layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Soins et entretien des chiens

SantéVet répond à toutes vos questions

SantéVet répond à toutes vos questions

Article publié le : 17/01/2022

Posez vos questions concernant votre chien, chat ou NAC de manière anonyme. SantéVet vous répond chaque mois dans votre newsletter.

Question #1 – J’ai entendu parler du CBD. Mon chien souffrant d’arthrose, est-ce que je peux lui donner ce genre de produit ?

Des effets positifs des compléments alimentaires à base de CBD ont été en cas effectivement en cas de douleurs, mais aussi d’anxiété, de perturbation du sommeil, ou encore certains troubles du comportement, entre autres.

Des compléments alimentaires à base de CBD sous diverses formes galéniques sont disponibles sur le marché. Mais il reste important pour trouver celui adapté aux chiens et sa bonne utilisation chez votre compagnon de demander conseil à votre vétérinaire.

Puisque vous disposez d’une assurance santé pour chien comme vous nous l’indiquez, vous pouvez utiliser votre budget prévention pour financer l’achat de CDB chez le vétérinaire de votre choix.

À noter que la législation qui encadre la commercialisation du CBD est encore assez floue.

En France, les produits contenant du CBD ne peuvent revendiquer des vertus thérapeutiques. Aucun d’entre eux n’a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM). Ce ne sont donc pas des médicaments.

Question #2 – Ma chatte va voir des petits. J’ai d’ores et déjà trouvé dans mon entourage des personnes à qui je les donnerai en toute confiance. Est-ce que je dois faire des démarches particulières ?

Qu’un chat (mais aussi chien et furet)  soit vendu ou donné, des formalités sont à respecter

Tout d’abord, depuis 2012, tout chat domestique âgé de plus de 7 mois doit être identifié par puce électronique ou par tatouage.

L’animal ne peut pas être cédé avant ses 8 semaines. Vous trouverez sur le site de l’I-CAD toutes les informations relatives à l’identification des chats et les documents que vous devrez fournir :

- un certificat / attestation de cession dans votre cas,   

- un certificat vétérinaire,

- vous devrez effectuer le changement de détenteur dont vous trouverez le détail sur le site de l’I-CAD.

Question #3 – Nous avons recueilli un lapin. Quels sont les gestes d’entretien réguliers à effectuer ?

L’entretien d’un lapin domestique est simple et il vous permettra d’assurer son bien-être mais aussi de repérer un problème.

L’entretien du lapin est le même que celui d’un chat :

- le brosser régulièrement, ce qui lui évitera d’ingérer des boules de poils en se léchant et vous permettra de repérer la présence éventuelles d’une plaie ou de parasites.

- inspecter ses oreilles, particulièrement très régulièrement s’il s’agit d’un lapin à oreilles tombantes.

- inspecter également ses yeux qui doivent être propre, sans présenter d’écoulement et/ou de rougeur, ce qi doit alors vous inciter à consulter votre vétérinaire.

- les dents du lapin doivent faire l’objet d’une surveillance du fait qu’elles poussent en permanence. Sauf chez certains lapins, ce qui rend la prise alimentaire difficile. Là aussi, une consultation vétérinaire s’impose.

- Enfin, les griffes du lapin ne s’usent pas très rapidement. Il faut donc les couper. Votre vétérinaire ou son équipe pourra vous montrer comment procéder si besoin.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123RF

Arthrose Identification Trouble du comportement

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure