layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Vacances : les destinations les plus Pet-Friendly

Vacances : les destinations les plus Pet-Friendly

Article publié le : 23/07/2019

Où trouver le plus aisément une location de vacances « Pet-Friendly » ? Un comparateur de location de vacances a mené une étude en France, mais aussi en Europe afin de trouver les lieux Pet-Friendly pour partir avec votre animal de compagnie.

Une étude exclusive réalisée en 2019, dévoile que 44%* des propriétaires de chiens partent toujours en vacances avec leur animal. Likibu.com, un moteur dédié à la recherche de location de vacances, s’est donc intéressé aux villes/régions françaises et aux pays européens où il est préférable de partir si vous souhaitez emmener votre animal !

Des vacances canines à Leucate !

Pour ceux qui souhaitent profiter du soleil, de la plage et des longues promenades accompagnés de leur chien, direction la Méditerranée !

A Leucate, 47% des logements vous accueilleront chaleureusement** selon cette enquête ! Le Barcarès (40%), Gruissan (33%) et Narbonne (33%) clôturent le podium des villes les plus « Pet-Friendly » de France. Argelès-sur-Mer suit de très près avec 32% de ses hébergements ouverts aux animaux.

S’il n’est pas envisageable pour vous de partir en vacances sans votre animal de compagnie favori et que vous souhaitez séjourner à Lyon (13%), Bordeaux (10%) ou Paris (9%), anticipez vos recherches de locations ! En effet, c’est dans les grandes villes françaises qu’il sera le plus difficile de trouver le logement adéquat.

Bourgogne-Franche-Comté : la région la plus Pet-Friendly de l’été

C’est en Bourgogne-Franche-Comté (40%) que les Mascottes seront les mieux accueillies en 2019 ! La région Grand Est (39%) et la Bretagne (39%) sont ex-aequo à la deuxième place du podium des régions Pet-Friendly suivies de près par la région Auvergne-Rhône Alpes où 34% des logements accueillent volontiers les animaux à quatre-pates.

Il est définitivement plus judicieux de choisir une destination en métropole plutôt qu’un territoire d’Outre- Mer pour des vacances avec son fidèle compagnon.

Ainsi en Guadeloupe, en Martinique, et à l’Île de la Réunion moins de 13% des logements sont Pet-Friendly.

Fidèle à sa position de fin de classement, l’Île-de-France (9%) fait partie des régions où il est le plus compliqué d’emporter son animal de compagnie.

Voyagez avec votre chien en Europe ? Cap au Danemark

Direction le Danemark où 45% des logements de vacances accueillent chaleureusement les animaux de compagnies. Le Royaume-Uni (37%) et l’Irlande (33%) se positionnent à la 2ème et 3ème place du classement.

Viennent ensuite l’Autriche (30%), l’Allemagne (29%) et l’Italie (29%). La France, elle se situe à la 8ème place des pays les plus Pet-Friendly avec environ 24% de ses logements de vacances ouverts aux animaux de compagnie !

Si vous faites partie des 44% des français qui partent toujours avec leur animal de compagnie en vacances, sachez que c’est en Espagne (17%), au Portugal (14%) et en Russie (7%) qu’il sera le plus difficile de vous loger.

* Enquête en ligne menée par l’institut de sondage Ipsos réalisée en mars 2019 auprès de 1 000 propriétaires de chiens et de chats de 18 à 75 ans.

**Méthodologie : Cette étude a été effectuée en analysant le nombre de logements acceptant les animaux comparés au nombre total de locations accessibles sur Likibu par destination.

 

Location de vacances en France : à retenir 

La loi autorise les propriétaires des locations meublées saisonnières de tourisme à interdire la présence d'un chien ou d'un chat ou de tout autre animal domestique.

L'article 96 de la loi de "simplification du droit" a revu sur cette interdiction.

Cet article est en effet revenu sur la loi relative aux contrats de location (article 10) qui réputait « non écrite » toute interdiction de posséder un animal familier.

Les locataires d'un logement non meublé ou d'un logement meublé qui n'est pas caractérisé comme une location saisonnière de tourisme ne peuvent donc pas interdire la présence d’un animal domestique.

Bien entendu, l’animal ne doit pas être responsable de nuisances pour le voisinage (comme du bruit, notamment) ni causer de dégâts, ce qui remettrait en cause cette possibilité.

Dans le cas de dégradation, c'est l'assurance responsabilité civile comme proposée par SantéVet que le maître devra utiliser afin de procéder aux remboursements.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123rf

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure