layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Vous avez des questions ? SantéVet vous répond chaque mois

Vous avez des questions ? SantéVet vous répond chaque mois

Article publié le : 07/01/2021

Une question concernant votre chien, votre chat ou votre NAC ? SantéVet vous répond chaque mois dans votre newsletter SantéVet Mag. Vous pouvez nous envoyer vos demandes, mais aussi vos remarques et suggestions, de manière anonyme. Nous y répondrons le plus rapidement possible.

Question #1 – En brossant dernièrement mon chien, je me suis aperçu qu’il avait des pellicules. Est-ce grave ? D’où cela peut-il venir et que dois-je faire ?   

Le fait que votre chien ait des pellicules n’est pas spécialement grave, mais requiert toutefois que vous y portiez attention. Et que vous n’hésitiez pas à consulter votre vétérinaire afin qu’il en détermine la cause.

En effet, la présence de pellicules relève de nombreuses causes. Cela peut venir d’un manque d’entretien, de lavages pas assez fréquents ou le contraire. Le recours à un shampoing mal adapté à la nature du poil de votre chien. Des parasites, voire une bactérie, peuvent être à l’origine de la présence de pellicules. Ces dernières peuvent résulter d’un problème alimentaire, comme une carence, une allergie, mais aussi d’une dermatose. Leur apparition peut être favorisées par un produit d’entretien de la maison, au climat. Enfin, les pellicules peuvent aussi être associées à d’autres signes cliniques dans le cas de certaines maladies.

Vous voyez que la présence des pellicules est un problème complexe qui, s’il persiste malgré toutes vos attentions (notamment la fréquence des traitements antiparasitaires, des brossages, de son alimentation…), il est prudent de prendre rendez-vous avec votre vétérinaire.

Du fait que vous disposez d’une assurance santé pour chien, souvenez-vous que vous pourrez tous les ans puisqu’il est renouvelé, utiliser votre forfait prévention afin de financer l’achat chez votre vétérinaire ou celui de votre choix des antiparasitaires, shampoings… Et que votre assurance santé animale prendra en charge jusqu’à 100 % les frais vétérinaires en cas de maladie diagnostiquée chez votre compagnon.

Question #2 – Mon chat dispose d’un jardin où il fait très régulièrement ses besoins. Il utilise très peu sa litière pour laquelle j’ai récemment changé de marque. Toujours propre jusqu’alors dans la maison, cela fait 2 fois qu’il fait pipi sur mon tapis de salon.

D’après votre témoignage, il est fort probable, même si comme vous le dites qu’il utilise très peu sa litière, que cette nouvelle marque, donc aussi certainement sa nouvelle « composition », ne lui convienne pas.

Tentez dans un premier temps de revenir à sa première litière. Ensuite, posez-vous quelques questions : avez-vous changé son bac de place ? ; pensez-vous-même s’il y va peu de la nettoyer très régulièrement sans utiliser de produits parfumés, ceux à base d’ammoniaque ou encore de l’eau de Javel ? ; un événement, un changement au sein de votre foyer est-il survenu qui pourrait expliquer que votre chat soit stressé ?

Si le problème de malpropreté est de nouveau constaté, sur votre lit ou ailleurs, il est nécessaire de consulter votre vétérinaire. Le chat est un être sensible qui peut développer facilement un trouble du comportement. Cela se traite.

Mais avant de trouver l’origine de la malpropreté chez votre chat résultant d’un problème comportementale, le vétérinaire s’assurera que cela ne résulte pas d’une maladie (diabète, trouble urinaire…). Ce qui peut dans certains cas en être la cause.

Question #3 – Mon furet a depuis quelques temps l’air de boiter par moment. Comme cela est intermittent je n’ai pas consulté. Que me conseillez-vous ?    

Il est fréquent de rencontrer des problèmes de boiteries chez le furet. Elles peuvent résulter d’un traumatisme – sans que vous en fussiez témoin -, mais d’autres causes également comme une dermatite (généralement au niveau des espaces interdigités), un problème de croissance, une tumeur…

Donc mieux vaut prendre rendez-vous avec votre vétérinaire qui connaît votre NAC et qui pourra diagnostiquer l’origine de la boiterie, même si celle-ci n’est comme vous le dites qu’intermittente, ce qui n’est pas normal.

Une boiterie peut venir à disparaître. Mais si elle persiste ou est fréquemment constatée, il s’agit d’une raison pour ne pas attendre.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soins de votre animal

Photos : Shutterstock

Shampoing Antiparasitaire Pipi de chat

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure