layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Maltraitance animale : quels sont les chiffres en France ?

Maltraitance animale : quels sont les chiffres en France ?

Article publié le : 12/06/2020

Selon un bilan dévoilé par la gendarmerie nationale, ce sont 9 504 infractions liées à des actes de cruauté et de mauvais traitements envers des animaux domestiques qui ont été enregistrés en 2018.

Chiens et chats n’ont pas tous la chance d’avoir une vie facile. Les chiffres dévoilés par la gendarmerie nationale et qui portent à 9 504 infractions liées à des actes de cruauté et de mauvais traitements envers des animaux domestiques en 2018 en témoignent.

Le manque de soins fait aussi partie des mauvais traitements

En quoi consistent ces mauvais traitements ? Principalement des « sévices graves », « privations de nourriture, d'abreuvement ou de soins » et le « maintien dans un habitat ou un environnement pouvant être cause de souffrance ».

Il ne se passe pas un jour sans que la presse nationale et/ou régionale, les actualités relayées sur Internet ne fassent état d’actes de cruauté.

Pour Christophe Soullez, directeur de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, interrogé par Le Parisien « ces infractions font suite à des plaintes déposées par des témoins de ces sévices ou des constatations faites directement par les gendarmes ».

La SPA (Société Protectrice des Animaux) s’inquiète. En 2019, le nombre d’enquêtes qu’elle a menées s’établit à plus de 14 500, soit 30 % de plus qu’en 2018.

« Quand quelqu'un tue son chien dans sa cave ou noie des chatons dans sa baignoire, comment le savoir si personne ne nous le signale ? », déplore quant à lui Jacques-Charles Fombonne, président bénévole de la SPA dans les colonnes du même média.

« C'est parfois l'ignorance qui conduit à l'absence de soins, les gens nous expliquant souvent qu'ils n'arrivent pas à gérer leur chien ou leur chat, mais cela peut aussi être lié aux conséquences des souffrances sociales de certaines familles où les animaux domestiques deviennent le maillon faible et finissent par être des souffre-douleur », poursuit-il.

Redoutant l’augmentation du nombre des abandons qui sont tristement légion chaque année notamment en période de vacances, la SPA a lancé le 10 juin sa dernière campagne de lutte contre ce fléau avec entre autres un court métrage « choc ».

 

Quelles sont les sanctions encourues pour mauvais traitements envers les animaux ?

Pour rappel, selon service-public.fr :

les responsables de mauvais traitements envers un animal domestique encourent 750 € d’amende ;

- 2 ans de prison et 30 000 € d’amende pour sévices grave et de cruauté ;

- 450 € d’amende pour atteinte involontaire à l’intégralité ou à la vie d’un animal ;

- 1 500 € d’amende pour atteinte volontaire à l’intégralité ou à la vie d’un animal et 3 000 € en cas de récidive.

Source : Le Parisien

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123rf

Maltraitance animale
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure