Claude Pacheteau

Santévet : l’Espagne après la Belgique

Santévet poursuit son développement à l’international. Après la Belgique, c’est donc en Espagne que Santévet vient de lancer une offre complète d'assurance santé animale pour chiens et et chats.

Devenir le leader européen de l’assurance santé animale

Après la Belgique en 2015, SantéVet a fait son arrivée en Espagne en mars 2017 avec le lancement de 3 formules d'assurance santé animale pour chiens et chats.

Cela répond à la volonté de SantéVet de poursuivre son développement. Et devenir le leader de l’assurance pour animaux de compagnie, non pas seulement en France comme c’est le cas actuellement, mais également sur le marché européen d’ici à 8 ans environ.

Une présence lors du salon vétérinaire de Madrid

Hugues Salord, directeur général de SantéVet et Jean-Christophe Vullierme, directeur de la DAV (Direction des Affaires Vétérinaires chez SantéVet) se sont rendus en Espagne à l’occasion du salon vétérinaire AMVAC PROPET qui s’est tenu à Madrid dernièrement.

Une vétérinaire déléguée en Espagne

Santévet en Espagne-Madrid

Ils étaient entre autres accompagnés de Mariem Bouzid, vétérinaire (à gauche sur la photo), qui vient de prendre en charge ses fonctions de déléguée SantéVet en Espagne, où elle va aller à la rencontre des cliniques vétérinaires afin de présenter et faire découvrir notre compagnie et les offres proposées.

Après des études à l’université au Lycée Français de Madrid puis la Facultad de Veterinaria de La Universidad Complutense de Madrid (especialidad medicina y sanidad), Mariem Bouzid exerce depuis 1998. « J’ai travaillé dans différentes cliniques, participé à la création d’un hôpital vétérinaire dont j’étais l’une des associées », explique-t-elle. « J’ai fait des remplacements dans plus de 30 cliniques de la comunidad de Madrid... En ce moment, je suis associée dans une toute petite clinique de village. »

Mariem Bouzid a également une expérience humanitaire: « J’ai travaillé pour la mairie de Madrid pendant 5 ans, dans les installations du CPA [un centre de protection animale, Ndlr] où je faisais les stérilisations avec d’autres vétérinaires. »

« Les assurances existant en Espagne visent surtout la responsabilité civile », analyse-t-elle. « Celle ci est obligatoire pour tous les chiens de la comunidad de Madrid. Mais tous les propriétaires ne sont pas au courant de cela... Pour les chiens dits dangereux une assurance est notamment obligatoire pour leur détention. Sinon, certaines assurances ont également des offres ‘’santé’’, mais soit elles imposent les prix (consultation et autres), soit les cliniques avec qui elles travaillent (listes restreinte). En général, elles n’assurent pas au-delà de 7 ans, et certaines races sont même exclues. »

Un accueil enthousiasme de la part de la profession vétérinaire

Mariem Bouzid se réjouit des premiers contacts qu’elle a eu avec des vétérinaires de Madrid - tout comme avec des auxiliaires – lors de ses premiers rendez-vous sur le terrain : « Lorsque je leur parle de SantéVet, des conditions de l’assurance, ils approuvent et sont enthousiastes pour la plupart d’entre eux. Ils comprennent parfaitement qu’une assurance va leur permettre de mieux faire leur travail et de ne pas penser autant qu’avant à la limitation financière du client. Dans certaines cliniques, on m’a même reçue en me disant que certains clients demandent depuis longtemps une assurance comme SantéVet ! »

 

Santévet

Leeader de l’assurance santé animale

Photo : Santévet