layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Chiens, chats, NAC, c’est aussi la rentrée pour eux

Chiens, chats, NAC, c’est aussi la rentrée pour eux

Article publié le : 28/11/2018

Fini les vacances et les moments de complicité partagés avec leurs maîtres. Ou bien temps des retrouvailles pour les chiens, chat ou NAC qui avaient été placés en garde ou en pension. L’heure de la rentrée sonne aussi pour les animaux de compagnie. Et cela se prépare un peu à l’avance. 

Dès le mois d’août, les rayonnages des magasins se remplissent des articles pour la rentrée scolaire. Les animaux domestiques, chiens et chats en premier lieu, ne sont pas en reste à cette période charnière de l’année. 

Après avoir passés des vacances en compagnie de leurs maîtres, profitant de davantage de proximité, ils vont devoir rapidement reprendre leurs habitudes. 


La déprime de la rentrée chez le chien et le chat


Le retour de vacances, cette transition, n’est pas vécu de la même manière par tous les animaux. Cela peut engendrer un état d’anxiété, souvent passager, le temps de la réadaptation. Il va effectivement falloir pour certains d’entre eux connaître de nouveau des périodes de solitude dans la journée, lorsque leurs maîtres reprennent le chemin du travail.

A noter qu’un état d’anxiété peut également s’installer chez les animaux qui ont été confiés en garde ou en pension. La séparation d’avec leurs maîtres est vécue plus difficilement pour certains chiens et chats, notamment ceux avec lesquels une grande proximité existe le restant de l’année. 

Ce stress, pouvant conduire à une forme de dépression, peut se manifester de manière plus ou moins « forte » chez les chiens et chats. L’animal peut alors se montrer apathique, connaître une baisse ou perte d’appétit. 

Dans les cas les plus « sévères », certaines manifestations (léchage excessif, par exemple) devra inciter le maître à consulter. 

Le vétérinaire pourra être amené à mettre en place un traitement, qui sera pris en charge par l’assurance santé animale (mutuelle pour chien et mutuelle pour chat). Toutes les formules de SantéVet remboursent les frais liés à un accident ou à une maladie, mais aussi les troubles du comportement entraînant une pathologie dès lors qu’ils sont pris en charge par un vétérinaire. Ce peut être le vétérinaire traitant habituel ou encore le vétérinaire comportementaliste. 

Pour que cette transition se passe pour le mieux et pour une rentrée réussie, il est possible pour le maître de faire preuve de quelques précautions supplémentaires. 


Retrouver le rythme habituel peu avant le retour


Tout d’abord, peu de temps avant le retour de vacances, les sorties et balades pourront retrouver leur rythme habituel. 

L’heure de la distribution de la nourriture reprendra également ses plages habituelles, car il est possible qu’elle ait parfois connu un « décalage » durant les congés. 


Profiter encore des beaux jours


Il sera aussi possible de profiter encore des beaux jours pour les consacrer aux promenades ou encore au jeu (chez le chien), tout en étant vigilant à la chaleur parfois encore présente début septembre. 

Les parties de jeu ne seront pas à négliger, cela permettant de stimuler le chien ou le chat. 

Et si le chien a par exemple pris plaisir à découvrir une activité ludique durant l’été, il sera possible d’envisager de la poursuivre. Voire, pourquoi pas, lui en faire découvrir une au moment de la rentrée : agility, fly-ball, frisbee, etc. que l’on peut tout à fait pratiquer en dehors du cadre de compétions, et juste pour le plaisir.

Un sport canin de plus haut niveau peut aussi être envisagé. Dans tous les cas, le chien doit toujours  en éprouver du plaisir. 


Les parasites font aussi leur rentrée ! 


Si le chien ou le chat a été amené à fréquenter d’autres de ses congénères ou d’autres animaux, il ne faudra pas hésiter à renouveler son traitement contre les parasites internes (vers). L’achat de vermifuges peut être financé grâce au forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé pour chien et chat. 

Il est d’ailleurs recommandé en cas de mise en pension (mais aussi par exemple pour le chien lorsqu’il fréquente un club d’éducation), de modifier le rythme des vermifugations. Il n’y a pas de risque pour sa santé, au contraire. Demandez conseil à votre vétérinaire et à son équipe. 

L’inspection de son compagnon – celle-ci devant avoir lieu également durant la période des vacances de manière régulière – permettra de s’assurer de l’absence d’épillet ou encore de parasites externes (puces, tiques). Et avec l’arrivée de l’automne qui se profile, période durant laquelle puces et tiques ont tendance à proliférer, faire l’avance de traitements préventifs sera une sage précaution.  

Chaque maître ne sera pas confronté à une situation plus ou moins « difficile » en cette période de rentrée avec son compagnon. Chaque cas est unique. Et certains chiens et chats, fort heureusement, vivent tout cela naturellement… En attendant peut-être secrètement les prochaines vacances, synonymes de plaisirs en tout genre. 

Un animal pour la rentrée

Certains profitent de leur période de vacances pour faire l’acquisition d’un nouveau compagnon. 

Cela permet d’avoir du temps à consacrer à l’arrivée d’un chien, chat ou NAC dans le foyer. 

Un moment qu’il faut mettre à profit pour poursuivre la socialisation de l’animal, mais aussi lui apprendre à rester seul de temps en temps (même avec quelques bêtises à la clé !). 

Car pour ces nouveaux venus, le changement de rythme de la vie de leurs maîtres dès lors qu’ils doivent reprendre le travail peut être source de stress, notamment si l’animal vient à être laissé seul du jour au lendemain. 

La rentrée est aussi une période de l’année où les parents choisissent - voire cèdent ! - à leur enfant pour l’acquisition d’un compagnon. Notamment un NAC, et particulièrement un lapin ou un cobaye. 

Un choix qui doit se faire de manière responsable, car tout animal de compagnie n’est pas à considérer comme un jouet ou une peluche. 

L’achat d’un NAC ne doit pas être un substitut à celle d’un chiot ou d’un chaton sous prétexte que leur mode de vie est différent. Les NAC demandent aussi de nombreuses attentions. Pour eux aussi, il existe des formules d’assurance santé animale. 

 

Quand rentrée rime avec déménagement

Pour certains foyers, la rentrée correspond à une période de déménagement. Chiens et chats vont devoir s’habituer à changer d’environnement. Et tous ne réagissent pas de la même manière face à un tel changement.

Le maître doit devoir faire preuve d’attentions. 




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chie, chat et NAC

 

Photos : 123rf

Vermifuge Jeu Antiparasitaire Trouble du comportement
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure