layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Garde et pension : de nombreuses solutions pour les maîtres

Garde et pension : de nombreuses solutions pour les maîtres

Article publié le : 22/09/2015

Il existe désormais de nombreuses solutions pour faire garder son animal, chien, chat ou NAC. Et ce pour une période plus ou moins longue. De l’échange de garde de chiens entre particuliers au… « prêt » de chats, de la pension "classique" au pet-sitter, tour d’horizon.

Ceux qui abandonnent lâchement leur animal sous prétexte d’un départ en vacances sont malheureusement très nombreux. Il existe pourtant désormais de nombreuses solutions pour faire garder son animal, chien, chat ou NAC. Et ce pour une période plus ou moins longue. De l’échange de garde de chiens au… « prêt » de chats, de la pension classique au pet-sitter, tour d’horizon.

Les Français aiment leurs animaux de compagnie, cela ne fait aucun doute. Pourtant, chaque année, le nombre de chiens, chats et NAC abandonnés, principalement au moment des départs pour les grandes vacances, explose.

Il existe désormais de nombreuses solutions pour faire garder son compagnon. A tous les prix. Et de manière sure. Ce qui permettra de partir l’esprit tranquille.

 

S’y prendre le plus tôt possible

 

L’essentiel demeure de s’y prendre suffisamment à l’avance. Pour avoir le temps de s’assurer que l’animal sera entre de bonnes mains. En visitant les lieux ou en rencontrant le futur gardien.

Mais aussi pour profiter des systèmes offrant à l’animal le maximum de confort et de bien-être. Car cela est essentiel en vue de confier son chien, chat ou NAC en garde. Et bien souvent, plus on attend la dernière minute, et plus les meilleures propositions se font rares !

 

Famille, amis, voisins : la solution « conviviale

 

Si l’animal est familier d’un voisin, d’un ami ou d’un membre de la famille acceptant de le prendre en garde, cette solution permet à l’animal de ne pas être trop dépaysé dans le cas où ses maîtres doivent le confier en leur absence.

Attention, toute personne ayant la garde d’un animal en devient le « responsable ». Mieux vaut, pour prévenir tout problème, déclarer même de manière temporaire la présence de l’animal auprès de son assureur.

Cela permettra, dans le cadre du contrat multirisque habitation du gardien, une prise en charge des dommages que pourrait causer l’animal à autrui le temps où il est confié à une tierce personne.

 

Au domicile des maîtres : tout est bien gardé !

 

Il existe des organismes qui se chargent de trouver des personnes (très souvent des personnes âgées, mais ce n’est pas systématiquement le cas), qui viennent s’installer à votre domicile. Là aussi, l’animal reste dans son cadre de vie habituel. Autre avantage : la maison ou l’appartement ne se retrouve pas vide, les plantes peuvent elles aussi être soignées…

 

Famille d’accueil, échanges entre particuliers : des offrent qui se développent

 

Toujours en cherchant sur Internet (il suffit de taper « garde de chien », garde de chat » ou « garde de NAC » sur un moteur de recherche), on trouve désormais de nombreux sites proposant de mettre en relation des particuliers. Que ce soit pour accueillir un animal (moyennant un forfait journalier, à la semaine ou au mois). Ou bien encore mettant en en place des système d’échanges de garde. Un prêté pour… un rendu.

L’avantage est que dans la grande majorité des cas, les personnes qui se proposent sont des passionnés d’animaux. La confiance s’instaure rapidement.

 

De la pension au… grand hôtel

 

Le système de la pension « classique », telle qu’était la seule solution il y a encore quelques années, n’est pas toujours le plus apprécié de nos jours.

Mais pension ne veut pas dire « chenil » et tristesse ! Certaines pensions (parfois au sein des structures d’élevages, mais aussi sous forme d’hôtels pour chiens/chats) disposent dorénavant de tout le confort nécessaire au bien-être de l’animal.

Des airs de jeux, des endroits ombragés… sont parfois disponibles. Tout comme des programmes de sorties et balades régulièrement proposés (essentiellement pour les chiens et dès lors qu’ils n’ont pas de difficulté à cohabiter avec des congénères).

 

Pet sitting : la visite à domicile

 

Le pet-sitting est principalement intéressant pour les chats, qui aiment et peuvent rester seuls. A la différence du chien. Le cat-sitter passe alors pour des visites régulières (une ou plusieurs fois par jour), s’occupe de la nourriture, de l’eau, de l’entretien de la litière. Et consacre aussi du temps à s’occuper de l’animal (caresses, jeux…).

Le recours au dog-sitter (pour le chien) est une solution qui peut être utile en journée. Lorsque très occupé, on souhaite faire appel à ses services pour des sorties et promenades, voire distribution de nourriture.

  

Prêter son chat : une drôle d’idée ?

 

Dans le domaine de la garde de chats, les solutions innovantes ne manquent pas non plus.

Les maîtres qui cherchent une solution de garde pour leur animal qui soit économique, auprès de personnes qui aiment les chats mais qui pour diverses raisons (manque de place, vie en ville, etc.) n’ont jamais franchi le pas pour en faire l’acquisition peuvent désormais confier leur chat en prêt (voir l’encadré « contacts utiles »).

 

Faire garder votre animal, ce qu’il faut retenir

  • Si votre animal de compagnie doit être confié en garde, il peut être exigé qu’il soit correctement protégé contre les parasites internes (vers) et externes (puces, tiques…), voire également vacciné contre les principales maladies, y compris la rage. Dans ce dernier cas, il ne faut pas oublier que la primo-vaccination contre la rage, qui peut désormais être effectué à partir de l’âge de 12 semaines, n’est valide qu’après une période de 21 jours. 
  • Pensez à laisser à la personne qui garde l’animal tous les papiers de ce dernier (carnet de santé ou passeport européen, déclaration d’assurance responsabilité civile et évaluation comportementale pour les chiens dits dangereux…). 
  • Les « petites » habitudes de votre animal pourront être signalées (comportement, caractère ...) Tout comme d’éventuels problèmes de santé (traitements en cours et ordonnances, coordonnées du vétérinaire traitant si la garde s’effectue non loin de votre domicile), spécificités alimentaires, etc. Les frais d’alimentation viennent généralement s’ajouter et ne sont pas compris dans le tarif de la garde.
  • Laisser le jouet préféré de votre compagnon avec son « trousseau » lorsque vous le confier à votre gardien à l’extérieur de son domicile.
  • Si votre animal est assuré, pensez à l’indiquer et à laisser quelques feuilles de soins. Certains systèmes de garde proposent désormais une assurance santé animale pour les chiens qui n’ont pas de mutuelle. Celle-ci ne couvre en revanche qu’une petite partie des éventuels frais vétérinaires en cas de problème survenus lors de la garde. Mais ce peut être un « plus ».

  

La Convention Européenne veille sur la garde des animaux par les professionnels

La Convention Européenne pour la protection des animaux de compagnie a mis en place une réglementation concernant la garde d'animaux dès lors qu’elle est effectuée à titre commercial. Cela concerne les professionnels. Ce qui n’est pas le cas lorsque l’activité est très ponctuelle ou bien effectuée bénévolement.

Pour les professionnels, l’Article 8 de la convention européenne indique notamment que toutes les personnes s'occupant et gardant des animaux, à titre commercial, doivent déclarer leur activité en faisant une demande auprès de la Direction Départementale de la Protection de la Population (DDPP, ex DSV).

Au moins une personne de la structure (lorsqu’il y a plusieurs employés) doit être titulaire d’un certificat de capacité.

Une assurance professionnelle (RC pro) doit être contractée par le responsable.

Les installations se doivent d’être décentes d’un point de vue hygiène et propreté ; le bien-être des animaux doit être respecté.

  

Quelques adresses utiles

Il est possible de trouver de nombreuses pensions et systèmes de garde sur le Net. Loin d’être une liste exhaustive des sites qui se sont spécialisés dans la mise en relation entre particuliers, pet-sitters, etc. voici quelques adresses à retenir :

- Gadicanin : garde de chien et chat, familles d’accueil, services de promenades, etc. 

- Animal Futé (échange de garde d’animaux entre particuliers)

- Bibulu et MyDogBuddy : ces deux sites ont récemment fusionné pour lancer le site de pension pour chiens : DogBuddy.com 

- Gudog (chiens) 

- animalin.com (garde chien et chat)

- Ani Seniors (garde d’animaux à domicile par des seniors)

- Prêter son chat : pretemoitonchat.com

- Roomer : une pension façon grand hôtel pour chats à Lyon

- Pour les NAC :

nac-sitter.com ; animaute.fr ; Animal Futé propose aussi des solutions pour la garde de NAC.

- animo vacances permet également la mise en relation entre aprticuliers afin d'échanger chacun leur tour la garde de leurs chiens, chats, lapin ou NAC pendant leurs vacances

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photos : 123rf

Garde et pension
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure