L'actu des animaux

Actualité

Donald Trump : pas de chien à la Maison Blanche !

Donald Trump : pas de chien à la Maison Blanche !

Article publié le : 01/03/2017

Partagez sur :

Depuis 120 ans les Américains n’auront pas connu cela ! Donald Trump serait le premier président des Etats-Unis à ne pas perpétuer la tradition voulant qu’il y ait un chien à la Maison Blanche.

Les traditions, Donald Trump, président des Etats-Unis, n’en a que faire. Contrairement à se sprédécesseurs, il pourrait être le premier président depuis 120 ans à ne pas avoir de chien à ses côtés à la Maison Blanche.

Pourtant, en janvier dernier une de ses proches a bien tenter de rétablir cette « tradition» en lui proposant d’accueillir un chien nommé Patton, un goldendoodle de couleur orangée. Une race pparue en Amérique du Nord dans les années 90, issue du croisement entre un Caniche Royal (Doodle en anglais) et un Golden Retriever.

« Je ne peux pas le prendre », avait finalement déclaré Donadl Trump d’après le NY Post. « Sérieusement, un jour je suis à New York, un jour à Washington. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire d'un chien ? »

Pour constater l’absence d’un chien à la Maison Blanche, il faut remonter à William McKinley, qui fut assassiné durant son second mandat. Certains, tel Harry Truman (1945-1953) qui avait la réputation de détester les chiens avait même cédé. Et selon le Huffington Post, « Andrew Johnson, élu de 1865 à 1869, est lui le dernier président à n'avoir même pas eu un chat… rien » !

« Il n'y a eu que très peu de présidents américains sans chien à la Maison Blanche », relate encore Dave Baker, co-propriétaire du Musée des animaux présidentiels qui a pignon sur rue aux Etats-Unis !

« Martin Van Buren, le 8e président de 1837 à 1841, avait eu deux bébés tigres qui ont fini au zoo. Sinon, il n'a eu ni chien ni chat, ou autre animal. »

 

Pas de chien : Donald Trump va t-il le regretter ?

 

Et Natasha Ashton, contributrice américaine du Huffington Post, de préciser que Donald Trump a bien tort d’exprimer ce refus d’avoir un chien auprès de lui : «  Il n'y a pas de meilleur confident qu'un chien et Donald Trump aurait tort de s'en priver. Le meilleur ami de l'homme fait en effet ressortir tout ce qu'il peut y avoir de bon chez nous: la patience, la compassion, l'espièglerie ou encore la loyauté. »

Le locataire de la Maison Blanche « pourrait ainsi bénéficier de l'aide directe d'un chien dans sa fonction présidentielle. Selon une étude, 15 à 30 minutes de câlins avec son compagnon à quatre pattes favorise la sérotonine qui régule notamment l'humeur, la mémoire et l'irritabilité ; parfait pour les réunions diplomatiques. »

Un chien présidentiel, ce n’est pas que ‘’politique’’ ni pour changer une image. « Des études montrent que les propriétaires de chiens sont plus sociables, accessibles et ouverts », explique quant à elle la co-fondatrice de Pet Plan, une compagnie d’assurance santé animale bien placée pour connaître les bienfaits de la présence d’un animal de compagnie. « Des qualités qui pourraient lui servir lors de ses conférences de presse », conclu-elle.

Sans oublier que les études prouvent aussi qu’avoir un chien, c’est bon pour la santé : moins de stress et des propriétaires moins sujets que d’autres à certaines complications médicales comme le cholestérol, la tension artérielle ou encore les crises cardiaques. 

Source : Huffingtonpost

 

L'anecdote française...

En France, le président François Hollande, qui a choisi de ne pas briguer un second mandat, aurait décidé de garder Philae, la chienne labrador qui lui a été offerte…

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photo : capture Twitter

Race de chien People

Partagez sur :

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back