layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Alimentation

Votre chat est difficile ? Non, il veut bien manger !

Votre chat est difficile ? Non, il veut bien manger !

Article publié le : 09/10/2019

Les chats se soucieraient davantage de l'équilibre nutritionnel de leur nourriture que de son odeur, sa saveur ou bien même encore de sa texture ! C’est que qu’assurent des chercheurs britanniques et australiens à l’issue d’une étude. Ce n’est donc pas que votre chat fasse le difficile… mais il veut tout simplement bien manger.

 

Une étude publiée dans la revue scientifique Royal Society Open Science assure que si les chats font les difficiles par rapport au contenu de leur gamelle, ce n'est pas uniquement parce qu'ils sont pénibles. Mais parce qu'ils seraient capables de percevoir la quantité de gras et de protéines dans les aliments.

Pour en arriver à cette conclusion, des chercheurs britanniques et australiens ont proposé à des chats différents aliments. Ils ont observé leurs réactions.

Pour cette étude, 3 plats ont été élaborés, avec une composition de protéines et de gras différentes. 3 saveurs plus ou moins appréciées des chats y ont été ajoutées : poisson, lapin et orange.

 

Les chats veulent bien manger !

 

Si les chats ont apprécié les aliments au "goût poisson" dans un premier temps, ils sont ensuite revenus sur leur premier choix.

« Les chats ont commencé par choisir leur nourriture en fonction de leurs goûts, mais après avoir compris la composition nutritionnelle des différents plats, ils se sont mis à les choisir dans le but d'atteindre une balance protéine/gras idéale, sans rapport avec le goût », assure Adrian Hewson-Hughes, l’un des auteur de cette étude publiée dans la revue scientifique.

Les chats veulent donc bien manger ! Avoir de bonnes quantités de protéines et de graisses dans leur alimentation. Les chats seraient capables d’une sélection leur permettant d’atteindre un équilibre particulier de protéines et de graisses, et ce indépendamment de la saveur.

Ils pourraient aussi développer une néophobie alimentaire, tout comme les enfants. C’est-à-dire un refus de goûter certains aliments ou groupes d’aliments, par peur de manger et d’essayer de nouveaux mets !

« Cela qui signifie que les chats peuvent refuser d'essayer des aliments nouveaux ou simplement différents de leur nourriture habituelle. Ce qui peut les faire passer pour des animaux exigeants », confirme encore Adrian Hewson-Hughes.

 

Mais comment les chats font-ils la différence ?

 

Mais comment les chats domestiques parviendraient-ils à discerner la composition d'un plat ? Selon d’autres recherches, les chats domestiques sont capables de « percevoir l'amertume à un niveau moléculaire, ce qui leur permet de choisir leurs aliments avec une précision incroyable » !

Une sensibilité du goût qui pourrait donc en partie expliquer leur capacité à déterminer le rapport protéine/gras quand ils mangent. Les chats préfèreraient obtenir environ 50% de leur énergie du gras, et 50% de leur énergie des protéines… Mais les scientifiques doivent encore déterminer comment exactement les chats sont capables de détecter ces ratios !

« Nous avons encore beaucoup à faire avant de comprendre totalement tous les facteurs qui influencent les choix nutritionnels des chats », conclut Adrian Hewson-Hughes. Mais une chose est sûre selon lui : la nourriture idéale pour les chats est constitué d’un rapport protéine/gras, mais aussi une odeur, un goût et une texture idéale. Finalement exactement comme pour les humains !

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photo : 123rf

Croquettes
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure