Claude Pacheteau

Accessoires canins : nouveau pari gagné pour Maureen Louys

Si au jeu des « 7 familles » vous demandez dans la famille Louys la fille, il vous faudra préciser son prénom ! Qui de Barbara ou de Maureen ? Car ces deux sœurs sont toutes deux animatrices TV. Maureen, que les Belges connaissent bien et dont ils ont notamment apprécié le talent au petit écran lors de la présentation The Voice, s’est lancée un nouveau défi. Celui-ci lui tenait à cœur depuis longtemps : créer sa propre ligne d’accessoires pour chiens. Un pari réussi pour cette touche-à-tout qui déborde d’énergie. Et qui est une amoureuse inconditionnelle de ses 2 compagnons à 4 pattes qui l’accompagnent au quotidien. Rencontre…  

Si au jeu des « 7 familles » vous demandez dans la famille Louys la fille, il vous faudra préciser son prénom ! Qui de Barbara ou de Maureen ? Car ces deux sœurs sont toutes deux animatrices TV. Maureen, que les Belges connaissent bien et dont ils ont notamment apprécié le talent au petit écran lors de la présentation The Voice, s’est lancée un nouveau défi. Celui-ci lui tenait à cœur depuis longtemps : créer sa propre ligne d’accessoires pour chiens. Un pari réussi pour cette touche-à-tout qui déborde d’énergie. Et qui est une amoureuse inconditionnelle de ses 2 compagnons à 4 pattes qui l’accompagnent au quotidien. Rencontre…

SantéVet : Comment est né le projet de lancer votre propre ligne d'accessoires pour chiens ?

Maureen Louys : J'ai toujours eu des chiens et ce, depuis toute petite… Pour mes 30 ans, je voulais avoir mon propre chien et j’ai reçu Juliette, un teckel à poil sanglier. J’ai essayé de trouver dans le commerce des accessoires sympas, mais cela n’était pas toujours évident.

J’avais en tête de trouver un collier imprimé écossais avec un nœud papillon… Collier que je n’ai jamais trouvé sur le marché. Du coup, j’ai décidé de le faire moi-même. Et puis l’idée d’en faire pour les autres est née !

 

SantéVet : En quoi vos créations d’accessoires pour chiens se démarquent-t-elle ?

Maureen Louys : Ma collection Who’s That Dog, c’est une collection 100% belge, faite à la main… mes mains en l’occurrence !

C’est une collection originale, je cherche des tissus aux imprimés sympas, je développe des modèles de nœuds papillons. J’essaie vraiment de proposer un produit différent de ce que l’on trouve sur le marché, un petit look qui met en valeur nos amis poilus !

  

« Ma chienne Juliette est à la base de mon projet. »

 

SantéVet : Juliette est-elle "intervenue" d'une manière ou d'une autre dans cette idée ?

Maureen Louys : Oui, c’est certain. Elle est vraiment à la base du projet. Elle a testé, essayé les différents modèles sans jamais broncher ! C’est mon « cobaye », mais rémunéré à coup de biscuits et autres snacks.

C’est elle sur les photos qui illustrent l’e-shop. C’est le mannequin de la marque, le « museau de la marque ». Entre temps, j’ai pris un autre petit teckel : Sidonie, de la même race. Elle a plus de 6 mois. Désormais, il y a presque plus de chien que d’humains à la maison !

 

SantéVet : Quel est leur caractère, leurs "petits" défauts et qualités ?

Maureen Louys : Juliette est adorable, elle a 7 ans, elle est calme, douce, câline, très collante.

Sidonie est plus jeune, plus fougueuse… Elle est aussi très affectueuse. C’est un véritable bonheur. Toutes les deux ont pour seul défaut qu’elles aboient parfois un peu trop à mon goût !

 

SantéVet : Que vous apporte leur présence au quotidien ?

Maureen Louys : Je ne vois pas ma vie sans animaux de compagnie et a priori, mes chiens. C’est plus qu’une présence, ce sont des membres de la famille à part entière… [elles reçoivent des cadeaux à Noël, nous confie Maureen en aparté, Ndlr]. C’est très réconfortant, j’en suis dingue.

 

SantéVet : Il semble même qu’une téléspectatrice vous l’a demandé en mariage !

Maureen Louys : Exact ! Un téléspectateur qui l’avait vu à la Télé (je la prenais avec moi sur les tournages) m’a envoyé une photo de son teckel à poil sanglier (« Jules », je pense). Une très belle photo, il portait une casquette gavroche. Et il lui avait écrit une lettre d’amour où il la demandait en mariage ! J’ai adoré le concept. Du coup, j’ai renvoyé une réponse et une belle photo de Juliette.

 

« L’assurance santé permet de tout mettre en place pour garder son animal en bonne santé. »

 

SantéVet : Que pensez-vous de l'assurance santé animale ?

Maureen Louys : Je pense que c’est une bonne idée. Les frais de vétérinaires sont parfois très élevés et ce n’est pas toujours évident d’y faire face. Et quand on aime son chien, on veut pouvoir tout mettre en place pour qu’il reste en bonne santé le plus longtemps possible…

 

SantéVet : Vous avouez dans une interview que l'animation de The Voice Belgique vous a imposé beaucoup d'interactions avec le public. Etait-ce alors quelque chose de nouveau pour vous ?

Maureen Louys : Oui, à l’époque où on a démarré le concept, le principe d’être présent à ce point sur les réseaux sociaux, l’interaction etc., c’était tout nouveau. Les internautes sont devenus acteurs à part entière du programme. Cela rapproche très fort.

SantéVet : Le concept de The Voice Belgique est-il différent de celui de la France ?

Maureen Louys : Non c’est le même format, mais en Belgique, il a ce petit côté ‘’belge’’ bien de chez nous ! C’est aussi un peu plus intimiste et cosy je dirais.

 

« Je suis passionnée par ce que je fais, je n’ai pas vraiment l’impression de travailler. »

  

SantéVet : Où trouvez le temps et l'énergie de mener de front votre activité professionnelle et vos projets de créations ?

Maureen Louys : Je suis super matinale, du coup je m’organise pour faire ce que j’ai à faire. Je bosse aussi souvent le week-end. Vu que je suis passionnée par ce que je fais, je n’ai pas vraiment l’impression de travailler. J’aime pouvoir agencer mon agenda comme je le veux et c’est ce que je peux faire la plupart du temps.

 

SantéVet : Vous ne comptez tout de même pas abandonner votre carrière, qui est riche et "fulgurante" depuis vos débuts à la radio puis à la TV ?

Maureen Louys : Non, ce n’est pas du tout au programme. J’adore mon métier en télé. Je n’ai pas envie de partir du tout, mais je trouve que c’est très important d’avoir quelque chose en plus sur le côté.

 

« Je continue à développer des nouveaux modèles pour chiens toutes les semaines. »

  

SantéVet : Avez-vous de nouveaux projets côté TV ? Mais aussi pour votre boutique d'accessoires ? 

Maureen Louys : En télé, je viens de terminer la saison 5 de The Voice Belgique et la saison 6 a été confirmée.

En ce qui concerne mes accessoires, je continue à développer des nouveaux modèles toutes les semaines. Etant donné que je fais tout moi-même, je peux imaginer à peu près tout ce que je veux, c’est très stimulant !

 

SantéVet : Enfin, côté vie privée, on vous dit prête à voir un bébé. Info ou intox ?

Maureen Louys : J’essaye de préserver ma vie privée, il faut jouer le jeu, c’est important, mais il faut un juste milieu. Je ne me cache pas et je ne cache pas ma vie non plus. Mais je ne m’exhibe pas…

Un bébé, pourquoi pas ! Entre ma nouvelle aventure professionnelle et la télé, je pense que je pourrais trouver le temps, je ne me vois pas non plus sans enfant !

Propos recueillis par Claude Pacheteau/SantéVet

 

Pour en savoir plus sur les créations de Maureen Louys, rendez-vous sur le site www.whosthatdog.com

La page Facebook de Maureen Louys

 

 

 

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien et chat