layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Chiot de 5 mois : conseils alimentation & dentition

Chiot de 5 mois : conseils alimentation & dentition

Article publié le : 20/10/2021

À 5 mois, votre chiot est encore en pleine croissance. Grâce à la courbe de poids et avec les conseils de votre vétérinaire, vous avez pu vous assurer que votre compagnon se portait bien et que son score corporel se situait bien dans la fourchette idéale. 

Ce n’est que le début, car les choses vont évoluer en fonction de la race à laquelle appartient votre chien ou à son type. Quant à la consultation pubertaire, elle permettra de vérifier la dentition de votre compagnon et de vous sensibiliser à la nécessité d’une bonne hygiène bucco-dentaire. 

Les conseils du Dr vétérinaire Ludovic Freyburger. 

Un dogue allemand ne grandit pas comme un chihuahua ! Au fur et à mesure, les rations journalières doivent être adaptées afin d’éviter tout déséquilibre nutritionnel. En période de croissance, cela pourrait être à l’origine de problèmes articulaires, entre autres.

L’expertise de votre vétérinaire sera une aide précieuse afin de vous aider à trouver l’aliment répondant le mieux aux besoins nutritionnels de votre chien et à votre mode de vie. 

Tout ce que vous avez entamé en matière de prévention doit être poursuivi. Avec l’âge, les protocoles mis en place vont évoluer et d’autres questions viendront se poser auxquelles votre vétérinaire et son équipe vous répondront. Ce sont vos meilleurs interlocuteurs ; garants de la santé et du bien-être de votre compagnon, qui prend de plus en plus sa place au sein de votre foyer… et de votre cœur ! 

Alimentation : la croissance de votre chien atteint son pic

Vous l'aurez compris : un petit chien, un chien de taille moyenne, un grand chien voire un “géant” n’auront pas la même croissance. Plusieurs phases composent la croissance d’un animal et ces phases sont fonction de la taille qu’il devra avoir à l’âge adulte.

Il faut garder à l’esprit que les chiens de petite taille ont une croissance plus rapide. Il est donc normal que l’alimentation de votre chien soit « calquée » sur ses besoins. 

Des besoins nutritionnels en fonction de l’âge de la puberté

A la puberté, l’équivalent de l’adolescence chez un humain, votre chiot va atteindre ce qui est appelé le « pic de croissance ». La puberté est courte chez les petits chiens et plus tardive chez les chiens de race (ou de type) géante. On peut situer l’âge de puberté entre 6 et 8 mois pour les petits chiens, et entre 12 et 18 mois pour les grands chiens.

La puberté est le moment de la croissance où l’animal grandit le plus vite. Ses besoins nutritionnels sont donc les plus exigeants (en termes d’énergie et de matières premières).

C’est également à partir de ce moment que la croissance va ralentir. Sa prise alimentaire va aussi stagner puis diminuer légèrement ; ses besoins énergétiques vont effectivement diminuer d’environ 10 %. 

Quelle que soit la race, le poids de l’animal au pic de croissance est 2/3 du poids adulte (66 %). Cela permet :

- d’évaluer la croissance pour une race donnée,

- de déterminer ou confirmer le poids adulte pour un chien dont on connaît le format, et dont l’état corporel et la croissance sont bons au moment du pic de croissance.

Peser régulièrement son chien s’avère important. Lorsque cela n’est pas possible ou facile, vous pouvez le faire dans votre clinique. Une balance est désormais pratiquement toujours à votre disposition près de la salle d’attente. 

L’équipe vétérinaire qui vous accueillera lors d’un rendez-vous, vous proposera de peser votre chien afin de noter son poids avant la consultation. Lui-même dispose parfois dans son cabinet d’une balance. Celle-ci est même désormais intégrée à la table de consultation ! 

Une alimentation qui s’adapte à votre chien

L’alimentation de votre chien est amenée à changer, tant en qualité qu’en quantité. Une alimentation dite « Premium » et le respect des rations journalières, vous garantira d’apporter à votre chien tous les nutriments dont il a besoin pour bien grandir. Sans avoir besoin d’avoir recours à des compléments alimentaires, sauf nécessité et sur recommandation de votre vétérinaire.

Une alimentation mal équilibrée risque d’être à l’origine d’affections. Bien nourrir votre chien, c’est lui permettre de bien grandir.

Vers les 6 mois de votre animal, votre vétérinaire fixera une consultation dite « pubertaire ». Lors de cette consultation, il  faudra réévaluer l’alimentation de votre chien pour une bonne gestion de sa croissance. Cela permettra d’adapter correctement les volumes alimentaires et les apports énergétiques. Le chien ayant grandi, il sera possible de diminuer le nombre de repas jusqu’à 2 par jour au minimum.

Un aliment pour jeune adulte ou animal stérilisé (si tel est le cas) pourra alors être préconisé. Il faudra alors veiller à effectuer la transition alimentaire avant la stérilisation. Cela permettra d’éviter la prise de poids pouvant avoir lieu dès le premier jour après l’opération.

L’alimentation de votre chien peut également être fonction de son activité, s’il se dépense ou bien s’il est sédentaire. Mais aussi son état de santé ; car bien que jeune et régulièrement suivi, votre compagnon peut souffrir d’une pathologie.

Dentition du chien : à la puberté, votre chien a toutes ses dents

Pourquoi est-il important de brosser les dents de votre chien ?

La puberté est la période de sa vie où votre chien a toutes ses dents. Lors de la consultation pubertaire, votre vétérinaire vérifiera que votre chien a bien toutes ses dents. 

Pourquoi ? Parce que par exemple, chez certains chiens comme ceux de petites races, les dents de lait qui auraient dû être tombées sont encore présentes. Elles gênent ainsi la pousse de la dentition définitive. Pour tout savoir : votre chien possède 28 dents de lait et 42 dents qui seront définitives (incisives, canines, prémolaires et molaires).

Cette visite sera l’occasion idéale de parler des dents de votre chien et de leur entretien. Car il faut y penser afin d’éviter la formation de la plaque dentaire. Le tartre est l’ennemi n° 1 de la bouche de votre chien. 85 % des chiens âgés de plus de trois ans présentent du tartre dentaire, principalement les petites races, qui y sont les plus prédisposées.

Le tartre est responsable de nombreux maux : 

    • mauvaise haleine (halitose),
    • prolifération bactérienne responsable d’inflammation des gencives (gingivites),
    • abcès dentaire pouvant entraîner une septicémie,
    • maladie parodontale,
    • déchaussement des dents…

De plus, un problème aux dents peut avoir une répercussion sur d’autres organes comme le cœur ou bien le foie. L’entretien des dents de votre chien est donc essentiel dans le domaine de la prévention pour votre animal. 

Une équipe à votre service pour vous conseiller sur le brossage des dents de votre chien

Votre vétérinaire et son équipe formée par les ASV (auxiliaires spécialisés vétérinaires) pourront vous montrer comment brosser les dents de votre chien. Plus tôt vous habituerez votre compagnon au brossage de dents, plus la tâche sera facile pour vous. 

Autant le dire : tous les chiens ne se montrent pas très coopératifs pour ce type d’attention ! Mais il a été démontré que le brossage des dents du chien réduit de près de 50 % la plaque dentaire. 

Vous pourrez également trouver chez votre vétérinaire des friandises, lamelles dentaires où encore bâtonnets à mâcher spécialement élaborés pour lutter contre la plaque dentaire.

Outre un entretien préventif régulier permettant d’éviter certaines maladies et problèmes, le brossage des dents peut repousser à plus tard l’inévitable détartrage dans la vie d’un chien. 

Le détartrage se pratique sous anesthésie. Il peut être parfois proposé lors d'une autre intervention, le vétérinaire profitant que le chien soit endormi. C’est le cas lorsqu’il faut arracher une dent à votre chien. 

Dr. Ludovic Freyburger

Enseignant et consultant en médecine préventive à VetAgro Sup (école vétérinaire de Lyon). Président du groupe d'études en médecine préventive de l'AFVAC (Association de Formation des Vétérinaires pour Animaux de Compagnie). Directeur de la formation vétérinaire à la Compagnie des Animaux/SantéVet.

À lire également 

Prévention: dès 5 mois rien n’est acquis pour votre chien

Socialisation du chiot : attention aux troubles du comportement

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : Shutterstock / 123RF

Croquettes Obésité

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure