layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Dormir avec son chien n’affectera pas votre sommeil !

Dormir avec son chien n’affectera pas votre sommeil !

Article publié le : 16/06/2016

Dormir avec son chien, dans votre chambre, n’affectera pas votre sommeil ! Telle est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l’université de Scottsdale en Arizona (Etats-Unis). Mais tout dépend de la race ou du type du chien avec lequel on partage tout de même son lieu de sommeil ! Les gros chiens seraient moins « perturbateurs » que d’autres plus petits !

Présentée lors du 30e congrès mondial du sommeil (SLEEP 2016), de Denver (Colorado) qui s’est déroulé du 13 au 16 juin 2016, une étude menée par des chercheurs de l’université de Scottsdale en Arizona (Etats-Unis) est parvenue à cette conclusion : dormir avec un chien présent dans la chambre n’affecte pas le sommeil des maîtres !

Partant du constat que près de 50% des personnes consultant un centre du sommeil sont propriétaires d’un chien et que 56% d’entre elles autorisent leur chien à passer la nuit dans leur chambre, les chercheurs ont voulu savoir si la présence d’un animal pouvait être un élément perturbateur du sommeil du maître.

Bonne nouvelle ! Après des tests effectués sur 30 adultes volontaires – et en bonne santé – (90% de femmes et 10% d’hommes) – tous portant à leur poignet un dispositif mesurant leurs temps de sommeil et d’éveil -, il est ressorti qu’i n’y a a priori aucun retentissement majeur sur le sommeil.

Les chiens, pour ce test, étaient eux aussi équipés d’un dispositif placé autour de leur cou.

Certains critères ont toutefois été imposés : pas de trop jeunes chiens (moins de 6 mois), pas de troubles du sommeil diagnostiqués auparavant chez les maîtres participants.

 

Mieux vaut dormir en compagnie d’un gros chien que d’un petit !

 

Tout dépend en fait de la race ou du type du chien avec lequel on « partage » la nuit ! Et c’est là que d’autres tests font la différence. D’après une autre étude, menée celle-ci par Mayo Clinic (Arizona également), mieux vaut dormir auprès d’un labrador : le taux de sommeil serait alors efficace à 89%), un beagle ou un golden retriever (88 %)… plutôt qu’un yorkshire (82%) ! A noter cependant qu’avec un chihuahua, le taux de sommeil des maîtres serait de 85%.

Il existe bien entendu des chiens qui ont tendance à ronfler. Et parfois, pas seulement parmi les races brachycéphales (faces aplaties), comme le bouledogue français ou le bulldog anglais. L’étude ne précise pas ce point qu’elle n’a pas pris en compte.

 

Dans la chambre mais pas au lit !

 

Enfin, ces études parlent de présence d’un chien dans la chambre et donc pas nécessairement sur le lit, quand ce n’est pas sous les draps ! Ce que certains maîtres acceptent de la part de leur compagnon à 4 pattes.

En France, une étude avait mis en avant que les risques de transmission de maladies ne seraient pas nuls dans ce cas.

Donc dormir avec son chien oui. Mais dès lors qu’il est à sa place, dans son panier ou sur sa couverture. Et que toutes les mesures de prévention soient respectées régulièrement : traitements contre les parasites internes et externes, entre autres.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photo : 123rf

Éducation chiot
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure