layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Coupe du monde de foot : chiens et chats accros du ballon

Coupe du monde de foot : chiens et chats accros du ballon

Article publié le : 02/07/2021

Chiens et ballon rond font bon ménage  ! Notamment lors de la Coupe du monde de football 2014 qui se déroule cet été au Brésil. 

La Coupe du monde de football 2014 qui se déroulera cet été au Brésil sera la 20e édition. L’occasion de faire un tour d’horizon avec quelques anecdotes et actualités concernant nos compagnons et le ballon rond…

La Coupe du monde de football, compétition organisée par la FIFA (Fédération internationale de football association) à l'été 2014 se tiendra cette année au Brésil.

Cela donne lieu à la mise en vente sur le marché (boutiques, sites de vente en ligne sur Internet, etc.) de divers produits en relation avec cet évènement sportif.

Les amateurs du ballon rond et par ailleurs maîtres de chiens, notamment, vont pouvoir défendre les couleurs de leur équipe préférée.


Des maillots de foot pour chien


Car dans la multitude d’objets dérivés créés pour l’occasion, l’univers du chien n’y a pas échappé !

Cela permet à ceux qui ne sont pas partenaires officiels de profiter des retombées à moindre coût. Ce que l’on appelle dans le jargon publicitaire l’ambush marketting (« parrainage par embuscade » ou « pseudo parrainage »).

Donc on peut déjà trouver des vêtements pour chiens de toutes tailles, réalisés tels des maillots de supporters de foot. Même si déguiser son chien n’est pas spécialement une bonne idée ! En tapant « maillot de foot pour chien » dans un moteur de recherche, tout le monde y trouvera son bonheur. Les petits chiens comme les plus grands. Comptez à partir d’une dizaine d’euros.


A chacun sa mascotte


Cette année, le Brésil a choisi pour mascotte un tatou, animal en voie de disparition. La France avait à son heure (en 1998) opté pour le coq Footix), bien entendu ! En fait, seule les Américains avaient choisi un chien comme emblème de leur mascotte en 1994.

Baptisé Stricker, ce chien portait une tenue rouge, blanche et bleue sur laquelle était inscrit : USA 94.

En fait, créée en 1928 en France, cette compétition a dû attendre 1966 pour voir l’apparition de sa première mascotte. Une année dont les Anglais se souviendront longtemps.


Un chien retrouve le Trophée dérobé


Et pour cause : à 4 mois de la coupe, le 20 mars précisément, le Trophée Jules Rimet (alors président de la Fifa et à l’origine de la création de la coupe du monde de football) et qui est remis au pays vainqueur a été dérobé lors d’une exposition publique au Westminster Central Hall.

Scotland Yard, mis sur le coup, n’avançait pas dans ses investigations. Ce qui a valu aux Anglais quelques railleries ! On a même à l’époque évoqué une demande de rançon pour restituer ce Trophée (quelque 87 000 €).

C’est finalement grâce à… un chien que cette mésaventure trouvera une issue heureuse.

En effet, alors que Dave Corbett, un ouvrier de chantier naval promenait son chien baptisé Pickles (âgé alors de 2 ans) dans un jardin du sud de Londres, ce dernier a repéré une forme emballée dans du papier journal dans un buisson.

Une semaine après le vol, le chien sauvait donc l’honneur des Anglais ! Cela lui a valu tous les hommages, y compris d’être élevé au rang de héros national. Le maître et son chien furent par ailleurs invités à participer à la coupe du monde de 1972, au Mexique.

Malheureusement, le chien Pickles décèdera peu de temps avant ce voyage, étranglé par sa laisse alors qu’il coursait un chat !  


Quel sort réservé aux chiens et chats errant lors de la coupe du monde de foot ?


Le sort des chiens et chats errants de Rio de Janeiro (plus de 150 000) où se tiendra le mondial 2014 vont-ils en faire les frais?

On peut le redouter. Car à l’occasion de l’organisation d’un évènement sportif, c’est à chaque fois à un grand « nettoyage » auquel procèdent les responsables de la ville.

Le cas s’est répété encore dernièrement avec les jeux olympiques d’hiver de Sochi.

Pour mémoire, lors du championnat d’Europe de football en 2012, l’Ukraine, coorganisatrice de l’événement, a mené une campagne drastique contre les chiens errant dans les rues.

L’Etat a pour cela décidé d’éliminer tous les chiens errants en ayant recours à des procédés barbares comme la mise en place d’un incinérateur mobile dans lequel étaient jetés les cadavres d’animaux abattus ou euthanasiés.

La Fondation 30 Millions d’Amis  avait lancé alors une pétition. La fondation Brigitte Bardot et Alain Delon, notamment, avaient également vivement réagi pour que cessent ces massacres.


Quand les chats et les chiens font irruption sur les terrains !


Lors d’un match opposant le FC Barcelone à la Real Sociedad, un chat a pénétré sur le terrain. Cela n’a finalement rien d’extraordinaire… Sauf qu’il était de couleur noire, signe de malheur pour les superstitieux !

Un autre chat s’est fait aussi remarqué lors d’un match entre Liverpool et Tottenham. Le jeu a dû être interrompu quelques minutes afin que l'animal soit sorti de la pelouse.

En France, un chat baptisé Tigrou et que sa maîtresse avait perdu, est réapparu sur la pelouse où s’affrontaient rennes et Montpellier.

Son beau-frère, fan de foot et qui suivait la rencontre à la télé, a appelé la maîtresse de Tigrou, persuadé de l’avoir reconnu !

Après avoir remué ciel et terre, la maîtresse du chat fugueur tentait toujours de retrouver sa trace, malgré son passage remarqué à la télévision.

Les chiens ne sont pas en reste eux non plus pour perturber les matchs. Et ils font souvent le buzz sur Internet avec les vidéos de leurs « exploits » sportifs qui y sont postés.

Ainsi, lors d’un match de championnat argentin (San contre Bella Vista), un chien a fait irruption sur le terrain. Jose Jimenez, un des joueurs, excédé, a attrapé le chien et balancé avec force contre un grillage. Un geste qui a valu à l'argentin un carton rouge. Normal !

Toujours en Argentine, lors d’un match opposant les équipes de Rosario et River Plate, un chien a pénétré sur le terrain, et a fait… ses besoins sur la pelouse !

Enfin, au Brésil cette fois, l'attaquant Ratinho s'est fait stoppé dans la surface adverse par un chien ayant pénétré sur la pelouse du Mangueirão, un stade de 45 000 spectateurs lors du match opposant Remo à Paysandu.

L’attaquant du Remo a du coup raté l’occasion pour son équipe d’ouvrir le score dans ce match qui s’est terminé sur le score de 0-0. « C'est lamentable », a déclaré, dépité, Ratinho. « Ce type d'événement ne devrait pas arriver. »


Les maîtres Brésiliens sont fous de leurs chiens

Le secteur de l’animal de compagnie est en pleine croissance au Brésil. Cela est notamment dû à l’augmentation du revenu moyen par habitant. 

On dénombre près de 38 millions de chiens au Brésil en 2012, ce qui place le pays en seconde position en termes d’effectifs canins. Juste derrière les Etats-Unis (75,8 millions) et la Chine (27,4). Un Brésilien sur six a un chien.

Selon l'Abinpet (Associação Nacional dos Fabricantes de Produtos para Animais de Estimação), 2,5 millions de tonnes de croquettes sont écoulées chaque année au Brésil.

L’Abinpet fait état d’un marché atteignant en 2013 les 15,4 milliards de dollars (quelque 10 853 445 €). Soit un peu plus de 0,30 % du PIB (produit intérieur brut) du Brésil. Trois fois plus élevé que le PIB du secteur automobile !

La médecine vétérinaire est très développée et le Brésil est à la pointe de la technologie dans ce domaine.

A noter que l'assemblée législative de Rio de Janeiro a approuvé en 2014 un projet de loi visant à interdire les opérations de convenance à visée non curative  : coupe de queue (caudectomie), coupe d'oreilles (otectomie) et onyxectomie (ablation des griffes du chat). 

On trouve également de nombreux services autour de l’animal de compagnie : sites de rencontres, love hôtel pour chiens, restaurants pour chiens, etc. L'assurance santé animale pour chiens et chats fait également partie des services qui se sont développés au Brésil. 

 

Mondial de foot 2014 : les chiens défendent leur équipe nationale !

Le studio Life in White a lancé un projet baptisé Soccer Nations Dogs.

Le but est simple : 17 races de chiens représentent les pays sélectionnés.

Une photo montage par pays a été réalisée où les chiens ont revêtu le maillot national.





SantéVet

Le spécialiste d el’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos : 123rf/DR

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure