layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Thérapie assistée par l’animal : un appel aux dons

Thérapie assistée par l’animal : un appel aux dons

Article publié le : 18/09/2019

Réanimation, soins intensifs… des soins lourds à supporter par les patients. L’hôpital Edouard-Herriot à Lyon lance donc le projet Etude RéAnimal afin de surmonter l’épreuve de la réanimation grâce à la thérapie assistée par l’animal. Un appel aux dons est lancé.

L’animal de compagnie, et notamment le chien, a fait son entrée dans les centres de soins. Cela a mis du temps afin qu’il soit accepté ! Mais la thérapie assistée par l’animal a démontré ses bienfaits.

En partenariat avec des professionnels et étudiants de l’école vétérinaire de VetAgro Sup (établissement d’enseignement supérieur et de recherche sous tutelle du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, par ailleurs seule structure française à former à la fois des vétérinaires, des ingénieurs agronomes et des inspecteurs de santé publique vétérinaire), l’hôpital Edouard-Herriot à Lyon lance donc le projet : Etude RéAnimal.

L’équipe du Service Réanimation chirurgicale et Unité de Surveillance Continue chirurgicale de l’hôpital Edouard Herriot est convaincue de l’intérêt de la thérapie assistée par les animaux pour aider les patients à surmonter l’épreuve de la réanimation.

Un réel bénéfice pour les patients

« Avec notre étude, nous voulons montrer que non seulement les patients de réanimation auraient un réel bénéfice avec cette thérapeutique, à court et à plus long terme, mais nous voulons aussi ouvrir une porte : montrer que permettre des interactions entre des chiens et des patients de réanimation sélectionnés est non seulement faisable, mais aussi et surtout sans risque pour les malades ! », explique le Dr Amélie Mazaud, médecin réanimateur. « Et ainsi ouvrir la voie à d’autres rencontres animaux-patients, et redonner le sourire à nos malades qui en ont considérablement besoin…»

Tout cela très encadré. Une sélection des patients éligibles sera faite, excluant les patients fragiles, immunodéprimés, allergiques, phobiques aux chiens, ou porteurs d’équipements lourds de réanimation. L’étude portera sur 56 patients sur 2 ans.

Des tests bactériologiques seront, entre autres, effectués avant et après la thérapie assistée.

Soutenir une telle étude innovante à un coût : 23 000 euros. Un appel aux dons est donc lancé.

Le développement d'une thérapie complémentaire, non médicamenteuse, doit contribuer « à vivre mieux l’hospitalisation en réanimation », aider « les patients à mieux tourner la page après cet épisode traumatisant ; mais également accompagner une équipe de jeunes chercheurs qui ambitionnent de valider scientifiquement une approche novatrice, et qui pourraient ainsi ouvrir la voie à d’autres projets de médiation animale auprès des malades à l’hôpital ; jouer un rôle concret dans l’amélioration du bien-être des patients, en permettant la réalisation d’un projet à l’impact immédiat (ainsi qu’à plus long terme) permettant d’améliorer leur vécu de la terrible épreuve que constitue un séjour en réanimation ».

Pour en savoir plus et faire un don

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure