layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Le Traîneau du destin : l’aventure commence !

Le Traîneau du destin : l’aventure commence !

Article publié le : 07/04/2021

La Yukon Quest est considérée comme étant la course de chiens de traîneaux la plus difficile de la planète ! C’est donc un véritable défi que va devoir relever Sébastien Dos Santos Borges, aventurier polaire, en compagnie de ses chiens dans le cadre de son projet baptisé Le traîneau du destin. L’heure en est pour le moment aux préparatifs. Mais alors qu’il enchaîne les courses de qualification, une première surprise était au rendez-vous… Diomède, une de ses chiennes, a mis au monde un bébé. Baptisé Sul-Uk, le chiot va devoir apprendre à vivre dans le Grand Nord Canadien !

 

« Il est vrai que c'est un gros challenge, jamais réalisé auparavant. Nous devons, en effet, enchaîner de difficiles courses de qualification en Alaska pour pouvoir espérer, ensuite, être sur la ligne de départ de la course de chiens de traîneau la plus difficile de la planète : La Yukon Quest », explique Sébastien Dos Santos Borges.

Avec le soutien de SantéVet  !

Ce passionné de chiens, musher et aventurier polaire, a décidé de relever le défi de cette 33eme édition. 1600 kilomètres avec un départ donné le 7 février 2016. Et SantéVet, spécialiste de l'assurance santé animale, séduite par le projet de Sébastien, n'a pas hésité à le soutenir dans cette aventure.

Sébatien a baptisé son projet Le traîneau du destin. Dans le cadre de la Yukon Quest. Cela fera notamment l’objet d’un film réalisé par Paul-Aurélien Combre, puis d’une série de conférences lors du retour en France de Sébastien.

« Pour le moment, nous sommes sereins, les chiens et moi », poursuit-il. « Nous accumulons les kilomètres, plus de 2200 kilomètres, avec des journées d'entraînement de 150 kilomètres en 10h ! Pas de blessures et le moral est toujours au beau fixe. Je passe beaucoup de temps à masser mes petits athlètes de haut niveau. »

 

Naissance inattendue d’un chiot : Noël avant l’heure !

 

Aucune difficulté particulière n’est donc pour l’heure, fort heureusement, à déplorer. Si ce n’est bien entendu le froid : « La température la plus froide que nous ayons eu, les chiens et moi, était de -34°C. En décembre, dans le Yukon, la rosée hivernale transforme les chiens, les habits et le sac de couchage en carton givré ! »

Mais une surprise de taille est toutefois à signaler. Diomède, une des chiennes de Sébastien, a mis au monde un petit chiot le 10 octobre au matin. Ce bébé totalement inattendu a été baptisé Sul-Uk.

« Sul-Uk est une jolie surprise pour ces fêtes de fin d'année même si je ne peux plus prendre Diomède pour la course », commente Sébastien. La surprise fut d’autant plus grande que rien ne laissait présager cette naissance. « La veille d'accoucher, Diomède avait effectué un entraînement de 40 kilomètres ! Elle avait bien caché cet heureux événement et je ne pouvait pas me douter de quoi que ce soit, car je l'avais adopté un mois avant, en Alaska. » Diomède et Sul-UK sont en pleine forme : « Elles courent en liberté après quelques flocons et sautent, telles des coyotes, à la recherche de quelques mulots ! »

 

Apprendre au chiot à vivre dans le Grand Nord Canadien

 

Etre un chiot dans le grand Nord canadien cela s’apprend ! Donc Sébastien s’attache en premier lieu à protéger le petit des baisses de température. Il a aménagé pour lui et sa maman un enclos avec une niche composée de plusieurs couches d’isolant. Et de beaucoup de paille.

Diomède ne doit pas non plus s’éloigner trop longtemps de Sul-Uk. Une des craintes de Sébastien « qu’elle ne produise plus assez de lait pour satisfaire le chiot. J’ai donc décidé d’attendre le mois de janvier pour lui faire reprendre l’entraînement. Elle ne participera pas aux courses qualificatives mais sera éventuellement présente au départ de la Yukon Quest ».

A l’issue de la course, Sébastien rentera en France où il espère bien alors faire de Sul-Uk un futur chien de traîneau digne de ce nom !

 

Yukon Quest – Le Traîneau du destin : pour en savoir plus

- SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale en France, soutient Sébastien et Le Traîneau du destin. Vous retrouverez régulièrement sur notre site le récit de cet incroyable défi !

 

A lire également : 

Traîneau du destin : un chenil pour le confort de chiens

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photos : © traineaududestin.fr 

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure