layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Reproduction

Quand la mise bas se déclenche chez la chienne

Quand la mise bas se déclenche chez la chienne

Article publié le : 09/10/2019

Votre chienne attend des petits et la mise bas se déclenche. Soyez auprès d’elle afin de la rassurer et être certain que tout va bien. 

Pas de panique ! Si chez certaines races la mise bas se fait par césarienne chez le vétérinaire, pour d'autres elle est naturelle. Votre présence est par contre préconisée afin de veiller à ce que tout se passe bien et réconforter et encourager la maman. 

 

Les signes annonciateurs de la mise bas ne sont pas trompeurs : la chienne cherche à s’isoler et a tendance à vouloir être au calme, elle agit comme si elle faisait son nid.

 

Il est possible que un ou deux jours avant elle refuse même de s’alimenter. Il est également possible que ses mamelles sécrètent du lait ou que la vulve se relâche (un à deux jours avant la parturition). 

 

La chute de la température rectale (- 1° environ) est aussi une bonne indication : elle précède la mise bas de 24 heures, parfois davantage.

 

Il est important d’avoir près de soit le numéro de téléphone du vétérinaire et d’avoir pris soin également de se renseigner à l’avance sur les gardes et les urgences.

 

Il est des races où cela a toute son importance puisque les mises bas ne se font pas naturellement mais par césarienne.

 

C’est le cas des races brachycéphales (à face aplatie, comme le bulldog anglais, par exemple, mais aussi le bouledogue français ; cela est même fréquent chez le chihuahua, entre autres).

 

Dans ce cas, il faut pouvoir ‘’calculer’’ le moment de la mise bas pour être sûr d’être disponible.

 

Le vétérinaire pourra vous donner tous les conseils en ce domaine et suivre l’évolution de la gestation de votre chienne jusqu’à son terme.

 

 

Félicitez la maman ! 

 

Le réflexe respiratoire doit intervenir très vite chez le chiot. Il arrive qu’il soit nécessaire de masser le chiot.

 

Le premier petit sera posé près de la mère, sur un linge propre, en attendant l’arrivée des frères et sœurs, ce qui peut demander encore beaucoup de temps, jusqu’à 12 heures après l’aîné !

 Une radiographie permet de déterminer le nombre de chiots à venir, c’est une sage précaution à prendre à l’avance.

 

Une fois toute la portée arrivée, il faudra bien sûr féliciter la maman, car elle y est très sensible, mais aussi veiller à ce qu’elle soit au calme.

 

Il faudra veiller qu’elle s’occupe bien de ses petits, qui auront dû trouver le chemin des mamelles et téteront le colostrum : c’est le premier lait contenant des anticorps et qui protégera les chiots.

 

Il est malheureusement possible qu’un chiot naisse avec une malformation. Il vaut mieux endormir le chiot, car ce serait le faire souffrir inutilement que de vouloir tenter de prolonger sa vie.

 

Autre précaution à prendre chez certains chiens : que la mère n’écrase pas ses petits par son poids.

 

A retenir

- La mise bas doit intervenir au plus tard 63 jours après la saillie.

- Les petits sortent la tête ou le bassin en avant. Vous pouvez aider la maman mais en prenant précaution.

- La mère libère le bébé de la poche qui l’entoure et mange celle-ci, tout comme le placenta.

- Le chiot doit téter rapidement. Vous pouvez l’aider à trouver les mamelles de sa mère. 

 
 
SantéVet
Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC
 
 
Photo : HD
Gestation Reproduction
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure