exemple chez le chat, les dents de lait sont toutes présentes entre 2 et 4 mois. 

Chez le chien, tout dépend de la race ou du type auquel il appartient. Mais le vétérinaire dispose là aussi de « repères ». 

Un chien adulte dispose de toutes ses dents (42) alors que l’on en dénombre que 32 normalement chez le chiot. A 4 mois, les premières incisives apparaissent et l’œil exercé du vétérinaire saura les repérer ! 

Ce ne sont là que quelques exemples quant à ce que peut apprendre la dentition d’un chien ou chat. Pour les NAC, le vétérinaire "spécialiste" dispose aussi de références. 

La notion de poids reste relative, car elle ne peut pas toujours permettre de définir l’âge d’un animal. Mais par habitude, le vétérinaire pourra évaluer le rapport taille/poids/âge. 

Cela permettra d’ailleurs au maître d’avoir une idée de ce à quoi se rapprochera son animal à l’âge adulte… une autre question qui peut se poser ! 

Mais l’expertise du vétérinaire permettra également de définir avec plus de précision une tranche d’âge. 


Assuré durant toute sa vie


Si la tranche d’âge entre dans celles limites fixées aux conditions générales de souscription d’un contrat d’assurance santé animale, le chien, chat ou NAC pourra alors être assuré. 

Il suffira de fournir l’attestation du vétérinaire au moment de finaliser la souscription du contrat d’assurance santé animale. 

Généralement, avant d’en prendre la décision, le maître aura consulté un praticien afin de savoir si l’animal est identifié par puce électronique et s’il est en bonne santé. Il disposera donc de cette « attestation » (l’âge apparaître dans son carnet de santé, passeport européen) avant de souscrire une assurance pour son animal. Il n’aura donc pas à faire les frais d’une visite vétérinaire supplémentaire. 

Une fois assuré, l'animal le restera durant toute sa vie. 


De quelle race ou de quel type ? 

L’âge, la race ou le type (chien "bâtard" ou corniaud, chat de gouttière) auquel un animal appartient est une question qui va aussi se poser. 

En vue de souscrire une assurance santé animale, cela est important. 

Les cotisations aux formules d’assurance pour chien et les formules d’assurance pour chat de SantéVet ne sont pas calculées fonction de l’âge de l’animal, mais en fonction de la race (ou du type). ce qui permet de bénéficier de tarifs calculés au plus juste. 

Là aussi, l’expertise du vétérinaire permettra d’établir un « profil » de l’animal. L’appartenance à une race ou un animal issu d’un croisement sera mentionné dans son le passeport européen. 

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos : 123rf