layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Masques pour chiens et chats : est-ce vraiment utile ?

Masques pour chiens et chats : est-ce vraiment utile ?

Article publié le : 28/05/2020

A qui profite la pandémie du coronavirus Covid-19 ? A tous ceux qui y trouvent le moyen de se faire de l’argent en revendant des produits de mauvaise qualité, voire totalement inutiles. Comme c’est le cas pour les masques de protection pour… les chiens et les chats ! Ce genre de modèles fleurissent sur Internet. Non seulement, ils ne servent à rien, mais ils peuvent de plus s’avérer dangereux.

Oui, le port du masque est recommandé et il sera même obligatoire dans certains endroits, comme dans les transports ou bien certains magasins qui l’imposeront. Mais pour les humains, pas pour les animaux domestiques !

Masques pour chiens et chats : un marché en plein essor

Pourtant, les masques pour chiens et chats ont fait leur apparition sur des sites de vente en ligne. Relayés par les réseaux sociaux, des photos de chiens et chats portant un masque afin pour soi-disant de les protéger eux aussi du coronavirus Covid-19 sont apparus en Chine dès le mois de mars 2020. On y voyait même des masques confectionnés à l’aide… de gobelets ou bricolés à la hâte ! Ces protections servaient entre autes, outre la crainte d'une transmission, à éviter aux chiens et chats de manger ou de lécher des choses trouvées au sol.

Le site internet chinois Taobao vend des masques pour chiens depuis 2018. Il en écoulait environ 150 par mois. Depuis, le site écoule plus de 50 masques par jour ! Une startup israélienne a commencé pour sa part à fabriquer des masques pour chiens et chats. Et aux États-Unis, un fabricant de masques pour chiens a vu ses ventes augmenté de 500 % !

Jouant très souvent sur la crédulité des maîtres, ces masques ont fait depuis quelques semaines leur apparition sur les sites français. Un marché en plein essor !

Totalement ridicules, inutiles voire dangereux

On frôle tout d’abord le ridicule. Mais il n’y a pas que cela. Quelques chiens et chats ont présenté des traces de Covid-19 en ayant été testés positifs. Un Carlin a été testé positif pour le Covid-19 dans le cadre d’une étude en Caroline du Nord. Et l'unité mixte de recherche en virologie de l'École nationale vétérinaire d'Alfort (ENVA), de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) et de l'Inrae, en lien avec l'Institut Pasteur, a annoncé avoir détecté le premier chat porteur du SRAS-CoV-2 en France, le 4eme cas dans le monde. Mais cela reste des phénomènes rares.  Et en l’état actuelle des choses, il n'existe aucune preuve scientifique que les rares animaux de compagnie infectés par le coronavirus Covid-19 puissent contaminer les humains. L'École Nationale Vétérinaire d'Alfort recommande « simplement » aux personnes malades d'appliquer une distanciation avec leur compagnon par mesure de précaution. Car comme tout objet, ils peuvent être victimes d’une contamination environnementale (par postillons, éternuements…).

Pour en revenir à ces « fameux » masques, ils s’avèrent tout à fait déconseillés et même dangereux.

 

Masques pour animaux domestiques : le point de vue du vétérinaire

« Je ne recommande pas l’utilisation de masques pour animaux de compagnie  », explique le Dr Bayley, vétérinaire, dans un entretien accordé au Reader’s Digest. « Il n’y a pas assez de circulation ni d’espace dans ces masques pour assurer une bonne ventilation et un halètement, ce que les chiens doivent pouvoir faire. Ils n’ont pas non plus accès à l’eau. Ce n’est surtout pas bon avec les chiens à face plate, car il pourrait être très dangereux de restreindre le flux d’air vers ces chiens. »

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : Shutterstock / chat : capture écran réseau social Weibo

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure