layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Dépistage Covid-19 : l’aide précieuse des vétérinaires

Dépistage Covid-19 : l’aide précieuse des vétérinaires

Article publié le : 26/10/2020

Les vétérinaires ne font pas que soigner vos chiens, chats, NAC. En cette période de pandémie due au virus Covid-19, les laboratoires vétérinaires sont une aide précieuse permettant le désengorgement de leurs homologues de biologie médicale. Cela témoigne du lien étroit qui existe entre médecine humaine et médecine animale.

La médecine vétérinaire n’a rien à envier à la médecine humaine. Les études sont longues, les spécialisations nombreuses.

Les maladies dont peuvent souffrir vous animaux de compagnie – chiens, chats, NAC – sont parfois les mêmes que celles qui touchent les humains.

En matière de diagnostic, les vétérinaires peuvent avoir besoin d’avoir recours à des analyses que rembourse l’assurance santé animale. Des analyses qui peuvent être effectuées directement sur place, à la clinique, mais aussi d’autres qui plus « poussées » sont réalisées par les laboratoires de biologie médicale humaine ou bien des laboratoires de biologie vétérinaire.

En cette période de pandémie due au virus de la Covid-19, les laboratoires vétérinaires sont une aide précieuse pour le dépistage et viennent en aide à leurs homologues de biologie médicale.

Les prélèvements sur les patients, l’enregistrement des données médicales restent du domaine du laboratoire « humain ». Ce dernier envoie à ses confrères vétérinaires les lots des échantillons qui sont à tester. A noter que l’anonymat est la règle en vigueur. Ce sont par ailleurs les médecins qui interprètent ensuite les résultats fournis.

Une autorisation accordée depuis début avril 2020

Les arrêtés préfectoraux autorisant les laboratoires vétérinaires à procéder à l’examen du SARS-CoV-2 date du 5 avril 2020. Car d’ordinaire, les laboratoires vétérinaires qui peuvent réaliser des analyses sur l’au potable, l’alimentation ou encore la pollution, ne sont pas habilités à réaliser des actes de biologie médicale. En ce qui concerne la Covid-19, les laboratoires vétérinaires agissent sous la responsabilité d’un laboratoire hospitalier ou privé avec lequel une convention a été signée.

Les laboratoires vétérinaires ont déjà un savoir-faire et un matériel communs à la médecine animale et à la médecine humaine.

Jusqu’à 3 000 tests PCR réalisés en moyenne par jour réalisés par l’Ecole vétérinaire de Lyon

En Auvergne-Rhône-Alpes, 7 laboratoires départementaux ont été autorisés à réaliser ces analyses, selon l'Agence régionale de santé (ARS). A Marcy-l'Étoile (agglomération de Lyon), VetAgro Sup, qui est l’'une des 4 Ecoles nationales vétérinaires, analyse chaque jour plus de 1 500 tests PCR. « Nous analysons 1 600 prélèvements par jour en moyenne », indique Angeli Kodjo, chef du laboratoire leptospires et analyses vétérinaires. « Pendant les périodes de très haute tension, nous allions jusqu'à 3 000. »

L’aide des vétérinaires va au-delà des « simples » dépistages

L’aide des vétérinaires dans le cadre du dépistage de la Covid-19 ne s’arrête pas là. VetAgro Sup participe par exemple au projet européen Mood réunissant 25 instituts de recherche et agences de santé publique de 12 pays. L'objectif est de parvenir à réaliser des modélisations pour comprendre et prédire l'évolution de la Covid-19.

Source : AFP

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123rf

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure