Juliette Garnodier

Ulcère à l'œil chez le chat : causes et traitement

L'ulcère à l'oeil, aussi appelé ulcère cornéen, est une affection ophtalmologique très fréquente chez les chats. Très gênante et potentiellement grave, elle doit être prise en charge rapidement pour éviter les complications. Nous allons détailler comment reconnaître un ulcère à l'oeil, à quoi il peut être du, et les conséquence sur la santé de nos compagnons félins.

Qu'est-ce qu'un ulcère à l'oeil chez le chat ?

Un ulcère à l'œil chez le chat, également connu sous le nom d'ulcère cornéen ou d'ulcère de la cornée. est une lésion ou une plaie ouverte qui se forme sur la surface de la cornée, c'est-à-dire la couche transparente qui recouvre l'œil. 

Quelles sont les différentes causes ?

Les ulcères cornéens chez les chats peuvent avoir diverses origines.

Les traumatismes : blessures, griffure, corps étranger

Toute blessure, coup de griffe, brûlure par un produit au niveau de l'oeil peut provoquer une lésion au niveau de la cornée et donc un ulcère. Les corps étrangers, tels que des épillets, des herbes ou des petits morceaux de bois, peuvent également se coincer sous les paupières, et engendrer des ulcères en appuyant sur la cornée.

Origine virale ou bactérienne (coryza)

Certaines pathologies virales ou bactériennes, tels que le virus Herpèsvirus ou la bactérie Chlamydophila felis, appartement au syndrome coryza, peuvent provoquer des conjonctivites et des ulcères de l'oeil.

Les allergies, les kératites, les conjonctivites

Les conjonctivites, les allergies, les kératites (= inflammation de l'oeil) ou toute affection entraînant une sécheresse oculaire peuvent provoquer des démangeaisons importantes chez le chat. Parfois, à force de trop se gratter, le chat peut s'abîmer la cornée et engendrer un ulcère de l'oeil.

Symptômes : comment reconnaître un ulcère cornéen ?

Voici quelques symptômes fréquent qui sont évocateurs d'une ulcération de la cornée chez le chat :

- Larmoiements : Si vous remarquez que votre chat a les yeux larmoyants de façon inhabituelle, cela peut être un signe d'un ulcère cornéen.

- Œil rouge : L'ulcération de la cornée peut provoquer une inflammation de l'œil, ce qui peut rendre la zone rouge ou enflée.

- Blépharospasme = clignements fréquents de l'œil : Un chat atteint d'une ulcération cornéenne peut cligner des yeux de manière excessive ou présenter une sensibilité accrue à la lumière.

- Œil fermé ou à demi fermé : En raison de la douleur et de l'inconfort, votre chat peut garder son œil affecté partiellement ou complètement fermé.

- Paupière gonflée : Un ulcère peut entraîner un gonflement de la paupière autour de l'œil affecté.

- Irritation oculaire : Votre chat peut essayer de frotter son œil ou de se gratter la zone autour de l'œil en raison de l'inconfort.

- Diminution de l'appétit, baisse d'état général : Dans certains cas, un chat atteint d'une ulcération de la cornée peut perdre l'appétit et être amorphe en raison de la douleur associée.

Si vous remarquez un aspect inhabituel au niveau d'un ou des deux yeux de votre animal, consultez votre vétérinaire : un ulcère cornéen est très douloureux et doit être prise en charge rapidement.

Diagnostic : comment savoir si mon chat a une ulcération de la cornée ?

Le diagnostic d'un ulcère cornéen est effectué par un vétérinaire lors d'un examen ophtalmologique approfondi. Il vous posera d'abord des questions sur les symptômes que vous avez observés chez votre chat, depuis quand ils ont commencé, et s'il y a eu des blessures ou des incidents oculaires récents.

Ensuite, il examinera attentivement les yeux de votre chat à l'aide d'un instrument appelé ophtalmoscope. Parfois, une anesthésie locale est réalisée pour faire l'examen dans de bonnes conditions. Puis, un petit test simple est effectué, à l'aide d'un colorant (fluorescéine) permet visualiser les ulcérations de la cornée car elle se fixe aux zones endommagées, les rendant visibles sous une lumière spéciale. Cet examen permet de confirmer la présence ou l'absence d'ulcère de la cornée.

Lors d'une affection oculaire, il est très important de vérifier la présence d'un ulcère, car le traitement ne sera pas le même si on est en présence d'une conjonctivite simple, ou d'un ulcère de la cornée. Réaliser un traitement à l'aveugle risquerait de causer des dommages irréversibles au niveau de l'oeil.

Traitement : comment soigner et soulager un ulcère de la cornée chez le chat ?

Le traitement d'un ulcère de la cornée chez le chat dépendra de la cause sous-jacente, de la gravité et la taille de l'ulcère, mais voici les recommandations les plus courantes :

- Collyres et pommades antibiotiques : des collyres ou des pommades contenant des antibiotiques sont souvent prescrits pour prévenir ou traiter les infections bactériennes associées à l'ulcère cornéen. Ils favorisent ainsi la guérison de la plaie.

- Collyres cicatrisants : des collyres contenant des agents cicatrisants peuvent être prescrits pour permettre une bonne cicatrisation.

- Analgésiques : dans certains cas, des analgésiques peuvent être administrés pour soulager la douleur et l'inconfort causés par l'ulcère de la cornée, soit par voie orale, soit par voie locale (collyre).

- Médicaments antiviraux : lorsque les ulcères sont dus à un Herpèsvirus, des thérapies antivirales peuvent être prescrites.

- Intervention chirurgicale : dans les cas graves ou persistants d'ulcères de la cornée qui ne répondent pas aux traitements médicaux, une chirurgie peut être nécessaire. Cela peut impliquer une greffe de conjonctive ou d'autres procédures visant à favoriser la cicatrisation de la cornée.

- Collerette : le port de la collerette peut être recommandé afin d'éviter que le chat ne se démange, au risque d'aggraver les lésions.

Une consultation de suivi chez le vétérinaire est généralement réalisée 1 semaine après le début du traitement. Un test à la fluorescéine est de nouveau réalisé afin de vérifier la bonne résorption de l'ulcère cornéen. Si ce n'est pas le cas, le traitement peut être prolongé. Les frais vétérinaires sont, comme toute maladie ou accident, pris en charge et remboursé par l'assurance chat telle que proposée par Santévet. . 

L'ulcère à l'oeil chez le chat est donc une affection très fréquente, et généralement de bon pronostic si elle est prise en charge à temps avec un traitement adapté.