layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Les champignons peuvent être toxiques pour votre chien

Les champignons peuvent être toxiques pour votre chien

Article publié le : 12/08/2021

Aller à la cueillette de champignons est une bonne occasion de sortie avec votre chien. Attention toutefois : de nombreux champignons sont toxiques. Y compris ceux de votre jardin si vous en disposez et dans les parcs de villes. Ou bien encore de ceux que vous remisez en vue de les cuisiner et qu'il faut mettre hors de portée de votre animal. 

Si le mois de septembre annonce la saison de la cueillette des champignons avec l'arrivée proche de l'automne, on peut en trouver, selon les régions et les variétés, dès le mois d'avril. 

Quels sont les champigons les plus toxiques pour le chien ? Quels sont les symptômes ? Comment réagir en cas d'intoxication ? Ce dossier vous dit tout. 

 

Les champignons sont très nombreux : plus de 1500 espèces courantes ! Autant dire que votre chien peut, lors d’une sortie en vue de faire une cueillette dans les bois ou bien encore dans votre jardin si vous en disposez, voire en ville où l'on peut aussi en trouver, s’intoxiquer. Tout cela constitue des risques pour votre compagnon à ne surtout pas négliger.

Le chien - bien plus que le chat - est concerné par l’intoxication due aux champignons. Les jeunes chiens, particulièrement curieux, sont les premières victimes. Souvent, de par leur forme et leur couleur, les champignons peuvent ressembler à une balle ! 

Champignons : une toxicité variable selon l’espèce

Crus ou cuits, les champignons représentent un réel danger pour la santé de votre chien. Ceux les plus incriminés lors d'intoxication chez le chien sont de la famille des amanites : phalloïde, panthère, tue-mouche, jonquille.

Des champignons que nous pouvons manger sans danger causent chez le chien des troubles digestifs. C'est le cas des cèpes, bolets, pleurottes, vesses-de-loup...

La toxicité et les symptômes sont très variables en fonction du (ou des) champignon(s) que votre animal aura ingéré(s). Encore faut-il aussi le prendre sur le fait. L’intoxication aux champignons est sous-diagnostiquée dans bien des cas ; le diagnostic n’est pas toujours facile.

Si vous constatez que votre chien a mangé des champignons et en cas de troubles, il faut bien évidemment consulter votre vétérinaire ou bien un service d’urgence sans attendre.

Avec certains champignons, les troubles sont bénins et disparaîtront en quelques heures ou quelques jours. Avec d’autres, cela n’est pas sans craindre des séquelles plus ou moins lourdes. Le risque mortel n’est malheureusement pas à exclure.

L’intoxication du chien avec des champignons peut nécessiter un traitement et une hospitalisation ainsi qu’un suivi en cas de séquelles parmi lesquelles : atteinte hépatique, insuffisance rénale…

Les frais vétérinaires sont pris en charge par l’assurance pour chien à hauteur de la formule choisie.

Apporter des « échantillons » des champignons ou encore du « vomi » pourra aider le vétérinaire à mettre en place le traitement adéquat dans les meilleurs délais.

Des symptômes variés à l'apparition plus ou moins rapide

Compte tenu du nombre de champignons existants, les symptômes sont variés et peuvent apparaître plus ou moins longtemps après l'ingestion. Des fois ils sont immédiats et parfois, ils peuvent apparaître 6 heures après l’ingestion, voire plus :

- vomissements,

- diarrhée,

- salivation excessive,

- douleurs abdominales,

- déshydratation,

- râles,

- tremblements,

- agitation,

- perte de l'équilibre,

- troubles nerveux,

- hallucinations,

- fièvre

- convulsions également dans les cas graves.

Certains signes spécifiques permettront au vétérinaire de classer le risque dû à l’intoxication aux champignons en 5 catégories.

Certains champignons présentent par ailleurs une toxine appelée muscarine, un alcaloïde toxique extrait de champignons vénéneux. Ell est particulièrement ''dangereuse''.

Cueuillettes de champignons et balades en forêt : attention à la fugue et à la période de chasse

En septembre, il est encore agréable de faire de belles balades avec son chien. Il fait moins chaud. Il y a généralement peu de monde. Une saison propice pour aller se promener en forêt et pourquoi pas... cueillir des champignons. 

D'autres dangers peuvent guetter votre compagnon qui ne sont pas à sous estimer : perte de son chien, car il peut risquer de vous échapper. C'est pour cela que l'identification, qui est par ailleurs obligatoire, est le meilleur moyen de retrouver un chien perdu.  

Même s'il n'est pas interdit de promener son chien en période de chasse qui débute aux environs de la troisième semaine de septembre, des précautions sont à prendre. 

 

Intoxications : à lire également

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Illustration : SantéVet

Photos : 123RF

Intoxication

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure