layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention des chiens

Maladie du cristallin : un test génétique pour les terriers

Maladie du cristallin : un test génétique pour les terriers

Article publié le : 06/10/2015

Le laboratoire Antagène commercialise le test PLL-A. Il permet le dépistage d’une maladie génétique concernant la luxation primaire du cristallin chez différentes races de terriers. Ce test est à destination aussi bien des maîtres que des éleveurs et permet de connaître si son chien est porteur ou non de cette tare génétique. 

La luxation primaire du cristallin (primary lens luxation, PLL), est une maladie oculaire héréditaire touchant de nombreuses races de terriers.  

Les symptômes de cette maladie apparaissent majoritairement entre 3 et 8 ans. Le relâchement ou le détachement des ligaments suspenseurs conduisent à la luxation du cristallin qui peut provoquer un glaucome et un œdème de la cornée. 

S’il n’est pas traité rapidement, le glaucome peut entraîner des lésions du nerf optique et provoquer une cécité. Cette luxation primaire du cristallin affecte les deux yeux bien qu’une période de quelques semaines ou quelques mois peut séparer la luxation de chaque œil. 

L’équipe du Dr Cathryn Mellersh (Animal Health Trust, Royaume-Uni) a mis en évidence une mutation dans un gène (ADAMTS17 - Farias et al. 2010), appelé PLL-A. La luxation du cristallin est une maladie autosomique récessive, c’est-à-dire que seule la présence de deux copies mutées du gène (une provenant du père et une de la mère) provoque l’apparition de la maladie. 

Le laboratoire Antagène a participé à la validation de cette mutation pour plusieurs races de terriers (Gould et al. en préparation 2010).  


20 à 50 % de terriers porteurs


Les premières études populationnelles indiquent que 20 à 50 % des chiens sont porteurs suivant la race de terrier considérée. 

Le test génétique PLL-A permet d’adapter les accouplements en évitant de reproduire les chiens porteurs entre eux et de dépister les chiens atteints avant l’apparition des premiers symptômes afin de prévoir une surveillance précoce de la maladie. 

Afin de surveiller les signes éventuels d’une luxation primaire du cristallin, Antagène recommande aux propriétaires ou éleveurs désireux de réaliser le test de faire suivre les chiens à risques (homozygotes mutés) par un vétérinaire ophtalmologiste.


Pour en savoir plus

Des informations complètes concernant ce test et les modalités pour le commander sont disponibles sur le site d’Antagène.

 

SantéVet 

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Race de chien Maladies héréditaires

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure