layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention des chiens

Appâts anti-fourmis : quels dangers pour le chien et le chat ?

Appâts anti-fourmis : quels dangers pour le chien et le chat ?

Article publié le : 22/02/2022

On y a recours aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Dans les maisons et les appartements. Quels sont les dangers des appâts anti fourmis pour les chiens et chats ? Comment les utiliser en toute sécurité ? Et peut-on se débarrasser des fourmis naturellement ? Les réponses pour protéger vos compagnons.

Quand utiliser des appâts anti-fourmis ?

Les fourmis ne présentent pas en elles-mêmes un danger pour les chiens et chats, contrairement aux appâts que l’on utilise pour s’en débarrasser.

C’est au printemps et jusqu’en été qu’elles peuvent envahir la maison ou bien sortir de leur nid à l'extérieur. On les voit s’agiter en file indienne le long des murs, au sol, sur les rebords de fenêtres...

Des fourmis ailées (fourmis volantes) peuvent sortir par des fissures dans les murs ou des plafonds avant de chercher à s’envoler par les fenêtres. Ce ne sont pas les plus nombreuses ni les plus envahissantes.

On peut apercevoir le va-et-vient des fourmis souvent toujours aux mêmes heures et les fourmis peuvent être plus actives la nuit.

Repérer un nid de fourmis dans la maison n’est pas toujours évident. Et encore moins de s’en débarrasser.

Certaines fourmis sont à la recherche de chaleur, d’autres d’alimentation placée dans les placards, d’où leur présence dans différentes pièces de la maison.

Pourquoi les appâts anti-fourmis peuvent-ils être dangereux pour le chien et le chat ?

Les appâts utilisés contre les fourmis sont de différentes présentations. Il en existe sous forme de. :

- Poudre généralement utilisée à l’extérieur,

 - Gel que l’on applique sur le lieu de passage des fourmis,

- Boîtes en plastique munies de trous.

Suivant leur présentation, ces produits peuvent être à base de substances toxiques comme entre autres la perméthrine, le fipronil…

C’est de la présentation dont va dépendre le danger d’intoxication due aux appâts anti-fourmis.

Utilisé en gel, le chien ou le chat peut être tenté de lécher là où l’anti-fourmis a été déposé. Le goût sucré de certains appâts anti-fourmis est appètent et attire donc tout naturellement les animaux.

La poudre peut se déposer sur le poil du chat qui va s’y frotter et l’ingestion peut survenir lorsque l’animal se lèche.

Le chat est très sensible à l’une des composantes contenue dans les poudres servant à la fabrication des appâts anti-fourmis : celles base de Pyréthrinoïdes.

Pour ce qui est des boîtes, leur forme voire leur couleur peuvent ressembler à un jouet pour le chien qui va alors la mordiller, déchiqueter et s’intoxiquer avec la substance contenue à l’intérieur,.

Le risque d’intoxication n’est pas nul, même si dans les boîtes d’appâts anti-fourmis la concentration d’insecticide est généralement faible, ce qui le minimise.

Chez les chiens de petite taille, les chiots et les chats, le risque d’intoxication est plus élevé.

Le chat se montre plus méfiant que le chien. Le CAPAE-Ouest (Centre Antipoison animal) enregistre plusieurs dizaines d’appels à ce sujet et les chiens sont en cause dans plus de 90 % des cas.

Certains chiens sont sensibles à des substances contenus dans des antiparasitaires servant à lutter contre les puces et les tiques. Ils le sont aussi à certaines substances pouvant être contenue dans les appâts anti-fourmis. Il s’agit notamment du :

Berger Australien,

 - Colley,

Border Collie,

Shetland

Appâts anti-fourmis : quels sont les symptômes d’une intoxication ?

Les symptômes varient suivant qu’ils résultent d’une ingestion ou d’un contact cutané. Les symptômes observés ne sont pas spécifiques à une intoxication, d’autant que l’on ne prend pas toujours le chien ou le chat sur le fait. En cas d’intoxication à l’appât anti-fourmis chez le chien ou le chat, on peut remarquer :

- une irritation locale,

- de la salivation,

- des vomissements…

Appâts anti-fourmis : que faire en cas d’intoxication chez votre chien et chat ?

En cas de troubles, la consultation vétérinaire s’impose le plus rapidement possible.

Prévenez la clinique de votre arrivée. Ne faites pas vomir ni boire le chien ou le chat.

L’idéal est de pouvoir amener l’emballage du produit incriminé. La substance varie d’une marque à l’autre et est mentionnée sur l’emballage ainsi que sa concentration. Cela aidera le vétérinaire dans son diagnostic.

Toutes les formes d’intoxication sont pris en charge et remboursées par l’assurance pour chien : consultation, examens si nécessaire, traitements, voire hospitalisation et suivi.

Comment vous débarrasser des fourmis sans danger pour votre chien ou chat ? 

Si vous utilisez des appâts vendus dans le commerce, faites en sorte de toujours les placer dans des endroits inaccessibles aux chiens et aux chats.

Si vous repérez la présence de fourmis entrant et sortant par un trou ou une fissure, il est possible de les boucher en utilisant du silicone

Quels répulsifs naturels contre les fourmis ?

De manière naturelle, vous pouvez placez sur l’endroit de passage des fourmis des répulsifs naturels, mais sans garantie de bons résultats de l’aveu même de certains propriétaire les ayant testés. Les fourmis n’aiment pas en tous cas les odeurs fortes qui peuvent ainsi les faire fuir. Au rang des répulsifs naturels contre les fourmis, il y a :

- Les tranches de citron,

- Le vinaigre blanc,

- Les tranches de concombre,

- La menthe séchée,

- La cannelle en poudre,

- Le basilic,

- Lavande,

- L’ail ,

- Le poivre de Cayenne,

- Le marc de café…

300 produits biocides (gel contre les blattes, appâts contre les fourmis, stickers contre les mouches, pulvérisation contre les termites...) en sont pas concernés par l’interdiction des néonicotinoïdes qui est entré en vigueur le 1er septembre 2018. Il faut donc pour préserver la santé des chiens et chats et prévenir le risque d’intoxication être très prudent en utilisant ce genre de produit.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123RF

Chien malade Empoisonnement Intoxication

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure