layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Litière pour chat : laquelle choisir ?

Litière pour chat : laquelle choisir ?

Article publié le : 23/09/2015

60 Millions de Consommateurs de juin 2014 a passé au banc d’essai les litières pour chats. 24 des plus représentatives du marché ont subi de nombreux tests. 

60 Millions de Consommateurs de juin 2014 a passé au banc d’essai les litières pour chats. Désormais, l’offre des litières pour chat ne se cantonne plus aux formules minérales. Végétal, agglomérant, gel de silice les composent dans un choix de plus en plus vaste. Quelle litière choisir pour son chat ? Verdict du magazine. 

Dès le début de l’article le ton est donné : Dans les bacs, les performances ne sont pas toujours au rendez-vous », peut-on lire dans le banc d’essai que la revue 60 Millions de Consommateurs (n° 494, juin 2014) consacre aux litières pour chats. 

Litière pour chat : l’état des lieux

Qualifiée d’achat quasi incontournables pour les maîtres de félins (un marché en hausse de 3 % chaque année), la litière pour chat s’est longtemps présentée sous forme minérale. 

Longtemps restées indétrônables, ces litières de nature argileuse (à base de sépiote) sont désormais talonnées par des litières ‘’nouvelles formules’’ : végétales, « sous forme de granulés cylindriques ou de copeaux à base de fibres ou de sciure de bois, et surtout par des litières agllomérantes, faites de très petits grains de bentonite ». 

Ces dernières ont le vent en poupe (un quart du chiffre d’affaires du marché), car comme le note le magazine, elles forment des mottes (agglomérats) « à partir de l’urine de chat et [sont] ainsi facilement nettoyables ». 

On trouve également les dernières nées : les litières en gel de silice (petits cristaux transparents). Un indicateur se colore même parfois au contact de l’urine, de sang ou de certains composés organiques anormaux… ce qui peut éveiller les soupçons du maître sur des troubles ou une éventuelle maladie. Les chats peuvent être assez sensibles au niveau du système urinaire. 

Le nettoyage de la litière a litière peut permettre aussi par exemple de repérer la présence de sang dans les selles, de diarrhée, constipation du chat, etc. 

Qu’attend-on d’une bonne litière pour chat ? 

Bien absorber, éliminer le plus possible les odeurs, et avoir un prix raisonnable : c’est ce qui motive avant tout les maîtres, même si le dossier de 60 Millions de Consommateurs reconnaît que d’autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte : conditionnement, critères environnementaux, etc.

24 litières pour chat passées au crible 

Pour ce banc d’essai, 24 litières pour chats ont été testées parmi les plus représentatives du marché. Composition, forme, pouvoir d’absorption, consommation moyenne, odeur, possibilité d’élimination (attention, de nombreuses litières ne peuvent pas être jetées dans les toilettes ou servir au compostage), prix bien entendu, etc. ont été pris en compte. 

Le choix du chat ! 

Il en ressort pour le magazine que « rogner trop sur le prix n’est pas la meilleure solution » si l’on souhaite une litière de qualité. Certes, il faudra une litière que son chat apprécie (certains ont leurs préférences !) et le choix ne devra pas donc être à sens unique. « La meilleure litière est d’abord celle que le chat adopte », note à juste titre le magazine. 

Le banc d’essai de 60 Millions de Consommateurs a trouvé des litières qui sont « au coude à coude », avec de bonnes capacités d’absorption des liquides et des odeurs… et loin derrière des litières moins couteuses « mais aussi peu performantes ».

Bonne note pour les litières agglomérantes et à base de gel de silice, suivies des litières végétales, ces dernières ayant un coût plus élevé. Résultat mitigé pour les performances offertes par la plupart des litières minérales. 

Donc pour aménager le coin « toilettes » de votre chat en prenant en compte les diversités des litières disponibles sur le marché et en fonction des résultats obtenus aux tests (rapport qualité/prix/performances) et à la note globale qui en découle… rendez-vous dans ce numéro de 60 Millions de Consommateurs disponible en kiosques et sur abonnement.

 

 

60 Millions de consommateurs et les litières pour chat : à retenir

quelle-litiere-choisir-pour-son-chat Chez un chat, la consommation moyenne de litière par an s’établit  à 33 kg. 

Calculé sur l’année, en fonction de la litière choisie, le coût de revient peut varier de un à cinq ! 

Attention aux litières composées de grains trop petits (poussière désagréable). 

De même, et à l’inverse, des litières aux grains trop gros ne sont pas toujours suffisamment absorbantes et peuvent être source d’inconfort pour le chat. 

Le nombre de bacs à litière va dépendre du nombre de chats présents dans la maison. « Un de plus que le nombre de chats », conseille dans ce dossier le Dr Claude Béata, vétérinaire comportementaliste.

 

 

Santévet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf / visuels magazines : 60 Millions de Consommateurs, 494, juin 2014 

Litière Bac à litière Constipation Sang dans les selles Pipi de chat
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure