layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Coincé dans une canalisation : faut-il sauver Billy ?

Coincé dans une canalisation : faut-il sauver Billy ?

Article publié le : 10/04/2019

La préfecture de Côte-d'Or a souhaité apporter des précisions « devant l'afflux de réactions excessives et mal informées » suite à la décision prise de ne pas poursuivre les opérations de sauvetage de Billy. Ce petit chien est coincé sous le canal de Bourgogne à Saint-Usage. Contre toute attente, et au bout de 6 jours, le petit chien a pu être récupéré par son maître, à sa plus grande joie  ! Conduiit aussitôt chez un vétérinaire, il ressort sain et sauf de cette mésaventure. 

Un petit chien de type fox-terrier nommé Billy et âgé de 13 ans est coincé dans une buse passant sous le canal de Bourgogne, le long d’un chemin de halage. Cela se déroule  à Saint-Usage, une commune située dans le canton de Brazey-en-Plaine du département de la Côte-d'Or (région Bourgogne-Franche-Comté). 

Les recherches sont interrompues

Les lieux sont peu accessibles. Mais surtout ils sont dangereux pour les équipes. Aussi, les secours ont dû interrompre les recherches.

De nombreux internautes s'en sont émus sur les réseaux sociaux ; parmi eux l’association Alert’Animaux 21 ou encore Julien Courbet, animateur, et  aussi Rémi Gaillard (association Anymal), humoriste montpelliérain, qui  a interpellé le Préfet de Côte-d'Or : « Billy, piégé sous un canal depuis 5 jours, n'arrête pas d'aboyer. »

Le préfet de Bourgogne-France-Comté, préfet de la Côte-d'Or, a souhaité apporter pour sa part quelques précisions alors que 3 plongeurs du service départemental des secours sont déjà  intervenus dans le boyau pour tenter d’atteindre Billy. « L’un d’entre eux s’est retrouvé bloqué et a dû recourir à l’aide de ses collègues pour s’en extraire », précise le préfet.

Sort de Billy : les précisions du préfet

Dans un communiqué et suite au sort de Billy, il tient à souligner que :

- « le préfet n'interdit en aucune façon une démarche volontaire des spéléologues qui seraient prêts à encourir le risque de s'aventurer dans un tunnel instable situé sous une importante voie d'eau, mais déconseille fortement une telle opération » ;

- « en effet, au regard de l'avis technique de l'ensemble des experts sollicités (voies navigables de France, SDIS21), qui insistent sur le risque de mise en danger de la vie des sauveteurs compte tenu de l'état structurel de l'ouvrage et de son instabilité, le préfet a décidé de ne pas procéder à la réquisition des spéléologues, ce qui aurait conduit à engager la responsabilité de l'Etat en cas de sur-accident. » ;

- «Aussi, c'est en responsabilité, et après avis de la cellule sauvetage-déblaiement et du groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (GRIMP) que le préfet a fait le choix de ne pas continuer à risquer la vie des sauveteurs en poursuivant cette opération…(...) Si nécessaire, l'Etat tient à disposition des pompes pour continuer à évacuer l'eau du boyau. »

Après 6 jours coincé , le chien Billy est enfin sauvé !

Contre toute attente et malgré ce qui opposait les défenseurs de la cause animale et la préfecture de Côte-d’Or, le petit chien Billy a pu être sauvé au bout de 6 jours.

C’était en fait l’opération de la dernière chance. Le tunnel, creusé a priori par des ragondins, avait piégé le petit chien coincé dans une galerie.

Des spéléologues volontaires ont donc creusé la glaise. Le but était de pouvoir atteindre Billy.

« On a demandé des pompes pour vider l’eau », relate Jean-Marc Chaput, conseiller technique du comité départemental de spéléologie à l’AFP. « On est descendu et on a remarqué une galerie de ragondins où l’on ne pouvait pas progresser. Mais on était sûr que le chien était là. »

Les pompiers sont intervenus afin de pomper l’eau dans les tunnels. Le but était de faire baisser le niveau d’eau du canal. Les employés des Voies navigables de France (VNF) et qui sont chargés de l’entretien des canaux, ont entrepris de diminuer le débit d’eau.

Un trou, en surface, a été repéré. Billy a pu en être extrait grâce à un élargissement.

Le petit chien a retrouvé son propriétaire, à sa grande joie ! « Je suis si content, c'est incroyable ». Celui-ci là aussitôt pris dans ses bras. Conduit chez un vétérinaire, le chien ne souffre que de quelques plaies et d’une légère déshydratation.Mais ses jours ne sont pas en danger. 

Les associations de défense des animaux présentes sur place remercient tous les bénévoles pour leur aide et leur soutien.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : capture Facebook

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure