layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

Comportement du chien : le défi de M6

Comportement du chien : le défi de M6

Article publié le : 22/09/2015

M6 lance Happy Dog, élission dans laquelle un vétérinaire comportementaliste propose de changer les chiens d’environnement afin de changer leurs habitudes et comportements, et venir en aide aux maîtres.


M6 lance le 14 juin son émission Happy Dog dans laquelle un vétérinaire comportementaliste propose de changer les chiens d’environnement afin de changer leurs habitudes et comportements, et venir ainsi en aide aux maîtres rencontrant des problèmes avec leurs compagnons. 

Les concours de cuisine et de pâtisseries, l’élection du plus beau village de France la vente de maison, la décoration… ne sont plus les seuls sujets auxquels s’intéressent désormais les programmateurs de chaînes TV. 

La chaîne M6 lance le 14 juin à 17h20 sa nouvelle émission baptisée Happy Dog, en partenariat avec le magazine 30 Millions d’Amis

 

La faute au comportement des maîtres

 

Le concept part du principe que certains chiens – à cause de l’éducation prodiguée par leurs maîtres aveuglés par l’affection qu’ils leur portent – développent des comportements excessifs. Ce que l’on appelle le plus souvent « troubles du comportement ». 

Incapables de gérer la situation et de changer la relation  dans laquelle  les maîtres sont enfermés, leur souhait le plus cher est de réconcilier avec leurs meilleurs amis à tout prix.

C’est Thierry Bédossa, vétérinaire comportementaliste, qui a été choisi pour animer cette émission. Il proposera donc sa méthode qu’il expérimente depuis plus de 20 ans : changer les chiens d’environnement pour transformer radicalement leurs habitudes et leurs comportements.

 

Améliorer le quotidien du chien pour combattre l’anxiété



Sa mission : améliorer le quotidien du chien pour qu’ils deviennent moins anxieux.

Deux familles sont retenues pour chaque émission ; elles vont se confier mutuellement leur chien respectif pendant une semaine. Les maîtres vont devoir eux aussi changer leurs mauvaises habitudes...

Epaulé d’Aude Caillat, éducatrice spécialisée, le vétérinaire va donc devoir relever le défi en prodiguant aux familles ses conseils pour changer le comportement du chien dont elles ont la garde.

 

Au bout d’une semaine, les deux chiens retrouveront leurs maîtres.

 

 

Thierry Bédossa : « Il était temps qu’une chaîne s’intéresse à la question du comportement des chiens ! »

Thierry Bédossa, docteur vétérinaire notamment spécialisé dans le comportement, milite contre la souffrance animale. Il dirige le refuge AVA (Aide aux Vieux Animaux) qui accueille notamment des chiens considérés comme difficiles et asociaux.

Pourquoi avez-vous accepté de participer à l’émission ?

Les Français ont toujours adoré les chiens et en ont toujours possédé. Seulement, notre société a beaucoup changé. Nous les considérons aujourd’hui comme de véritables personnes et, en même temps, nous ne les connaissons et nous les comprenons plus, car nous ne sommes plus un peuple de paysans ou de chasseurs. 

Il était plus que temps qu’une grande chaîne généraliste comme M6 s’intéresse à la question du comportement des chiens, car près d’un foyer sur trois vit en compagnon d’un ou plusieurs chiens.

 

Comment bien éduquer son chien ? Y a-t-il une seule et bonne méthode ?

Il faut tout d’abord être informé sur ses besoins et comprendre ensuite qu’on accueille chez soi un individu qui est unique, avec sa personnalité propre. C’est donc avant tout à nous de savoir nous adapter à cet être sensible et intelligent. 

Les chiens sont nos meilleurs amis, fidèles, qui aiment ce que nous aimons : se balader, voir des amis, jouer, se reposer sur des surfaces confortables, faire des câlins.  

La bonne éducation d’un toutou est donc bien de comprendre ses besoins, les satisfaire, lui offrir l’environnement favorable et bien communiquer avec lui pour lui conférer les bons apprentissages.

 

Comment vous est venue l’idée du changement d’environnement pour corriger le comportement du chien ?

C’est une méthode dérivée de l’éthologie appliquée. Depuis plusieurs dizaines d’années, on s’attache par exemple à diminuer la souffrance des animaux d’élevage et des animaux sauvages captifs dans les zoos. 

Pour cela, on aménage et enrichit leur environnement quotidien dans l’objectif de mieux satisfaire leurs besoins et de leur permettre d’exprimer les comportements normaux de leur espèce. 

Les « méthodes positives et amicales » qui nous viennent de chez nos amis anglo-saxons et dont je suis adepte depuis plus de 20 ans sont même aujourd’hui plébiscitées par le milieu des scientifiques et des chercheurs en éthologie.

 

Comment appliquez-vous le succès de cette méthode ?

Avec les animaux de compagnie, nous prêtons la plus grande attention aux états mentaux, aux humeurs, aux émotions et à la personnalité, à chaque fois unique, de chacun des chiens que nous éduquons. 

Fournir l’environnement le plus favorable possible n’est cependant pas suffisant. Il faut aussi que la relation qui lie le chien à ses propriétaires soit la plus harmonieuse possible. C’est pourquoi le rôle du coach et si fondamental pour améliorer la relation entre l’homme et son animal. Si le chien se sent mieux, il se comporte mieux.

 

Cette méthode est-elle efficace sur le long terme ? Les mauvaises habitudes ne reviennent-elle pas au galop dès que le chien retrouve son quotidien de vie ?

Cette méthode marche toujours sur le long terme si l’intégrité du chien est respectée et qu’on lui apporte une bonne qualité de vie. C’est la force exceptionnelle des méthodes positives et amicales. Comprendre notre chien, ses besoins, ses états et ses humeurs pour communiquer avec lui de manière optimale. 

Le chien est le plus ancien et le plus proche des animaux domestiques. Il est en quelque sorte programmé dès sa naissance pour nous faire confiance, nous suivre et nous obéir. À nous de ne pas faire d’erreurs, de lui offrir un environnement favorable dans son quotidien, de le comprendre et de bien communiquait avec lui. Les mauvais comportements persistants récidivent lorsque ces conditions ne sont pas réunies sur le long terme. 

Cela fait bientôt 30 ans que j’ai commencé ce métier et 20 ans que j’ai débuté mon exercice dans le comportement, je n’ai rencontré qu’une infime minorité de problèmes impossibles à résoudre. Les échecs viennent le plus souvent, hélas, de notre incapacité à apporter à notre bête chérie cet « équilibre de vie » dont elle aura toujours besoin sur le long terme !

 

Quelles difficultés sont les plus fréquentes ? Et quels conseils donnez-vous le plus souvent ? 

Les mauvais comportements les plus fréquents sont presque toujours liés au mal-être du chien, à une mauvaise compréhension et communication entre lui et ses maîtres. Il est vrai aussi que les bonnes habitudes doivent être acquises dès les premiers mois de vie.

Les problèmes les plus fréquents sont les chiens capricieux et actifs qui obéissent mal, font des bêtises et détruisent, ou ceux qui n’ont pas acquis les bonnes habitudes de propreté, font trop de bruit, fuguent ou agressent…

Chaque chien est un individu unique avec une personnalité et des besoins qui lui sont propres. Néanmoins, le premier conseil que je donne est toujours le même : bien réfléchir avant l’acquisition et se poser cette question fondamentale : ai-je le temps de bien m’occuper d’un chien et de lui offrir au quotidien ce dont il a besoin pour se sentir bien ? 

 

Berger allemand contre boxer : le premier échange de Happy Dog

Dans la première émission Happy Dog, Ice et Elium vont changer d’environnement pendant une semaine.

Ice est un berger allemand de sexe femelle. Énergique, joueuse et affectueuse, elle adore courir et se dépenser en extérieur… Et surtout dans son jardin ! 

Ses défauts : Ice a tellement pris possession du jardin que tout ce qui traîne se transforme en jouet : selles de vélo, tuyau d’arrosage, plantations, gazon, etc. L’objectif pour la famille : apprendre à Ice la discipline. Pouvoir jouer calmement avec elle dans le jardin et la sortir en laisse tranquillement dans la rue sans être tiré par elle.

En face d’elle, Elium un boxer mâle qui est très attaché à ses maîtres. Ce chien soulèverait des montagnes pour leur faire plaisir ! Enjoué, dynamique et très vif, Elium et d’une fidélité sans faille. 

Ses défauts : hyperactif, arrogant, infatigable et destructeur,  il n’a peur de rien et a toujours besoin d’être en activité. Son caractère exubérant l’amène parfois à être brusque sans le vouloir. L’objectif pour la famille sera donc de faire preuve d’autorité sur Elium en prodiguant une éducation ferme et calmer sa ferveur au quotidien.

 

Quelques conseils pratiques du vétérinaire

Chaque conseil, chaque recommandation doit être adaptée les personnalités aux besoins particuliers de votre chien, explique le Dr Thierry Bédossa. Néanmoins, pour lui, il est essentiel de suivre ces points…

- Préoccupez-vous toujours en premier de la qualité de vie que vous êtes capables de lui offrir.

- Attachez-vous ensuite à bien comprendre ses états, qui sont toujours fluctuants dans le temps et en fonction de son environnement, comme nous…

- Échangez donc en permanence avec votre chien.

- Considérez-le toujours et en toutes circonstances comme un être sensible et intelligent qui passe toute sa vie et chacun de ses instants à ressentir et apprendre.

- Comprenez que chaque chien inspire finalement à la même chose que nous : vivre dans des conditions confortables, bien manger et éprouver chaque jour du plaisir.

- Sachez que les trois seuls accessoires indispensables sont un collier ou harnais, une laisse et un lieu de couchage confortable et rassurant pour lui.

 

Chiens à la télé : la guerre des chaînes

Alors que M6 lance son Happy Dog, TF1 s’apprêterait elle aussi à proposer une émission autour du thème du chien : Mon chien est le meilleur

Les candidats devront noter leur compagnon à la manière du Dîner presque parfait ou de Bienvenue chez nous.

Pour mémoire, Karine Molinié (photo), éducatrice canine et animatrice de l’émission Au secours, mon chien fait la loi sur M6 – dans laquelle elle aidait les maîtres en difficulté avec leurs chiens - a été retrouvé morte en 2013 à Grimaud, dans le Var. 

Celle que l’on surnommait alors la « Super Nanny des chiens » se serait suicidée.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien,  chat et NAC

 

Photos : M6

Éducation chiot Trouble du comportement People
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure