layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Air France n’accepte plus les chiens de soutien émotionnel

Air France n’accepte plus les chiens de soutien émotionnel

Article publié le : 02/03/2020

Air France a été assigné en justice par la maîtresse d’un chien que la compagnie aérienne a refusé d’embarquer. L’animal a été prescrit par un psychiatre afin de calmer les angoisses de sa maîtresse. Jusqu’à présent, cet animal de compagnje voyageant au titre de « chien de support émotionnel » n’avait jamais rencontré de problème. Mais Air France a changé sa réglementation et ne les accepte plus, en dehors des trajets vers les États-Unis.

Nouchka est une petite chienne de race cocker appartenant à l’ancienne avocate Caroline Daigueperse, ancienne présidente de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). Elle lui a été prescrite par un psychiatre afin de gérer et combattre ses angoisses après le décès de sa mère.

Jusqu’à présent, le chien n’avait jamais rencontré de difficulté pour voyager en cabine au titre de « chien de support émotionnel ». Nouchka se couchait sous les jambes de sa maîtresse, allongée sur un plaid.

Mais le chien ne pourra pas embarquer lors du vol prévu en avril dans le cadre d’un voyage de groupe en Israël que sa maîtresse organise. La compagnie aérienne française Air France a modifié son règlement et ne les accepte plus à bord depuis 2018 – tout comme la compagnie israélienne El Al -, en dehors des trajets vers les États-Unis.

Auparavant, les animaux de soutien émotionnel étaient acceptés dès lors que leurs propriétaires fournissaient un certificat médical et un certificat vétérinaire. Air France n’acceptant en cabine que les chiens dont le poids n’excèdent pas 8 kg au plus exclu donc Nouchka qui en accuse pratiquement une dizaine.

« Une double discrimination , selon l’avocat de la maîtresse du chien

La maîtresse de Nouchka a donc décidé d’assigner en justice Air France pour discrimination.

« Air France ne justifie sa décision par aucun motif de sécurité ou de salubrité des vols. Il y a une double discrimination », explique l’avocate de la plaignante au quotidien Sud-Ouest. « Selon leur destination et selon leur pathologie, les passagers ne sont pas logés à la même enseigne », poursuit-elle. Tout en précisant que la compagnie française accepte en cabine des chiens de poids bien plus élevé que celui de Nouchka, « trois ou quatre fois supérieur à celui d’un cocker ». C’est effectivement le cas concernant les chiens guides d’aveugles et les chiens d’assistance.

Un changement de règlement pour cause de morsures

Air France a pour sa part justifié le changement et le durcissement de ses règles de transport des chiens à bord de ses vols à la suite de morsures dont auraient été victimes des passagers et des membres d’équipage. Cela ne concerne pas les vols vers les États-Unis « pour lesquels une réglementation américaine spécifique est applicable ».

En effet, depuis de nombreuses années, aux États-Unis, les transporteurs aériens autorisent à des animaux de monter à bord de leurs avions au titre du soutien affectif. Et pas que des chiens. On pouvait y voir des animaux bien… surprenant parmi lesquels des canards, dindons ou encore poneys nains !

Verdict de cette affaire le 16 mars 2020, date à laquelle doit se tenir l’audience en justice.

 

Transport des animaux sur Air France : ce qu’il faut retenir

Selon le règlement de la compagnie aérienne française, peuvent être transportés :

  • En cabine, sous réserve d'un accord du service client, un chien ou un chat dont le poids n'excède pas 8 kg (sac inclus).
  • L’animal doit être âgé d'au moins 10 semaines et avoir ses vaccins à jour. Pour les vols en France métropolitaine (y compris la Corse), et entre la France métropolitaine et la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion, l'âge requis est de 8 semaines. Pour les vols entre la France métropolitaine et la Guyane, l’animal doit être âgé de 15 semaines.
  • Air France n'accepte pas les animaux de compagnie en cabine Business sur les vols intercontinentaux. Pour sa propre sécurité, le chien ou le chat doit voyager en soute.
  • Les animaux à nez retroussé ne sont pas autorisés en soute.
  • En cas de stress, les animaux à nez retroussé, tels que les chiens carlins, bouledogues, boxers, pékinois, shih tzu ou encore chats persans, peuvent souffrir de difficultés respiratoires. Aussi, avant tout voyage en avion, Air France recommande de demander l'avis de votre vétérinaire.

 

A lire également : Plus de chiens à face aplatie sur les vols Air France. 

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123rf

Caisse de transport Sac de transport Transport

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure