layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs et astuces

Le chat reconnaît la voix de son maître mais l’ignore !

Le chat reconnaît la voix de son maître mais l’ignore !

Article publié le : 22/09/2015

Les chiens, à moins d’être un tant soit peu têtus, répondent en général rapidement à l’appel de leur maître. Les chats aussi reconnaissent sa voix. Mais une récente étude relève toutefois qu’ils auraient tendance bien souvent à l’ignorer ! 


Les chats ne manquent pas de caractère


Les chats ne manquent pas de caractère. Souvent, on entend dire qu’ils sont indépendants, moins serviles, moins « soumis » que les chiens.

Ils sont tout à fait capables de reconnaître la voix de leur maître. Mais contrairement aux chiens, ils auraient tendance à ignorer leurs sollicitations ! 

C’est ce que soulignent des chercheurs japonais qui ont procédé à une étude au sein département des sciences comportementales de l’université de Tokyo. Elle a été publiée dans la revue scientifique spécialisée Animal Cognition.


C’est à l’aide de bandes sonores enregistrées, afin que les chats ne voient pas leurs maîtres, que les chercheurs ont procédé. 


Les chats font la sourde oreille  


Tête, oreilles, queue… toutes les parties du corps des chats et leurs réactions ont été scrupuleusement observées. Et contrairement donc aux chiens, les chats font… la sourde oreille en entendant la voix de leur maître ! 

Cette différence de comportement entre chiens et chats trouverait selon les chercheurs son origine dans la domestication, plus tardive chez les chats (9 000 ans).

Mais aussi sur le fait que les chiens ont très tôt été domestiqués et éduqués pour obéir. 

Ce que l’on demandait moins – voire pas du tout aux chats. Même s’ils étaient appréciés pour leurs talents de chasseurs de nuisibles, notamment. Mais nul besoin de les dresser pour cela ! 


Le chat : sa domestication est « incomplète »


« Le chat s’est lui-même domestiqué », explique l’étude. Une domestication qui, pour le Dr John Bradshaw, anthropozoologiste à l'Université de Bristol (Royaume-Uni), est finalement « restée incomplète chez le chat ». C’est ce que ce dernier affirmait dans une interview publiée avant l’étude japonaise. 


Le chat : un animal ''coincé'' à la face inexpressive ! 


« Une des conséquences de cela, est qu'il a une face plutôt inexpressive. (…) Le chat est plutôt ''coincé'' entre ses instincts ancestraux et sa cohabitation avec les humains », assurait encore le Dr Bradshaw…

Un point de vue qui sera certainement loin de faire l’unanimité des propriétaires de chats ! Ceux qui ont affaire à un chat plus indépendant que d’autres, y trouvent leur compte. Car c’est ce qui fait aussi parfois le charme des félins.  


Les chats ne sont pas tous aussi indépendants que ça ! 

Les chats ne sont pas tous indépendants, loin de là. C’est un peu au cas par cas. Il existe des chats très présents, voire gentiment « pots de colle » et qui sont très réceptifs aux sollicitations de leur maître. Eduquer son chat, même si cela est différent que d'éduquer son chien, est tout à fait possible. 

Quoi qu’il en soit, le chat a besoin que son maître s’occupe de lui : caresses, jeu, entretien. Tant pour son moral que pour son bien-être et sa santé. 




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf 

Éduquer son chat
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure