layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Otites : problème auriculaire majeur chez le chat et chien

Otites : problème auriculaire majeur chez le chat et chien

Article publié le : 23/09/2015

De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une otite chez le chat et le chien : gale, traumatisme, inflammation, etc. Tout ce qui touche à l’oreille, organe sensible, doit inciter le maître à consulter rapidement le vétérinaire. 

De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une otite chez le chat et le chien : gale, traumatisme, inflammation, etc. Tout ce qui touche à l’oreille, organe sensible, doit inciter le maître à consulter rapidement le vétérinaire. 

Votre chien ou votre chat se secoue la tête, la penche bizarrement, se gratte… ces simples signes doivent inciter à consulter le vétérinaire. Car si les problèmes liés aux oreilles se soignent bien, il est essentiel de ne pas attendre. L’évolution, suivant sa dure, peut en effet mener à des formes chroniques. 

L’otite, inflammation du conduit auditif, doit être soignée rapidement. Externe, le plus souvent – voire moyenne ou plus rarement interne – cette inflammation représente 5 à 10 % des motifs de consultation chez le vétérinaire. Elle peut concerner une seule oreille ou bien les deux, c’est-à-dire être bilatérale. C’est notamment le cas lorsqu’elle est d’origine parasitaire. Selon leur durée et l’évolution, les otites peuvent conduire à des formes chroniques. 

En fonction de la cause, si les symptômes sont donc variables, on peut toutefois prétendre qu’en cas d’otite externe, on relève souvent la présence de cérumen abondant et épais. Cela peut être associé à un prurit auriculaire variable, à un érythème, voire à la présence de pus, d’une mauvaise odeur émanant du conduit… 

En cas d’atteinte dite « moyenne », les symptômes sont les mêmes avec un drainage purulent du conduit auditif qui y est associé. 


Gale : un acarien commun aux chiens et aux chats


Le traitement d’une otite passe par un bon nettoyage du conduit auditif (voir encadré). 

L’otite, inflammation du conduit auditif, fait partie des problèmes prédominants chez les chats et les chiens (surtout ceux à oreilles tombantes chez ces derniers). L’otacariose ou « gale des oreilles » est aussi une cause fréquente chez le chat et le chien. C’est un acarien qui en est responsable. Il peut donc se transmettre facilement d’un animal à l’autre. 

Un cérumen brunâtre est le symptôme le plus flagrant. Le traitement fera alors appel à des topiques acaricides. S’il y a plusieurs animaux qui vivent ensemble, tous seront traités. 

Nettoyage : apprendre la technique

Votre vétérinaire pourra vous apprendre les bons gestes afin de nettoyer les oreilles de votre chien ou nettoyer les oreilles de votre chat à l’aide d’une lotion adaptée. 

Le rythme est fonction des types d’oreilles. Chez un chien à oreilles tombantes, par exemple, il sera effectué en moyenne une fois par semaine, contre une fois tous les quinze jours chez ceux à oreilles droites ou chez les chats. 

Le rythme pourra être augmenté en été. 

L’utilisation de cotons-tiges est à proscrire, car elle peut endommager le tympan si elle est mal effectuée.


SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Otite Gale des oreilles Oreille
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure