Juliette Garnodier

L'insuffisance rénale chez le chien

L'insuffisance rénale chez le chien est une maladie grave qui affecte le fonctionnement des reins, organes essentiels qui jouent le rôle de filtre de l'organisme. Elle peut être aiguë ou chronique, et causée par des facteurs divers. Nous allons voir dans cet article quelles sont les différents types et les causes de l'insuffisance rénale, les symptômes à reconnaître, les traitements envisageable et le pronostic.

Qu'est-ce qu'une insuffisance rénale chez le chien ?

L'insuffisance rénale chez le chien est une pathologie secondaire à un dysfonctionnement des reins, qui ne parviennent pas à jouer leur rôle de filtre de l'organisme de manière optimale, afin de maintenir l'équilibre des fluides et des électrolytes dans le corps, et pour éliminer les déchets métaboliques

On distingue deux types d'insuffisance rénale :

- L'insuffisance rénale chronique, secondaire à une détérioration progressive et irréversible de la fonction rénale, ce qui entraîne une incapacité croissante des reins à éliminer les déchets du sang et à réguler l'équilibre des fluides et des électrolytes dans le corps. C'est une maladie permanente, qui perdurera tout au long de la vie de l'animal.

- L'insuffisance rénale aiguë, secondaire à une détérioration soudaine et rapide de la fonction rénale, qui peut dans certains cas être réversible.

Qu'est-ce qui peut provoquer une insuffisance rénale chez le chien ?

Insuffisance rénale chronique chez le chien

Il existe différentes causes pouvant être à l'origine d'une insuffisance rénale chronique chez le chien :

- Maladies rénales congénitales (malformations) telles que la maladie rénale polykystique.

- Maladies auto-immunes, telles que la glomérulonéphrite.

- Troubles génétiques affectant la fonction rénale.

- Vieillissement naturel des reins.

Certaines races sont prédisposées génétiquement aux problèmes rénaux : 

shih tzu Insuffisance renale chien

Cocker Spaniel anglais : Prédisposé aux maladies rénales, y compris la néphropathie familiale.

Bouledogue français et bouledogue anglais : Ces races sont prédisposées à la maladie rénale chronique.

Samoyède : Cette race est sujette à la glomérulonéphrite, une maladie rénale inflammatoire.

Bull Terrier : Prédisposé à la maladie rénale polykystique.

Shih Tzu : Cette race peut être sujette à la maladie rénale, en particulier à une condition appelée syndrome de Cushing rénal.

Bichon Frisé : Prédisposé à des troubles rénaux, y compris la maladie rénale polykystique.

Lhassa Apso : Cette race peut être prédisposée à diverses maladies rénales, y compris la maladie rénale polykystique.

Insuffisance rénale aiguë chez le chien

Différents facteurs peuvent être à l'origine d'une détérioration soudaine de la fonction rénale :

- Maladies infectieuses, telles que la pyélonéphrite ou l'infection urinaire.

- Obstruction des voies urinaires, par exemple, en raison de calculs rénaux ou de tumeurs.

- Intoxication due à la consommation de substances toxiques comme l'antigel, certains médicaments ou plantes toxiques pour les chiens.

- Déshydratation sévère causée par des maladies, une exposition à des températures élevées ou un manque d'accès à l'eau.

- Infections graves, telles que la leptospirose (maladie pour laquelle un vaccin existe).

- Traumatismes rénaux dus à des accidents ou à des blessures.

A quel âge les reins peuvent-il commencer à dysfonctionner chez le chien ?

Les reins d'un chien peuvent commencer à montrer des signes de dysfonctionnement à tout âge, mais les chiens plus âgés sont plus susceptibles de développer une insuffisance rénale chronique en raison de l'usure naturelle de leurs organes et de l'accumulation de lésions au fil du temps. L'insuffisance rénale chronique est plus fréquente chez les chiens âgés de 7 ans ou plus, bien que cela puisse varier en fonction de la race et de la génétique individuelle.

Quels sont les symptômes d'une insuffisance rénale chez le chien ?

Les symptômes d'une insuffisance rénale chez les chiens peuvent varier en fonction du type d'insuffisance rénale et de son stade :

- Polydipsie (soif excessive) et polyurie (mictions fréquentes) : Le chien peut boire beaucoup plus d'eau que d'habitude et uriner en grande quantité voire être malpropre.

- Anorexie (perte d'appétit) et amaigrissement : Le chien peut perdre tout intérêt pour la nourriture et montrer une perte de poids non expliquée.

- Faiblesse générale : Le chien peut sembler fatigué et moins énergique que d'habitude.

- Vomissements et diarrhée : Des troubles gastro-intestinaux peuvent se manifester en raison de l'accumulation de toxines dans le corps.

- Mauvaise haleine et ulcères buccaux : Une haleine fétide et des ulcères dans la bouche peuvent indiquer des problèmes rénaux, à cause de l'accumulation de toxines.

- Perte de masse musculaire : Une fonte musculaire peut être observée chez les chiens souffrant d'insuffisance rénale chronique avancée.

- Déséquilibres électrolytiques : Cela peut se manifester par des convulsions, une faiblesse musculaire ou des tremblements, dans les stades les plus avancés.

Si vous observez l'un de ces symptômes chez votre chien, il est important de consulter un vétérinaire dès que possible. 

Comment diagnostiquer une insuffisance rénale ?

examen Insuffisance renale chien

Pour diagnostiquer une insuffisance rénale chez un chien, un vétérinaire procède en différentes étapes :

- Examen clinique : Un examen complet de l'animal sera réalisé

- Analyse sanguine : Une prise de sang permet de vérifier les taux de créatinine et d'urée. Si ces paramètres sont trop élevés, cela signifie que le rein ne joue plus correctement son rôle de filtre.

- Analyse d'urine : Cela peut révéler la présence de protéines, de cellules sanguines, de glucose ou d'autres anomalies qui peuvent indiquer un dysfonctionnement rénal. La présence de bactérie peut signifier que le chien souffre d'une infection urinaire, qui peut être la cause d'une insuffisance rénale.

- Échographie abdominale : Une échographie peut aider à évaluer la taille et la structure des reins, ainsi qu'à détecter la présence de tout kyste, tumeur, calcul rénal ou obstruction des voies urinaires.

- Biopsie rénale : Dans certains cas, une biopsie rénale peut être recommandée pour évaluer la nature et la gravité des lésions rénales, en particulier dans le cas de maladies rénales spécifiques ou de troubles auto-immuns.

Une fois que le vétérinaire a établi un diagnostic d'insuffisance rénale, il peut recommander un traitement adapté à l'animal.

Comment se soigne l'insuffisance aiguë chez le chien ?

En cas d'insuffisance rénale aiguë, la cause doit être traitée.

Si c'est une infection urinaire ou une pyélonéphrite, une mise sous antibiotiques est recommandée, avec parfois une perfusion en cas de déshydratation sévère.

Si les voies urinaires du chien sont obstruées, une sonde urinaire doit être posée, et l'animal doit être hospitalisé pendant quelques jours sous perfusion.

En cas d'intoxication ou de leptospirose, l'animal va être hospitalisé en soins intensifs sous perfusion. Des dialysespeuvent parfois être recommandées.

Comment se soigne l'insuffisance rénale chronique chez le chien ?

Le traitement de l'insuffisance rénale chronique chez le chien vise généralement à ralentir la progression de la maladie, à maintenir l'équilibre des fluides et des électrolytes, et à gérer les symptômes associés. 

Hospitalisation sous perfusion

Pour les cas d'insuffisance rénale aiguë sévère, une hospitalisation avec une perfusion intraveineuse peut être nécessaire pour rétablir l'équilibre des fluides et des électrolytes et réhydrater l'animal.

Traitement médicamenteux

Des médicaments peuvent être prescrits pour contrôler la tension artérielle, réduire le taux de protéines dans les urines, gérer les vomissements, favoriser la production d'urine ou traiter d'autres symptômes associés à l'insuffisance rénale.

Alimentation : croquettes, pâtée

alimentation Insuffisance renale chien

Un régime alimentaire spécialement formulé pour les chiens souffrant d'insuffisance rénale peut être recommandé. Ces régimes alimentaires sont conçus pour réduire la charge de travail des reins, contrôler les niveaux de phosphore, et fournir des protéines de haute qualité facilement digestibles.

Suivi

Des visites de contrôles avec mesure de l'urée et de la créatinine doivent être réalisées régulièrement, tous les 3 à 6 mois, afin d'adapter le traitement.

L'insuffisance rénale est-elle mortelle chez le chien ?

L'insuffisance rénale peut être une maladie potentiellement mortelle chez le chien, en particulier si elle n'est pas diagnostiquée et traitée à temps. 

L'insuffisance rénale aiguë non traitée ou mal gérée peut entraîner un dysfonctionnement multisystémique, un déséquilibre électrolytique, une acidose métabolique et d'autres complications potentiellement mortelles.

L'insuffisance rénale chronique, bien qu'elle puisse être gérée avec un traitement et des soins appropriés, peut également réduire considérablement l'espérance de vie du chien si elle progresse rapidement ou si elle est associée à des complications graves telles que l'anémie, l'hypertension ou d'autres maladies systémiques.

Comment prévenir l'insuffisance rénale chez le chien ?

hydratation boisson Insuffisance renale chien

Pour prévenir l'insuffisance rénale chez les chiens, voici quelques mesures préventives :

- Hydratation : Assurez-vous que votre chien a toujours accès à de l'eau propre et fraîche pour éviter la déshydratation.

- Régime alimentaire équilibré : Choisissez une alimentation de haute qualité spécialement formulée pour répondre aux besoins nutritionnels de votre chien.

- Exercice régulier : Encouragez une activité physique modérée pour maintenir un poids adapté et favoriser une bonne circulation sanguine, ce qui contribue au bon fonctionnement des reins.

- Visites vétérinaires régulières : Planifiez des visites de régulières chez le vétérinaire, au moins une fois par an, afin de vérifier l'état de santé de votre chien.

- Éviter les substances toxiques : Empêchez votre chien d'avoir accès à des substances toxiques pour les reins telles que l'antigel, les produits chimiques de nettoyage, les médicaments humains et d'autres produits dangereux qui peuvent nuire aux reins s'ils sont ingérés.

 

En conclusion

L'insuffisance rénale chez les chiens est une affection grave qui nécessite une prise en charge précoce et une gestion adéquate. La surveillance régulière de la santé rénale, une alimentation adaptée et un suivi vétérinaire régulier sont essentiels pour  prolonger la durée de vie des chiens atteints.

 

Sources : 

- "Guide thérapeutique et clinique vétérinaire. chiens et chats", G. Bourdoiseau et al. Les éditions du Point vétérinaire, 2017

- Thèse "Analyse rétrospective des données épidémiologiques, cliniques et paracliniques de 173 cas de maladies rénales chroniques chez le chien", C. Carlet, 2014

 

Santévet 

Leader de l'assurance santé animale

Photos : 123RF