layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité des chiens

Ukraine : retour des réfugiés et de leurs chiens et chats

Ukraine : retour des réfugiés et de leurs chiens et chats

Article publié le : 28/02/2022

La Commission européenne de Bruxelles, dans une décision créant un précédent, préconise d’autoriser les réfugiés ukrainiens et leurs animaux de compagnie à pouvoir rentrer dans les États membres de l'Union européenne sans délai de formalités administratives.  

Fuir l’Ukraine avec un animal de compagnie complique la situation

Suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie,  des milliers d’habitants en proie à la panique cherchent désespérément des moyens de quitter le pays.

S’il est déjà très compliqué de fuir, cela l’est encore davantage pour ceux qui ont avec eux un chien, un chat ou autre animal de compagnie.

Pour faciliter le passage en toute sécurité dans les États membres de l’UE

La Direction générale Santé de la Commission européenne de Bruxelles est chargée de mener la politique de l'Union européenne (UE) concernant la santé et la sécurité alimentaire, ainsi que de suivre la mise en œuvre de la législation dans ces domaines.

Assouplir les exigences en matière de formalités vétérinaires

Dans une communication partagée avec HSI (Humane Society International), une association de protection animale et d'autres membres de la plate-forme européenne pour le bien-être animal, Bernard Van Goethem, directeur de la préparation aux crises dans les aliments, les animaux et les plantes à la Direction générale Santé, a écrit aux chefs des services vétérinaires et aux représentations permanentes de tous les États membres de l'UE afin d'assouplir les exigences en matière de formalités vétérinaires pour les chiens, chats et autres animaux de compagnie voyageant avec des réfugiés.

L'association caritative pour les animaux Humane Society International/Europe félicite la Commission européenne d’avoir conseillé cette possibilité.

« Compte tenu de l'évolution préoccupante de la situation en Ukraine et pour éviter d'éventuelles difficultés avec les réfugiés venant d'Ukraine avec leurs chiens, chats ou autres animaux de compagnie, la Commission suggère que pour faciliter le processus et faire face de manière appropriée à cette situation d'urgence, les États membres peuvent élaborer des accords de permis qui s'appliqueraient aux animaux de compagnie voyageant avec des réfugiés et autoriser leur entrée sans demande préalable de permis », confirme Ruud Tombrock, directeur exécutif de Humane Society International/Europe. « Cette approche vous permettrait d'informer votre personnel aux frontières pour assurer la sensibilisation et ainsi éviter tout problème », a-t-il donc écrit.

« Nous sommes profondément préoccupés par les personnes et les animaux touchés par l'action militaire de la Russie en Ukraine, et nous saluons donc la reconnaissance par la Commission européenne que les personnes fuyant le conflit se soucient profondément de leur compagnon », poursuit-il

Pour que les animaux ne soient pas laissés-pour-compte

« Ceux qui cherchent refuge seront grandement soulagés de savoir qu'ils peuvent trouver des moyens d'évacuation vers les pays de l'UE avec leurs animaux de compagnie sans retard inutile. »

Cette décision est sans précédent, « une position compatissante de la part de l'UE qui, nous l'espérons vivement, sera reproduite dans le monde entier lors de situations de conflit similaires. Les gens ne devraient pas avoir à mettre leur propre sécurité en danger pour éviter que leurs animaux ne soient laissés pour compte. »

Bien entendu, Ruud Tombrock tient à rappeler que « dans toute situation de conflit, l'attention immédiate sera naturellement portée sur les pertes humaines. Mais les animaux peuvent également devenir des victimes, subir des blessures, perdre la vie ou être laissés à eux-mêmes lors des évacuations. Bien que HSI n'ait pas d'opérations en Ukraine, nous surveillons de près la situation, notamment en contactant des groupes locaux pour évaluer si et comment nous pouvons mieux soutenir ceux qui en ont besoin », conclut-il.

Des chiens et chats errants auprès des militaires

Ces huit dernières années, fuyant les hostilités dans l'Est, beaucoup de civils ont abandonné leurs animaux de compagnie sur place et ces derniers se sont massivement reproduits. Dans la zone dévastée de la frontière ukrainienne, les chiens et chats errants ont fini par trouver refuge chez les militaires.

Pour en savoir plus sur Humane Society International

Avec une présence dans plus de 50 pays, Humane Society International travaille dans le monde entier pour promouvoir le lien homme-animal, sauver et protéger les chiens et les chats, améliorer le bien-être des animaux d'élevage, protéger la faune, promouvoir les tests et la recherche sans animaux, répondre aux catastrophes et affronter la cruauté envers les animaux sous toutes ses formes.

Il est possible de suivre HSI sur Twitter, Facebook et Instagram.

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo (prétexte) : 123RF

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure