layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

Solitude : le chien a-t-il la notion du temps ?

Solitude : le chien a-t-il la notion du temps ?

Article publié le : 23/09/2015

Le chien a-t-il la notion du temps, principalement lorsqu'il est laissé seul ? C'est ce qu'a cherché à analyser une étude. C'est davantage au retour qu'au départ du maître que les différences de comportement ont été notées. 

Les comportements de destruction sont une cause d’abandon importante pour les chiens dont les propriétaires s’absentent en laissant leur animal seul.

Dans Applied Animal Behaviour Science*, Rehn et coll. rapportent les résultats d’une étude menée sur des chiens ne souffrant pas d’anxiété de séparation.

Vingt chiens de propriétaires ont été filmés dans des conditions différentes, leurs maitres s’absentant une demi-heure, deux heures ou quatre heures.

Les enregistrements ont débuté dix minutes avant le départ et se sont achevés dix minutes après le retour. La fréquence cardiaque a été mesurée.

Les comportements ont été analysés de manière qualitative : actif, attentif, aboiements, interactions initiées par le propriétaire, interactions initiées par le chien.


Des réactions au retour du maître


Parmi tous ces chiens, il n’existe pas de différences de comportement en fonction de la durée d’absence du maître. En revanche, des variations importantes sont notées a son retour.

L’activité  physique des chiens laisses seuls 2 ou 4 heures est beaucoup plus importante que celle des animaux qui sont demeurés solitaires une demi-heure seulement. Apres 2 ou 4 heures de solitude, les chiens remuent la queue environ trois fois plus que les chiens laisses seuls une demi-heure.

La fréquence cardiaque au retour du maitre est significativement plus élevée chez les animaux restés seuls 2 heures par rapport a ceux qui n’ont attendu qu’une demi-heure.

Il existe donc bien des variations en « hyper » dans les réactions au retour du maître en fonction de la durée d’isolement, avec une « notion » du temps d’absence caractérisée par des manifestations de contentement plus visibles.

*The effect of time left alone at home on dog welfare. 

Source : Animal Behaviour Science, 2011, vol 129, n °2-4, p 129-135 - L’Essentiel (n°201) - SFC (Société Francophone de Cynotechnie)


A retenir

Certaines races de chiens supportent mieux la solitude que d'autres ; il est important de se renseigner lors du choix et de l'acquisition, car on ne peut pas toujours amener son compagnon avec soi au travail et pour certains maîtres, le chien devra donc passé plusieurs heures seul dans la journée. 

On peut "apprendre" ou tout du moins habituer progressivement un chien à rester seul ; les départs et les retours se feront de manière de plus en plus longue dans le temps, sans manifestation exagérée de la part du maître. Cela fait partie de l'éducation du chiot. 

Le chien n'a pas l'esprit de vengeance ; ce n'est donc pas la cause des destruction qu'il peut être amené à faire en l'absence de son maître. Dans tous les cas, il ne devra pas être réprimandé s'il n'est pas pris sur le fait. 





SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Race de chien Éducation chiot
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure