layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Quel âge en équivalent humain a vraiment mon chien ?

Quel âge en équivalent humain a vraiment mon chien ?

Article publié le : 09/07/2020

Quel âge en équivalent humain a mon chien ? C’est simple, il suffit de multiplier par 7 a-t-on l’habitude d’entendre dire. Mais cette méthode de calcul n’est pas la bonne. Des chercheurs de l'université School of Medicine de Californie (San Diego) la remettent en cause et s’en expliquent dans la revue Cell Systems. Selon eux,  les chiens et les humains ne vieillissent pas du tout au même rythme. Explications. Et vous pourrez alors savoir quel âge a vraiment votre chien. Une étude qui peut permettre de trouver aussi des applications en médecine vétérinaire et en médecine humaine.

Pour cette étude, les chercheurs ont mis au point une formule basée sur l'évolution des groupes méthyles dans les génomes des chiens – une seule race a été pour le moment étudiée : le labrador retriever - et des humains. Les deux espèces ne vieillissent pas au même rythme au cours de leur vie, il s'avère que ce n'est pas une comparaison parfaitement linéaire, comme le suggère la règle empirique de 1 = 7 ans, expliquent les chercheurs.

La nouvelle formule à base de méthylation, publiée avec un calculateur dans la revue Cell Systems, est la première transférable d'une espèce à l'autre. Tout cela est très scientifique, direz-vous !

Les jeunes chiens vieillissent rapidement

« Un chien de 9 mois peut avoir des chiots, donc nous savions déjà que le rapport 1= 7 n'était pas une mesure précise de l'âge. »

En résumé, il ressort donc que lorsque les chiens sont jeunes, « ils vieillissent rapidement par rapport aux humains. Un chien d'un an est semblable à un humain de 30 ans. Un chien de quatre ans est semblable à un humain de 52 ans. Puis à l'âge de sept ans, le vieillissement des chiens ralentit ». C’est à partir de l'âge de sept ans que le vieillissement des chiens commence à ralentir.

Mais pourquoi des chercheurs se sont-ils consacrés à l’étude de l’âge des chiens ?

« Il existe de nombreux produits anti-âge de nos jours - avec des degrés de soutien scientifique très variables », a déclaré Trey Ideker, l'auteur principal de l’étude, professeur à l'école de médecine de l'UC San Diego et au Moores Cancer Center. Il a dirigé l'étude avec la première auteure, Tina Wang, qui était à l'époque étudiante diplômée dans son laboratoire.

« Mais comment savoir si un produit prolongera vraiment votre vie sans attendre environ 40 ans? Et si vous pouviez plutôt mesurer vos schémas de méthylation associés à l'âge avant, pendant et après une intervention pour voir si cela fait quelque chose ? », poursuit-il.

Ideker a mis en avant que les changements épigénétiques fournissent aux scientifiques des indices sur l'âge d'un génome, un peu comme les rides sur le visage d'une personne fournissent des indices sur leur âge. Mais ces horloges épigénétiques mises au point jusqu’alors concernent les humains et n’étaient pas transposables à d’autres espèces.

Ideker explique aussi qu’en fait c'était Tina Wang qui lui avait d'abord proposé l'idée de chien. « Nous regardons toujours les humains, mais les humains sont plutôt ennuyeux ! », a-t-il déclaré. « Elle m'a donc convaincu que nous devrions étudier le vieillissement des chiens de manière comparative. »

Des applications en médecine vétérinaire et humaine

Les chercheurs indiquent que leur étude pourrait fournir un outil utile aux vétérinaires et pour évaluer les interventions ‘’anti-âge’’ sur les animaux afin guider les décisions de diagnostic et de traitement.

Cela peut aussi trouver des applications en médecine humaine : « Les chiens sont des animaux intéressants à étudier », a expliqué Ideker. « Compte tenu de la façon dont ils vivent avec nous, peut-être plus que tout autre animal, les expositions environnementales et chimiques d'un chien sont très similaires à celles des humains, et ils reçoivent presque les mêmes soins de santé. »

Les chercheurs prévoient à l’avenir de tester d'autres races de chiens. Quant à Ideker, il en aura finalement appris sur les chiens et le sien en particulier et s’en réjouit : « J'ai un chien de six ans. Elle court toujours avec moi, mais je me rends compte maintenant qu'elle n'est pas aussi jeune que je le pensais ! ».

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : Shutterstock

Race de chien
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure