layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

A Noël, n’offrez pas un animal sur un coup de tête !

A Noël, n’offrez pas un animal sur un coup de tête !

Article publié le : 16/12/2021

Chaque année, le Père Noël reçoit dans sa boîte à lettres basée à Libourne (Gironde) des milliers de courriers d’enfants. Nombreux sont ceux qui demandent un chien ou un chat à Noël parmi les courriers reçus...

Un animal n’est pas une peluche ni un jouet. C’est ce que rappelle l’I-CAD, société gérant l’identification des chiens, chats et furets en France. Un cadeau à ne pas faire sur un coup de tête à un enfant… pas plus qu’à un adulte d’ailleurs.

Des milliers de lettres envoyées au Père Noël chaque année

A Libourne, en Gironde, le Père Noël et ses 50 lutins répondent chaque année aux lettres envoyées par les enfants.

Créé par l'État français en 1962, ce service a connu dès son lancement un franc succès. Les enfants ont posté près de 5 000 lettres. En 2020, les services de la Poste ont reçu quelque 1,25 million de lettres destinées au Père Noël !

Parmi tous les courriers reçus, l’I-CAD qui gère le fichier des carnivores domestiques en France (chiens, chats, furets) souligne que les demandes de chiens et chats sont nombreuses.

« Cher Père Noël,

Je voulais te dire que cette année, j’ai été très sage. J’ai tout rangé dans ma chambre comme maman me l’a demandé, j’ai mangé presque tous mes légumes et je n’ai pas fait de colères, je te le promets ! STP mon rêve pour Noël c’est d’avoir un tout petit chat blanc avec des yeux bleus et quelques taches noires. Je n’oublierai pas de te laisser des gâteaux à côté du sapin, merci Père Noël. »

Emma, 7 ans, qui habite au bout de la rue Mont d’Or.

Ce type de lettre, le Père Noël en reçoit beaucoup. La tentation est grande pour les adultes de satisfaire le souhait des enfants. Mais adopter un animal doit être une décision réfléchie.

Entre 2012 et 2020, 564 496 animaux ont été cédés par un professionnel à un particulier au mois de décembre dont 399 648 chiens et 164 648 chats. Ce chiffre augmente de 3 % entre 2017 et 2018, de 7% entre 2018 et 2019 et de 18 % entre 2019 et 2020.

Quelles questions se poser avant d’adopter un chien ou chat ?  

Avant d’adopter un chien ou un chat, il est important de se poser les bonnes questions. Il faut se demander :

- si son mode de vie est adapté à un animal domestique. Un chien ou un chat sera t’il heureux dans notre appartement ou notre maison ?

- Passera-t-il sa journée seul ?

- Sera-t-il possible de l’emmener en vacances ?

- Le faire garder ?

Adopter un animal de manière responsable c’est non seulement se demander si l’on sera heureux avec un animal, mais surtout si l’animal sera heureux avec nous. Car lorsque l’on adopte un chien ou un chat, c’est pour une durée de 10, voire 20 ans !

Responsabiliser les enfants vis-à-vis de l’animal…

La possession responsable, c’est prendre compte l’ensemble des questions posées précédemment et leurs réponses adaptées.

Au sein d’une famille, il est important de responsabiliser les enfants vis-à-vis de l’animal. Ils doivent apprendre à s’en occuper et surtout à en prendre soin.

… mais aussi les parents

Les parents ont eux aussi leur rôle à jouer. Un chien ou chat n’est pas un jouet, une peluche. Chaque année, les adoptions pour céder aux caprices des enfants donnent lieu à une hausse des abandons.

 Après quelques mois, parfois même quelques semaines, le chien ou le chat devient gênant, embarrassant... Des prétextes, des raisons reviennent régulièrement : allergie, trouble du comportement, déménagement, divorce, séparation, etc.

Rappelons que la France détient le triste record des abandons en Europe : plus de 100 000 chaque année.

La loi sur la maltraitance animale votée en novembre 2021 entend lutter contre ce fléaux. Pour cela, il est prévu de renforcer les sanctions pénales afin de porter les peines encourues à trois ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende.

En outre, la loi prévoit également que les primo-accédants devront signer un « certificat d’engagement et de connaissance » avant toute acquisition, et qu’un délai de réflexion de 7 jours avant d’acheter un animal sera instauré.

Identifier son chien ou chat avant tout

Adopter un chien ou un chat de manière réfléchie est le premier pas pour devenir un maître responsable ! Et pour le protéger, il faut l’identifier rappelle l’I-CAD. Sur son site, elle donne toutes les informations nécessaires liées à l’identification.

L’identification permet d’assurer la traçabilité de l’animal. Elle est indispensable en cas de perte, de fugue ou de vol. Sans elle, seuls les yeux du propriétaire permettent de reconnaitre son animal, l’identification garantit elle, officiellement son identité aux yeux de tous.

Pas plus qu’il ne faut céder aux caprices d’un enfant désirant un chien ou chat à Noël il ne faut pas offrir en cadeau un animal de compagnie. C’est au futur maître de choisir le moment venu pour adopter un premier ou nouveau compagnon. Ne commettez pas l’erreur de faire ce genre de cadeau empoisonné à vos proches ou vos amis.

 

SantéVet

Ensemble prenons soin de votre animal

Visuel : I-CAD – Photo : 123RF

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure