layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Eviter les troubles digestifs du chien et du chat

Eviter les troubles digestifs du chien et du chat

Article publié le : 15/11/2018

Vomissements, diarrhée, constipation… peuvent être des troubles passagers. Les causes des problèmes digestifs chez le chien ou chez le chat sont nombreuses. Et ne doivent jamais pas être prises à la légère, notamment si les symptômes persistent. Quelle prévention mettre en place pour éviter ce type de problèmes ? Un risque accru durant les fêtes comme celles de fin d'année, entre autres. Que faire en première intention afin de calmer ces maux lorsqu’ils surviennent ? Et quand doit-on s’inquiéter réellement et consulter le vétérinaire ?

Vomissements et/ou de la diarrhée ne permettent pas de conclure systématiquement à une gastro chez les animaux de compagnie.

Si cela s’accompagne de présence de sang dans les selles ou dans les vomissements, il faut vraiment consulter sans attendre.

Vomissements, diarrhée peuvent être passagers. Et résulter de l’ingestion d’un aliment avarié : le chien a l’art de manger parfois tout ce qu’il trouve lors de ses sorties. Alors que le chat se montre bien souvent plus méfiant. Le chat peut vomir à cause de poils qu’il ingère en faisant sa toilette. Ce que l’on appelle aussi trichobézoards, et qui peuvent occasionner des troubles digestifs (occlusion intestinale, constipation, vomissements, diarrhée, voire anorexie).

Ne gâchez pas les repas de fêtes !

Diarrhée et vomissements peuvent aussi « tout bêtement » survenir après que le chien ou le chat ait trop mangé. Voire suite à un changement trop brutal de nourriture ! Autre risque : celui de l’ingestion d’un aliment toxique comme ce peut être le cas durant les fêtes de fin d'année - marrons, chocolat, saumon, restes de table divers que l'on est davantage tenté de distribuer parfois, etc. - ou ingestion de produit et plante toxique. Encore faut-il alors avoir pris l’animal sur le fait pour s’en rendre compte. Ce qui n’est pas évident. 

Cette précaution est d'ailleurs valable tout au long de l'année, pour tout type de repas, et donc pas seulement durant les fêtes ! Ne pas habituer son chien ou son chat à venir quémander à table, éviter les tentatations ("chapardages" !) et mettre hors de sa portée tout ce qui peut nuire à sa santé est à garder à l'esprit. 

 

Vomissements et diarrhée : des troubles qui ne doivent pas durer plus de 12 à 24 heures

 

Des vomissements, une diarrhée (ou bien même des mictions urinaires excessives) durant plus de 12 à 24 heures doivent inciter à consulter le vétérinaire sans attendre une éventuelle amélioration de ces troubles.

Il est impossible de dire de quoi peut souffrir un chien qui vomit ou qui a la diarrhée. Ces deux symptômes se rencontrent dans de nombreuses maladies plus ou moins graves.

L’origine peut être infectieuse, toxique, parasitaire (vers du chien, vers du chat)… Tout cela est pris en charge par l’assurance santé animale : consultation, examens complémentaires si besoin, traitements, et au pire hospitalisation, chirurgie, suivi, etc. En cas de doute, toutes les formules de SantéVet pour chiens et chats permettent de contacter SantéVet Assistance : un tout nouveau service inédit dans le domaine de l'assurance santé animale. Ce service est disponible 24h/24 et 7j/7. Donc y compris les jours fériés.

Le vétérinaire dispose de plusieurs techniques pour établir son diagnostic : radiographie, échographie, fibroscopie, prise de sang… Une réhydratation du chien ou du chat par perfusion pourra être mise en place. En effet, en cas de diarrhées ou de vomissements, le risque de déshydratation est à redouter.

Suivant la cause, en plus d’un traitement, le vétérinaire pourra vous conseiller la mise à jeun de votre chien ou de votre chat durant quelques jours, puis le recours à une alimentation hyperdigestible. L’eau sera distribuée en plusieurs fois, en petite quantité.

« On peut donner du Smecta en première intention en absence de fièvre dans le cas d’une gastro ‘’simple’’ », expliquait Caroline Wojcik, vétérinaire, Directrice du service Indemnisations de SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale, dans notre dossier consacré à la gastro chez le chien et le chat. Mais en cas de doute, notamment face à une intoxication ou un empoisonnement, toute automédication est à éviter. Sous peine d’aggraver l’état de santé de l’animal.

 

Constipation : à partir de combien de temps consulter le vétérinaire ?

 

Autre trouble qui peut être fréquent chez le chien ou chez le chat : la constipation. Là aussi, les causes sont multiples. Cela peut aller du « simple » manque d’activité physique, à une mauvaise alimentation, un manque d’eau (déshydratation) ou bien à un problème de santé. Comme une dilatation du gros intestin (plus fréquente chez le chat que chez le chien) : le mégacôlon, une obstruction intestinale, l’ingestion de boules de poils (chez le chat), d’un corps étranger...

A noter que comme chez l’humain, la prise de certains médicaments peut aussi entraîner une constipation. D’où l’importance de ne jamais traiter son compagnon sans avis et prescription vétérinaire.

Si après 36 heures la constipation persiste, il est important de ne pas attendre pour consulter le vétérinaire.

Tout problème de constipation liée à une pathologie ou à un accident (ingestion d’un corps étranger…) sera pris en charge et remboursé par l’assurance pour chien et l'assurance pour chat. Le traitement, selon la cause, sera soit médicamenteux soit chirurgical.

Il existe par ailleurs des aliments élaborés pour les animaux souffrant de constipation à répétition que votre vétérinaire pourra vous recommander et disponibles en cliniques. L’achat de ces aliments spécifiques et vendus sur prescription peut être financé grâce au forfait « Alimentation thérapeutique » contenu dans la formule Optimal pour chien et la formule Optimal pour chat.

 

Que faire en cas de constipation occasionnelle, sans autres symptômes ?

 

«  En cas de constipation occasionnelle et en l'absence de vomissements, il faut identifier la cause de la constipation », prévient d’emblée Caroline Wojcik.

Lors d'alimentation pauvre en fibres, on peut rajouter à la ration des légumes frais type courgettes/poireaux/haricots verts, « qui permettent une régularisation du transit. A cela, on peut rajouter du psyllium et/ou du son de blé, qui vont apporter un mucilage intéressant, beaucoup moins irritant pour les intestins que la paraffine (ou ses dérivés) qui sera utilisée en dernier lieu », conseille encore la vétérinaire. Pour ce dernier point il existe des pâtes de paraffine appétantes qui sont bien acceptées par nos petits compagnons avec une prise orale spontanée. « Leur usage doit cependant rester ponctuel », met en garde Caroline Wojcik. « Une prise de boisson insuffisante peut être une cause facilement gérable par l'addition d'une eau minérale à forte teneur en magnésium dans l'eau de boisson occasionnellement, sauf en cas de contre-indications type calculs urinaires. »

 

Un exercice physique régulier pour combattre la constipation

 

« Lors de l'ingestion d'os et présence d'esquilles osseuses douloureuses pour le chien, on peut faciliter la défécation par administration intra-rectale de produit de type Microlax-enfant®. »

« Enfin, il ne faut pas négliger l'inactivité favorisant la constipation, un exercice physique régulier est donc indispensable. »

Cela et valable tant pour le chien que pour le chat. Et pour les faire bouger et se dépenser, il y a mille manières !

« Lors d’échec de ces différentes thérapeutiques il est alors indispensable de consulter rapidement. » C’est une décision qui doit être prise et appliquée sans attendre conclut Caroline Wojcik.

 

Diarrhée chez le chien, constipation chez le chat : les vidéos des experts vétérinaires

A voir également, dans nos rubriques « Conseils d’expert », les explications en vidéo du Dr Juan Hernandez, vétérinaire, sur La diarrhée chez le chien ; et La constipation chez le chat.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photos : 123rf

Vomissement Constipation Diarrhée
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure