layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Détection du cancer de la prostate : les chiens performants

Détection du cancer de la prostate : les chiens performants

Article publié le : 04/02/2016

Une étude vient confirmer que les chiens se montrent plus performants que les scientifiques pour détecter le cancer de la prostate chez l’Homme grâce à leur flair. Et relance la question de leur intégration dans les hôpitaux. 


L'Istituto Clinico Humanitas de Milan, a assurer, lors des rencontres annuelles de l'Association Américaine d'Urologie (mai 2014), que le flair des chiens était beaucoup plus efficace que les scientifiques afin de détecter le cancer de la prostate chez l’Homme


98% de réussite pour les chiens, contre 80% avec des tests classiques


Une aptitude déjà évoquée, mais qui vient se renforcer puisque les chercheurs italiens ont démontré que les chiens peuvent répérer ce type de cancer dans 98% des cas contre 80% pour le test classique : PSA (Prostate Specific Antigen).


Pour parvenir à leur conclusion, les chercheurs italiens ont soumis 677 échantillons d'urines au flair de 2 deux chiens. Une partie des participants était diagnostiquée saine, une autre comme présentant des risques de tumeur cancéreuses ou atteint d'un cancer métastasé.

Dans la majorité des cas, les chiens ont su repérer les composés organiques volatils émanant des tumeurs.


Faire venir des chiens renifleurs dans les hôpitaux


On reparle donc de l’intérêt de faire appel à ces chiens renifleurs dans les hôpitaux.

En France déjà, le docteur Olivier Cussenot, cancérologue urologue à l'hôpital Tenon (Paris), parlait en 2008 de dépistage du cancer de la prostatepar les chiens comme étant une innovation tout à fait possible.

« Cette méthode est reproductible, peu coûteuse et n'est pas invasive pour les patients et les chiens », explique Gian Luigi Taverna, auteur de l'étude. Beaucoup vont dans le même sens comme la fondation InSitu qui milite pour la présence des chiens dans les hôpitaux. »

De leur côté, Américains et Scandinaves planchent toujours sur un « nez électronique », qui serait capable de reproduire de manière robotisée les aptitudes olfactives des chiens.



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf

Truffe
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure