layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Faire de la cage un endroit agréable pour votre chien

Faire de la cage un endroit agréable pour votre chien

Article publié le : 24/09/2020

Votre chien fait des bêtises en votre absence ? Vous craigniez qu’il ne se blesse ? Pourquoi ne pas… l’enfermer dans une cage ? Attention, une cage confortablement aménagée, qui sera pour lui finalement un endroit de repos où il prendra plaisir à se réfugier tous les jours. Pas une punition ni une prison !

De nombreux éleveurs placent leurs chiens dans des cages et, très souvent, à l’intérieur même de leur habitation. Cela permet en leur absence d’éviter que les chiens ne fassent des bêtises, des dégradations, au risque parfois de se blesser.

En outre, cela évite les bagarres entre chiens qui se déclenchent parfois de manière imprévisible lorsqu’ils vivent en groupe. Cela est donc rassurant.

Chez les chiots, l’utilisation d’une cage peut être une aide à l’apprentissage de la propreté et très utile pour les premières nuits.

Ce « mode de vie » peut tout à fait être mis en place par les maîtres au quotidien. Il suffit pour ce faire d’aménager la cage afin qu’elle devienne un lieu de vie confortable.

Rien de plus simple. La cage devra être de bonne taille, le chien ne devant pas se sentir à l’étroit.

Prévoyez une couverture confortable voir un « tapis » adapté que l’on trouve dans le commerce et qui sera à la taille de votre chien. Son jouet préféré et/ou quelques friandises pourront l’inciter à venir prendre place dans cet endroit, en laissant au chien la possibilité d’entrer et de sortir à sa guise dans un premier temps. Jouez avec lui.

Placez la cage dans un endroit où le chien peut continuer à suivre la vie de son foyer ou bien davantage à l’abris. Tout cela dépend de votre chien et de ce que vous ressentez qu’il aime . Une gamelle d’eau fraîche pourra également être à disposition. Certains chiens apprécient même de prendre leur repas dans leur cage.

Une cage confortable, pas une prison

En aucun cas, une cage doit être un lieu de punition. Tel n’est pas le but. Au fur et à mesure de vos absences que vous pourrez commencer à faire par des temps de plus en plus longs, vous pourrez fermer l’accès d’entrée de la cage.

L’essentiel est de ne pas contraindre votre chien à s’y installer. L’habitude viendra de lui-même et la cage sera son refuge. Si votre chien a peur par exemple de l’orage, il ira s’y réfugier. Même si cela ne calmera pas systématiquement entièrement son angoisse, son « nid » sera pour lui un lieu de « protection ».

La cage pour chien : des applications bien utiles

Certains éleveurs couvrent la cage d’un tissu. Cela n’est pas une obligation dès lors que vous constatez que votre chien à plaisir à s’y trouver, ne « pleure » pas pour en sortir.

De toutes les façons, il n’y aucune raison d’enfermer votre chien dans sa cage si cela n’est pas nécessaire. La porte pourra rester ouverte. Cela sera son endroit à lui.

Si votre chien doit subir une intervention chirurgicale, s’il est en convalescence, la cage sera rassurante. A la fois pour lui et pour vous.

L’utilisation d’une cage de transport, dès lors qu’elle est de taille suffisante permettra d’habituer le chien en cas de déplacements en voiture.

Enfin, certains chiens, au retour de leurs maîtres ne se montrent pas très enclins à sortir de leur cage ! Il faut l’y inciter avec là encore l’aide du jeu.

En tout état de cause, un chien ne peut pas passer des journées entières dans sa cage. Il a besoin d’interaction avec les membres de son foyer, de se défouler aussi.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : Shutterstock

Caisse de transport
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure