Claude Pacheteau

Croquettes du Cœur : solidarité pour maîtres défavorisés

Au cours de la période hivernale, l’aide aux personnes sans domicile ou en détresse sociale qui possèdent un animal de compagnie est un problème majeur. La première édition des Croquettes du Cœur avait permis de collecter en 2011 1,280 tonne de dons. Cette opération faisant appel à la générosité de tous est réitérée du 28 janvier au 5 février 2012. 

Du 28 Janvier au 5 Février 2012, 89 magasins se mobilisent en France pour collecter des produits d’alimentation, d’hygiène et de confort pour les chiens et chats des personnes les plus démunies.  

Le principe de cette opération baptisée les Croquettes du Cœur est simple : chaque consommateur pourra, durant ces dates, acheter des produits pour chiens et chats et les déposer dans la « niche des Croquettes du Cœur », qui sera placée à la sortie des magasins participant à l’opération ; ils seront notamment signalés par une affiche (photo). 


Période hivernale : un problème majeur


Au cours de la période hivernale, l’aide aux personnes sans domicile ou en détresse sociale qui possèdent un animal de compagnie est un problème majeur (voir également encadré). Le déficit des places dans les centres d’hébergement et la possibilité d’une séparation constituent les points essentiels de la détresse des maîtres. 

Faciliter le maintien du lien entre l’animal et son propriétaire est un gage d’équilibre affectif et social. Il est possible pour tous d’y participer.

Les enseignes Animalis, Jardiland, Jardineries Auchan et VillaVerde, ont déjà dors et déjà confirmé leur participation à ce mouvement de solidarité. Ces magasins s’engagent à promouvoir les « Croquettes du cœur », à collecter les produits et à les remettre aux associations locales. 


Pour connaître la liste des magasins participant à cette action, rendez-vous sur le site www.promojardin.com ou sur la page Facebook « Les Croquettes du Cœur ».  

 

Un constat préoccupant

Depuis quelques années, on assiste dans les centres urbains des métropoles occidentales à un nouveau phénomène d’exclusion qui ne manque pas d’interpeller l’ensemble des acteurs politiques, sociaux et médicaux de nos villes : l’errance de personnes sans abri accompagnées d’animaux. 

De plus en plus souvent, ces propriétaires marginalisés, SDF, souvent très jeunes, sont accompagnés par des groupes de chiens, dont l’encombrante présence n’est pas sans entraîner de multiples problèmes pour les collectivités. En effet, la présence du chien auprès de ces jeunes en errance influe directement sur leurs parcours. 

Auxiliaire fonctionnel ou exutoire affectif, il permet ainsi aux propriétaires de mieux (sur)vivre dans un contexte urbain difficile. Mieux, sa présence reste un vecteur social important entre les maîtres et le reste de la population. 

Pourtant la présence du chien demeure également une source d’exclusion supplémentaire pour une population déjà fragilisée. En effet, peu de structures censées venir en aide à cette jeunesse marginalisée s’avèrent préparées à accueillir des animaux en leur sein. Refusant systématiquement de se défaire, même épisodiquement, de leurs compagnons à quatre pattes, les jeunes propriétaires en arrivent donc à sacrifier leur suivi social ou médical, renforçant l’implacable logique de marginalisation dans laquelle la rue les enferme inexorablement. 

Afin de venir en aide à ces propriétaires en souffrance et rompre le cercle infernal de l’exclusion, les professionnels du monde animalier, par le biais de l’association Prom’animal, ont décidé de s’engager durablement. 

Pour ce faire, ils se sont rapprochés de deux associations parisiennes spécialisées dans le suivi social de ces publics en errance accompagnés d’animaux : Les Enfants du Canal et Aurore-Itinérances afin d’offrir des réponses adaptées à une meilleure prise en charge de l’animal, même à la rue.

Pour rappel, lors de la première édition, Les Enfants du Canal et Aurore-Itinérances ont reçu les dons en produits d’alimentation, d’hygiène et de confort destinés aux animaux des SDF. Ces associations ont réparti les fruits de cette collecte au mieux des demandes des usagers de leurs structures. 





SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Visuel : Les Croquettes du Coeur