layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

Morsures chez le chiot : lui apprendre à se contrôler

Morsures chez le chiot : lui apprendre à se contrôler

Article publié le : 23/04/2019

Un chiot, pour être correctement socialisé, ne doit pas être séparé trop tôt de sa mère. Celle-ci va commencer son apprentissage et son éducation. Tout d’abord à contrôler son comportement et notamment les morsures. Une étape cruciale pour le chien par la suite. 


« Il se fait les dents ! », disent certains maîtres lorsque le chiot nouvellement arrivé dans son foyer s’en prend à quelques meubles (destruction) voire aux mains de son maître. 

Des mordillements qui doivent être contrôlés pour que le chiot soit correctement canalisé. Car ce n’est pas une question de mal de dent, mais bien de comportement. 

Souvent, c’est parce qu’il est tout simplement attiré par quelques nouveautés, qu’il réagit ainsi. Cela peut devenir désagréable. 

Il ne faut pas hésiter à le réprimander. Cela fait partie de l'éducation du chiot. Un « Non ! » prononcé fermement doit parvenir à le faire cesser. 


C’est le maître qui décide


S’il ne l’entend pas ainsi, le maître devra alors cesser de jouer. Et attendre que le chiot retrouve son calme. 

Certains jeux entrainent une excitation chez le chiot. Et il faut parfois un peu de temps pour que celle-ci retombe. 

On peut aussi contraindre le chiot à se soumettre lors des parties de jeu. Cela peut permettre chez certains de calmer l’excitation. 

Mais tout dépend en fait de chaque individu, chaque chiot ne réagissant pas systématiquement de la même façon. 

Le contrôle de la morsure pourra aussi s’apprendre grâce aux contacts que le chiot aura avec d’autres congénères. D’où l’importance qu’il puisse faré des rencontres. Bien entendu, toujours sous la surveillance du maître. 

A retenir

Ne pas apprendre au chiot à contrôler ses morsures peut aboutir à des troubles du comportement par la suite. Des troubles plus ou moins importants parmi lesquels la destruction. 

L’assurance santé animale (mutuelle chien) prend en charge ces troubles dans le cadre d'une consultation auprès d'un vétérinaire comportementaliste.

Mais l’idéal reste tout de même pour une bonne cohabitation, une bonne harmonie et intégration du chien dans la cellule familiale de faire en sorte d’établir clairement les interdits dès le départ. 




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC 

Photo : Fotolia.com

Morsure
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure