layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Un test pour la luxation du cristallin du Jack Russell

Un test pour la luxation du cristallin du Jack Russell

Article publié le : 23/09/2015

La luxation du cristallin conduit à une perte de vision entre 3 et 8 ans. Environ 27% des Jack Russell Terrier sont porteurs de la mutation génétique responsable de cette maladie. Un test ADN fiable permet de dépister les reproducteurs, d’adapter les accouplements pour éviter de faire naître des chiots atteints et de propager cette maladie dans la race. 

Une maladie héréditaire handicapante 

L’œil contient une lentille, appelée cristallin, qui joue un rôle essentiel dans la vision. 

La luxation du cristallin est due à un défaut des ligaments qui assurent normalement le maintien du cristallin dans l’œil. Chez un Jack Russell Terrier atteint, le cristallin devient mobile, ce qui conduit à une augmentation de la pression dans l’œil, à des décollements de la rétine, à des hémorragies et finalement à une perte de vision entre 3 et 8 ans. 


Une maladie très fréquente 


Environ 27 % des Jack Russell Terrier en Europe sont porteurs de la mutation génétique responsable de la luxation du cristallin. 

Un éleveur peut accoupler sans le savoir un mâle porteur et une femelle porteuse et engendrer une portée avec des chiots atteints. 

Un chien reproducteur qui porte la mutation ne développe pas la maladie mais la transmet à 50 % de sa descendance. 

Un étalon, porteur de la mutation et qui se reproduit beaucoup, propage alors la maladie au sein de la race et contribue à augmenter la fréquence de la mutation et à multiplier le nombre de chiots atteints. 


Une maladie évitable 


Un chiot est touché si ses deux parents sont porteurs de la mutation. L’éleveur non sensibilisé à la luxation du cristallin peut accoupler sans le savoir des reproducteurs porteurs de la mutation et faire naître des chiots atteints mais qui n’exprimeront probablement pas les symptômes avant l’âge de 3 ans.  

Un test ADN, appelé test PLL-A, permet de dépister la luxation du cristallin du Jack Russell Terrier avec une fiabilité supérieure à 99 %. 

L’éleveur qui souhaite sécuriser son élevage et qui ne veut pas prendre le risque de faire naitre des chiots atteints, peut facilement dépister ses reproducteurs à l’aide du test ADN. 

Lors de l’acquisition d’un chiot pour la reproduction ou lors de l’utilisation d’un étalon pour une saillie, l’éleveur vérifie le statut génétique du chien pour la luxation du cristallin en demandant le résultat du test ADN. 


Un test ADN facile à réaliser 


Le vétérinaire réalise un prélèvement par simple frottis buccal qui est envoyé au laboratoire. Le résultat, délivré en quelques jours, indique si le chien testé est sain, porteur ou atteint de la luxation du Cristallin. Le résultat délivré sous la forme d’un certificat génétique doit être utilisé comme une garantie dans le cadre d’une saillie ou pour justifier la vente de chiots exempts de luxation du cristallin.  

Le vétérinaire qui observe prématurément des problèmes oculaires chez un Jack Russell Terrier peut mettre en œuvre le test ADN pour confirmer ou infirmer le diagnostic de la luxation du cristallin. 

L’éleveur qui connaît le statut génétique de ses chiens peut sélectionner ses reproducteurs, adapter les accouplements, éviter de faire naitre des chiots atteints et limiter la propagation de cette grave maladie oculaire dans la race. 


Dr Guillaume Queney, laboratoire Antagene

 

A retenir

Pour le futur maître d’un Jack Russel Terrier, demander les résultats des tests ADN de la luxation du cristallin pratiqués chez les parents du chiot, constitue un gage de sécurité. Notamment en vue de souscrire une assurance santé animale pour son chien.

 


SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo 123rf

Chien malade Maladies héréditaires
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure