layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Asthme et les allergies : les chiens nous protègent

Asthme et les allergies : les chiens nous protègent

Article publié le : 06/11/2020

Si des recherches ont permis d’établir depuis déjà un certain temps que le fait de vivre aux côtés d’un chien diminuait le risque d’allergie et d’asthme notamment, une nouvelle étude vient en expliquer la raison. C’est dans les bactéries intestinales que cela se passe ! 

Vivre aux côtés d’un chien peut avoir de nombreux effets bénéfiques. Sur le moral, mais sur la santé également. Ainsi, il a été établi que la compagnie d’un chien durant les premières années de vie d’un enfant diminuait le risque d’allergie.

Une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Californie, à San Francisco (Etats-Unis) et publiée dans la revue Pnas explique que les chiens remanieraient la flore intestinale de jeunes souris. Ce qui permettrait donc aux rongeurs de mieux lutter contre les allergies.

C’est Susan Lynch, microbiologiste de cette université, qui s’est intéressée de plus près à la question. Ses recherches ont mis en avant que les chiens transportaient les microbes de l’environnement dans la maison.

Ceux-ci se retrouvent ensuite dans le tube digestif de leurs maîtres. Une fois installées dans l’intestin, ces bactéries pouvaient-elles alors réellement participer à la protection contre les allergies et l’asthme. C’est ce à quoi elle s’est attachée a finalement démontré.

Dans les études effectuées, les souris ayant consommé des poussières canines ne présentaient que peu, voire aucun, signes de réactions allergiques. Les souris peu allergiques contenaient moins de cellules immunitaires associées aux réactions d’inflammation que les autres.

La composition de la flore intestinale des souris étudiés, avant et après l’ingestion de « poussières canines » ont révélé posséder une quantité importante de bactéries de l’espèce Lactobacillus johnsonii.


Vivre aux côtés d’un chien pour lutter contre les allergies !


Les chercheurs ont alors nourri des souris avec cette bactérie et ont obtenu les mêmes résultats qu’avec de la poussière canine: les rongeurs sont devenus beaucoup moins sensibles aux allergies !

« L’ensemble de ce travail montre qu’il est important de s’exposer à l’environnement », assure John Penders, un épidémiologiste de l’université de Maastricht (Pays-bas). « Cela influence la flore intestinale et nous protège contre les allergies », poursuit-il.

De nombreuses recherches seront encore nécessaires. Mais cette étude ouvre la voie vers le développement de probiotiques pour traiter les allergies et l’asthme chez l’enfant.

Source : Pnas



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf

Allergie Asthme
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure