layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Education et activités

Les Taïwanais apprennent à communiquer avec leurs chiens

Les Taïwanais apprennent à communiquer avec leurs chiens

Article publié le : 23/09/2015

A Taïwan, un vétérinaire et un éducateur canin apprennent aux maîtres à déchiffrer et comprendre le langage de leurs chiens. Le but premier est de lutter contre les abandons. 

A Taïwan (Chine), un vétérinaire et un éducateur canin apprennent aux maîtres à déchiffrer et comprendre le langage de leurs chiens. Le but premier est de lutter contre les abandons. 

Selon le ministère de l’Agriculture taïwanais, le nombre de chiens domestiques est passé de 1,63 million d’individus en 1999 à 1,27 million en 2009, soit une baisse de 22 %.

Dans le même temps, le nombre de chiens errants a lui aussi fortement chuté, passant de 666 000 à 85 000 environ. Chaque année, près de 10 000 chiens errants sont euthanasiés par les autorités. 

Les associations de protection animale réagissent, demandant en outre au gouvernement de faire fermer les élevages illégaux, estimés au nombre d’un millier et dont les méthodes de reproduction intensive sont particulièrement critiquées.

Mais c'est aussi aux maîtres que l'on s'intéresse. Aboiements incessants, désobéissance, saccages : de nombreux chiens sont abandonnés par des propriétaires ne supportant plus des comportements qu’ils jugent « anormaux ».

C’est donc pour leur permettre de mieux comprendre leur animal de compagnie que l’Association des chiens précieux (PDA) a organisé en janvier 2011 une série de conférences sur le comportement et le dressage des chiens.


Apprendre à les aimer comme des êtres sensibles


« Trop nombreux sont les propriétaires de chiens qui, ne comprenant pas leur animal, finissent par l’abandonner faute de pouvoir de le contrôler », estime Vivien Liu, la directrice de la PDA. Dans la culture rurale traditionnelle, les chiens ont une fonction purement utilitaire, note-t-elle. Devenue moderne, la société taïwanaise doit apprendre à les aimer comme des êtres sensibles.

Lors des conférences organisées par la PDA, des vétérinaires taïwanais de premier plan, ainsi que le dresseur américain John Rogers, aideront les participants à décoder le langage canin et à mieux cerner la psychologie de leur animal a priori favori.

Source  : taiwaninfo



SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : taiwaninfo

Éducation chiot
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure