layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Sortir son chien: prétexte et échappatoire au confinement?

Sortir son chien: prétexte et échappatoire au confinement?

Article publié le : 13/05/2020

Outre le fait de permettre à son chien de faire ses besoins et, pour lui aussi de se dégourdir les pattes, en respectant bien entendu jusqu’au 11 mai les règles imposées, sortir avec son compagnon apparaît comme un échappatoire pour les maîtres. Yann Stofer, un jeune photographe, s’est intéressé au sujet et a réalisé une série de portraits de propriétaires et de leur chien dans les rues de Paris pour M Le magazine du Monde. Dans d’autres pays comme l’Espagne ou encore l’Italie, on a vu fleurir un « drôle » de commerce : la location de son chien pour permettre les sorties...! A défaut de cela, certains sont allés jusqu’à… promener des chiens en peluches.

Sortir son chien en respectant les distances de sécurité, en étant seul, dans la limite du temps et de la distance du domicile imposés et en ayant sur soi l’attestation de déplacement dûment remplie sur papier ou bien téléchargée sur son portable est de mise au moins jusqu’au 11 mai. Ensuite, il faudra attendre de connaitre, au jour le jour, les départements « verts » ou rouges » et l’évolution de la situation sanitaire dans notre pays, ce qui n’exclue pas un retour en arrière.

« L’heure du chien » : à la rencontre des maîtres et de leur chien dans les rues de Paris

Sortir son chien constitue un échappatoire pour de nombreux maîtres. « La promenade du chien, échappatoire au confinement ». C’est sous ce titre dans M Le magazine du Monde, qu’un dossier présente le travail de Yann Stofer, un jeune photographe indépendant qui réalise notamment des photos de mode, des portraits et des reportages, et travaille pour la presse, le cinéma ou encore des maisons de disques.

Il est allé à la rencontre dans les rues de Paris de maîtres en compagnie de leur chien et les a immortalisés sur pellicule. Lui-même propriétaire d’un berger nommé Charly, il a intitulé son travail : « L’heure du chien ».

En Espagne et en Italie, la location de son chien a le vent en poupe !

En Espagne et en Italie, deux pays également durement touchés par l’épidémie du coronavirus Covid-19 et où des mesures ont été prises afin de réglementer les sorties et les déplacements, certains n’hésitent pas à proposer la location de leur chien pour permettre ainsi d’avoir un motif valable pour sortir de chez soi !

Faute de chien, on sort avec une peluche

A défaut de chiens, certains Espagnols et italiens… « inventifs » ont même tenté de sortir avec une peluche de chien. La police n’a pas été dupé ! Des vidéos circulent sur le Net.

A noter qu’en Italie, le maire de Mamoiada (Sardaigne) a jugé bon de préciser qu’on ne pouvait promener que des chiens vivants. Et l’AFP (Agence France Presse) relate que des Romains ont été vus promenant… des cochons. Vu également sur Internet des détournement de photos de chiens avec des légendes comme : « Tu m’as déjà sorti 38 fois » ou encore « Tout le quartier m'a promené, c'est qui ce pxxx de Covid ? ». Un peu d'humour pour dédramatiser la situation. 

 

A lire également

Déconfinement : chien, chat, maître… quels changements ?

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : Yann Stofer/ « L’Heure du chien »

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure